Slam : Mwassi Moyindo fait sa rentrée artistique

Jeudi 1 Octobre 2020 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Avec le soutien des Editions+ et des ateliers Sahm, la slameuse congolaise a livré un show le 30 septembre. L’initiative marque son retour régulier sur scène après une longue pause imposée par la pandémie de Covid-19.

Après la saison culturelle 2020 perturbée par le Covid-19, Mwassi Moyindo est prête à renouer activement avec une vraie scène pour des spectacles qui, pour le moment, seront retransmis en direct, en attendant de déconfiner les activités et rencontres culturelles grand public sur tout le territoire. Portée par l’ambiance et le rythme électriques des musiciens qui l’accompagnaient sur scène, la slameuse congolaise a emporté les internautes et quelques artistes présents avec ses mots dans un univers aussi personnel que varié. Le texte inaugural a été « Ecris » dans lequel l’artiste retrace son expérience du confinement en lien avec la propagation du coronavirus dans le monde, particulièrement au Congo, ainsi que l’impact de la pandémie sur sa productivité et sa vie d’artiste.

Il y a eu également les déclamations de « Madame la justice » et « Reste » avant l’interprétation du single « Bayibi nga bomwana » de Jean Goubald qui a rendu le public effervescent et émerveillé face au talent de la jeune artiste. En effet, entre poésie et musique folklorique, son cœur balance. Passionnée de slam, de musique et de danse, la jeune artiste n’hésite pas de combiner ces trois genres artistiques pour proposer au public des spectacles colorés et singuliers. Cet art hybride qu’elle nomme « slam acoustique » permet à ses textes, souvent engagés et très lyriques, d’emmener le public dans un univers poétique mixant avec aisance tradition et modernité.

« Imbécile », « Reflet au crépuscule », « Vis » et « Ecrivains » ont par la suite clos le bal des chants poétiques maniés délicatement par Mwassi Moyindo pour en faire des merveilles à l’écoute. « Je remercie les Editions+ de m’avoir accompagné durant tout le confinement à travers quelques lives. N’étant pas très satisfaite des shows à distance que je faisais par rapport aux spectacles ordinaires, les Editions+ m’ont ainsi offert ce moment exquis qui, d’ailleurs, s’est déroulé mieux que dans mon imagination », a déclaré l’artiste.

 A en croire ses propos, ce spectacle marque sa rentrée artistique avec de vraies scènes bien que de façon restreinte. « C’est pourquoi, il n’y a pas de thème particulier car je voulais juste m’amuser. Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas presté devant un vrai public et je ne vous le cache pas, ça me manque beaucoup l'interaction physique avec le public », a-t-elle ajouté.  

Figure de proue reconnue dans l’univers du slam au Congo, Mwassi Moyindo, de son vrai nom Theresa Diakanua, ne cesse d’affiner son talent et de conquérir du public depuis ses premiers pas dans le slam en 2012. Avec plusieurs projets en perspective, la jeune femme se dit confiante quant à l’avenir.

Merveille Atipo

Légendes et crédits photo : 

Mwassi Moyindo, accompagnée de ses musiciens, lors du show/Adiac

Notification: 

Non