Situation sécuritaire à Beni : le Réseau africain des femmes leaders préoccupé

Mardi 28 Janvier 2020 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une délégation du réseau est allée partager cette préoccupation avec la présidente de l’Assemblée nationale congolaise, Jeannine Mabunda.

African women leaders network (AWLN)/section RDC a échangé, le 27 janvier, avec la présidente de l’Assemblée nationale congolaise. Cette entrevue a essentiellement tourné sur la situation préoccupante de la population vivant à Beni et ses environs, dans le Nord-Kivu. L’AWLN, note-t-on, revient de Beni où elle dit avoir constaté par elle-même le calvaire que vivent des milliers de Congolais qui sont confrontés à toutes sortes de défis aussi bien sécuritaires qu’humanitaires.

Evoquant cette visite à Beni, la chef de la délégation de l’AWLN, Marie-Madeleine Kalala, a expliqué que cette visite dans cette partie de la République démocratique du Congo (RDC) s’inscrivait dans le cadre de la solidarité et l’implication de la femme à l’amélioration des conditions d’existence des Congolais.

Après avoir vécu ces réalités sur le terrain, ce réseau s'est disposé à mener un plaidoyer auprès des institutions et personnalités du pays et étrangères ou internationales en vue d'obtenir leur implication à l'amélioration de la situation sécuritaire et humanitaire des populations vivant dans cette partie du pays. Réceptive à la démarche de ce réseau, dont la délégation a été composée d’Eve Bazaïba, Marie Louise Mwange, Julienne Lusengie, sous la conduite de Marie-Madeleine Kalala, la présidente de l’Assemblée nationale de la RDC a promis de s’impliquer activement au regard de propositions lui faites. Au sortir du bureau de Jeannine Mabunda, la délégation de l’AWLN s’est dite satisfaite de la position affichée par la présidente de l’Assemblée nationale congolaise sur la situation de ces compatriotes de Beni et ses environs ainsi que sur les promesses d’accompagnement qu’elle a reçues. Ce réseau dit également attendre cette réceptivité et cet accompagnement des autres personnalités du pays ainsi que des institutions nationales et internationales.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

La délégation de l'AWLN reçue par Jeannine Mabunda

Notification: 

Non