Santé publique : Mutombo Dikembe délivre un message de sensibilisation contre Ebola

Mardi 25 Juin 2019 - 16:28

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le basketteur d'origine congolaise, considéré comme l'un des plus grands défenseurs de l'histoire de la NBA et un philanthrope reconnu , a enregistré des spots radio et vidéo destinés à persuader les gens de prendre des précautions et d'obtenir des soins qui pourraient empêcher la propagation de la maladie.

Les spots sont diffusés depuis le 24 juin par le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), sur leur chaîne YouTube et leur site Web de l’agence. Ces nouveaux messages ont été enregistrés en swahili, en français et en lingala. Ils parlent notamment de la reconnaissance des premiers signes d'Ebola, du traitement précoce et des mesures de prévention. « Je parle avec vous aujourd'hui parce que je tiens beaucoup à notre pays et j'ai besoin de votre aide pour enrayer l'épidémie d'Ebola dans le nord du pays. L'épidémie d'Ebola est réelle. L'épidémie actuelle est la plus grande jamais enregistrée dans le pays », a déclaré Dikembe Mutombo, dans une vidéo publiée par le CDC.

L'ancienne star de la NBA recommande également de rechercher un traitement, d'éviter les personnes infectées, de suivre des procédures d'enterrement sûres et d'accepter les vaccins.

Mutombo Dikembe a émigré aux États-Unis dans les années 1980 avec l’intention de poursuivre des études de médecine. Il a confié à Associated Press qu’il comprenait d’où venait la méfiance et la résistance au traitement des habitants . « Quelqu'un qui ne vous ressemble pas, qui ne pense pas comme vous, qui ne vient pas de votre village, qui vient d'autres endroits, viens jusque dans votre village avec un beau camion blanc et vous dit ... injectez ce produit chimique dans votre corps pour vous protéger de ce virus mortel. C'est là qu'il y a un problème. C'est là que nous avons un conflit », a-t-il déclaré. « En tant que fils du Congo, ma voix peut être entendue parce que tout le monde au pays connaît mon engagement dans l'humanitaire et le secteur de santé », espère-t-il.

Mutombo Dikembe, 53 ans, est membre du conseil d'administration de la Fondation du CDC. Il est président de la fondation Dikembe-Mutombo, qu'il a créée en 1997 pour améliorer la santé, l'éducation et la qualité de vie en République démocratique du CongoD. Diplômé de l'université de Georgetown, titulaire de deux diplômes en linguistique et diplomatie, il a joué au basketball professionnel pendant dix-huit ans, avant de prendre sa retraite des Houston Rockets en 2009. En 2007, la fondation Dikembe- Mutombo a ouvert l'hôpital Biamba-Marie-Mutombo à Kinshasa, un centre de cent soixante-dix lits, avec un coût de vingt-neuf millions de dollars et dédié à la mémoire de sa mère. A Atlanta où il réside, il consacre une grande partie de son temps à des œuvres caritatives, notamment la collecte de jouets de Noël de l’hôpital Hughes-Spaldin, la fondation alimentaire Hosea Feed the Hungry, la banque alimentaire d’Atlanta et ses apparitions personnelles dans les écoles locales.

Environ deux mille deux cents personnes ont été signalées malades - et environ mille cinq cents sont décédées - depuis la déclaration d'Ebola en août 2018 . Il s’agit de la dixième épidémie la plus meurtrière, qui passe rapidement d’une personne à l’autre par le contact étroit avec des fluides corporels. Les attaques des rebelles et la résistance de certaines communautés nuisent au travail de réponse au virus. Un médecin de l'Organisation mondiale de la santé a été tué en avril, des centres de santé ont été attaqués et des groupes armés ont menacé à plusieurs reprises les agents de santé. En raison des préoccupations liées à la sécurité, le département d’État américain a ordonné, l’année dernière, aux spécialistes du CDC de rester en dehors des zones de l'épidémie.

 

 

 

Patrick Ndungidi

Légendes et crédits photo : 

Mutombo Dikembe

Notification: 

Non