Sécurité maritime : Lomé abritera un sommet de l’UA en novembre prochain

Jeudi 4 Juin 2015 - 14:47

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’annonce intervient alors que le Golfe de Guinée connait une recrudescence de piraterie : entre 2005 et 2015, au moins 205 attaques de navires par des pirates ont été enregistrées.

« C'est un honneur pour le Togo de réussir le challenge de faire adopter à tous les pays africains une charte qui sera ensuite présentée au Conseil de sécurité des Nations unies », a déclaré au début de la semaine le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey. Le Togo veut jouer un rôle important dans cette guerre contre le phénomène de la criminalité maritime. Lomé souhaite mobiliser l’ensemble des pays africains à adopter une stratégie commune de lutte contre la piraterie lors du sommet africain prévu du 2 au 7 novembre 2015.

Selon les experts africains, la zone côtière s'étendant du Sénégal à l'Angola est devenue la nouvelle plaque tournante de la piraterie maritime en Afrique. Ce sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine sur la sécurité maritime permettra au continent de mettre un terme à la progression du phénomène.

La menace des attaques sur la mer du Golfe de Guinée est diffuse. Ces dernières années, les pays côtes ont assisté à la multiplication des pêches illégales et pollution de l’écosystème marin. Ces actes de criminalité menacent les activités économiques dans cette partie de l’Afrique. Au cours de cette rencontre africaine, les responsables du continent aborderont les questions liées à l’économie maritime et au développement des pays ouverts sur la mer.

 

 

 

Fiacre Kombo

Notification: 

Non