Séminaire de Zongo : les membres du gouvernement à l’école de la rigueur et de la loyauté

Samedi 28 Décembre 2019 - 15:27

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En ouverture du séminaire atélier de renforcement des capacités des membres du gouvernement, le 26 décembre, à Zongo dans la province du Kongo central, le chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, les a invités à œuvrer dans la solidarité et la collégialité pour un meilleur rendement et une efficacité de l'action de l'exécutif national. 

La ville de Zongo, dans la province du Kongo central, a connu une intense activité politique à la faveur du séminaire de mise à niveau des membres du gouvernement organisé du 26 au 27 décembre à l’hôtel Mbuela Lodge. La présence du chef de l'Etat qui a procédé à l’ouverture des travaux aura conféré une dimension toute particulière à ces assises à consonance pédagogique. Il s’est agi de faire l’évaluation de l’action du gouvernement depuis sa mise en place en septembre 2019, mais aussi de renforcer les capacités de gestion de ses membres via une formation accélérée leur donnée par des experts présents.

L’occasion était donnée au président de la République d'interpeller la conscience des membres du gouvernement par rapport aux droits et devoirs qui sont les leurs dans la conduite de l’action gouvernementale. Pour ce faire, Félix Tshisekedi a exhorté les uns et les autres à plus de solidarité, mais aussi d’exemplarité, espérant qu’à la fin du séminaire, il se retrouvera en face « des femmes et des hommes qui comprennent les missions leurs dévolues ou pour qu’ils en acquittent dans l’orthodoxie et le respect de la hiérarchie ».  Et de préciser dans son propos inaugural des travaux : « Je m’assurerai avec le Premier ministre que des sanctions et des mesures appropriées soient prises pour garantir l’exemplarité dont vous devez être la preuve. Vous devez avoir comme devise la rigueur, la discipline, l’intégrité et la célérité dans l’accomplissement des vos tâches ». Sur la même lancée, le chef de l'Etat a indiqué qu’il s’assurera dorénavant avec le Premier ministre que des sanctions et des mesures appropriées soient prises pour garantir l’exemplarité dont les membres du gouvernement sont censés être la preuve. « Vous devez avoir comme devise la rigueur, la discipline, l’intégrité et la célérité dans l’accomplissement des vos tâches », leur a-t-il lancé.  

Sut la même lancée, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a livré sa perception d’une équipe gouvernementale. « Un gouvernement est une équipe. Ceux qui en font partie sont liés par leur destin. Au-delà de nos appartenances politiques, de nos origines ou de nos religions, nous sommes tenus aux résultats. C’est la réussite de chacun d’entre nous qui va garantir le succès collectif », a-t-il expliqué. Et pour éviter toute confusion de rôle ou conflit de compétence entre membres de l’exécutif national, le chef de l‘Etat a proposé à ce que les décisions ministérielles comme des arrêtés soient soumises au conseil des ministres. « Il est important de savoir qu’elles sont les décisions qui relèvent des compétences de chacun, celles qui relèvent du conseil des ministres et celles qui relèvent de l’arbitrage des commissions gouvernementales. Même si vous avez l’initiative d’un arrêté, il est bon de savoir la soumettre aux délibérations du conseil des ministres. Le pays attend beaucoup de vous et j’attends de vous également le meilleur », a-t-il déclaré.

Sur ces entrefaites, le Premier ministre a rassuré le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi Tshilombo, de la disponibilité de son gouvernement à l’accompagner tout au long de l’année 2020 décrétée « Année de l’Action ».   

Alain Diasso

Notification: 

Non