Santé publique : le Fonds humanitaire débloque près de 1,7 million de dollars supplémentaires en faveur de la RDC

Mardi 10 Décembre 2019 - 16:06

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’enveloppe permettra de renforcer la riposte contre l’épidémie de rougeole qui sévit dans certaines provinces du pays depuis près de deux mois et entre dans le cadre d’un effort conjoint visant à contrôler cette épidémie.

 

Pour contribuer à l’interruption de la chaîne de transmission et favoriser la réduction des risques de résurgence de la rougeole, le coordonnateur humanitaire de la République démocratique du Congo (RDC), David McLachlan-Karr, en consultation avec le conseil consultatif du Fonds humanitaire de la RDC (FH RDC), a décidé de l’allocation de l'enveloppe supplémentaire en faveur du pays. Cette somme s’ajoute à une première contribution de 2,5 millions de dollars américains, débloquée en juillet dernier dans le cadre de lutte contre cette maladie.

Selon un communiqué du coordonnateur du FH RDC du 9 décembre, ces deux enveloppes soutiennent les neufs projets actuellement mis en œuvre par sept de ses partenaires dont Action pour la promotion de la santé de la mère et de l’enfant, Alliance for international medical action, Magna enfant en péril, Médecins d'Afrique, Première urgence internationale, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l'enfance. Ces projets, indique cette source, ciblent plus d’1,8 million d’enfants dans les provinces de l’Equateur, du Haut Katanga, du Kasaï, du Kasaï central, du Kasaï oriental, de Kinshasa, du Kongo central, du Kwilu, de Maï-Ndombe et du Sud-Kivu.

Il est, par ailleurs, rappelé qu’au total plus de 14,4 millions de dollars américains ont été mobilisés pour la riposte. Le ministère de la Santé a fourni huit cent quarante-trois mille dollars américains pour l’achat de vaccins destinés à couvrir les besoins urgents dans les zones de santé touchées et l’OMS a mobilisé cinq cent quarante-huit mille six cent trois dollars pour la vaccination et la coordination.

Pour l'année en cours, le pays a bénéficié, dans le secteur de la santé, de 16,2 millions de dollars américains à travers les allocations du FH RDC. Cette somme a permis notamment de financer des projets visant à fournir une assistance à plus de 2,8 millions de personnes, dont deux cent soixante-quinze mille cinq cent quatre femmes et plus de 2,3 millions d’enfants. « Ce mécanisme financier est crucial pour l’action humanitaire en RDC. Il permet de renforcer la capacité de la communauté humanitaire à répondre aux besoins prioritaires de manière opportune et efficace. A ce jour, pour l’année 2019, huit pays donateurs, dont l’Allemagne, la Belgique, le Canada, le Luxembourg, l’Irlande, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suède ont renouvelé leur soutien au Fonds avec un total de 46,3 millions de dollars américains», a précisé le coordonnateur humanitaire de la RDC.

Il a, en effet, rappelé que deux mois après la déclaration de l’épidémie de rougeole en RDC par le ministère de la Santé en juin dernier, l’OMS avait activé le grade deux, urgence de santé publique. Entre avril et septembre, plus de 4,8 millions d’enfants (six à cinquante-neuf mois) ont été vaccinés contre la rougeole dans cent soixante-quatre zones de santé. Cependant, la situation actuelle reste alarmante, touchant toujours les vingt-six provinces du pays. L’épidémie a entraîné la mort de plus de cinq mille cent enfants depuis début janvier, et près de deux cent soixante-dix mille cas ont été rapportés cette année, représentant ainsi le pic le plus élevé depuis 2010.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Une campagne de vaccination contre la rougeole en RDC/DR

Notification: 

Non