Santé. Mabingue Ngom : « Le Congo a réduit de plus de 45% la mortalité maternelle »

Mardi 11 Février 2020 - 15:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En séjour de travail en terre congolaise, le directeur régional (Afrique du Centre et de l’Ouest) de l’Organisation des Nations unies pour la population (Fnuap), Mabingue Ngom, a apprécié les efforts fait  par le pays dans la lutte contre la mortalité maternelle.

« En une décennie, le Congo a réalisé un taux de réduction de la mortalité maternelle supérieur à celui réalisé au niveau global. Nous félicitons le pays pour cet effort salutaire qui vise à faire qu’une femme ne meurt pas en donnant la vie », a fait savoir le directeur région du Fnuap au sortir de l’audience avec le Premier ministre, Clément Mouamba, le 11 février à Brazzaville. Le diplomate onusien a, par ailleurs, salué les innovations fiscales du Congo en matière de santé malgré les tensions budgétaires en souhaitant que le pays fasse un effort additionnel dans le décaissement pour le bien-être de la population. Le prochain recensement de la population et de l’habitation a également été au menu de l’entrevue.

Après la Primature, Mabingue Ngom a eu une séance de travail avec la ministre de la Santé, de la Population, de la Promotion de la femme et de l’Intégration de la femme au développement, Jacqueline Lydia Mikolo. Ils ont fait le point du programme pays entre l’agence onusienne et le Congo sur les secteurs sous tutelle du ministère. Les deux parties ont, par ailleurs, fait un état des lieux du projet qui lie le pays avec la société «Philips medical system» qui vise à implémenter au Congo un système de santé concernant la mère et l’enfant dans les milieux ruraux.

Le programme de travail du directeur région du Fnuap prévoit une rencontre avec le président de la République, le 12 février. Il présentera à Denis Sassou N’Guesso les différents projets financés par l’agence onusienne dans le pays. Mabingue Ngom est aussi attendu à la Fondation Congo-Assistance en dehors de la rencontre qu’il aura avec les ministres des Affaires sociales, celle du Plan, de la statistique et de l’Intégration régionale avant d’échanger avec les associations de jeunesse. « Le séjour de travail du directeur régional nous permet de passer en revue les projets d’intérêt commun visant, entre autres, à améliorer la santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile », a expliqué la ministre de la Santé, de la Population, de la Promotion de la femme et de l’Intégration de la femme au développement.

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Réception du directeur régional du Fnuap par le Premier ministre Photo 2 : Le directeur régional du Fnuap appréciant les efforts du Congo sur la mortalité maternelle

Notification: 

Non