Statistiques : les techniciens évaluent la mise en œuvre du PSTAT

Jeudi 9 Janvier 2020 - 16:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le directeur général de l’Institut national de la statistique (INS), Gabriel Batsanga, a ouvert le 9 janvier à Brazzaville, l’atelier de suivi-évaluation opérationnel du projet de renforcement des capacités en statistique (Pstat).

L’objectif dudit atelier est d’évaluer la mise en œuvre du programme de travail et du budget 2019, et de dégager les perspectives pour les dix-huit mois restants du projet.

Il  vise également à définir les grandes orientations du plan de travail et du budget annuel (PTBA),  à présenter la stratégie de mise en œuvre des activités du projet assortie d’un plan de suivi-évaluation opérationnel de la mise en œuvre, à présenter une feuille de route pour booster les indicateurs du cadre de résultats dans les mois prochains, à valider le rapport d’exécution du programme de travail et du budget 2019, etc.

« L’organisation de cet atelier répond à plusieurs impératifs dont celui d’évaluer l’état d’avancement des activités programmées en 2019, recenser les difficultés et proposer des améliorations réalistes qui permettront de faire avancer le projet dans la direction souhaitée », a signifié le directeur général de l’INS, Gabriel Batsanga.

Pour lui, l’évènement de ce jour illustre les nombreuses actions par lesquelles le gouvernement de la République du Congo à travers le ministère du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale entend contribuer au renforcement du système statistique congolais en le rendant fiable et performant.

A cet effet, la tenue de cet atelier s’inscrit dans un contexte assez particulier compte tenu de l’impérative de clôture du projet dans les 18 mois prochains et des grands défis à relever en 2020. Pour ce faire, des stratégies de mise en œuvre des activités  assorties des plans de suivi opérationnel ont été élaborées en vue de canaliser les efforts vers l’atteinte imminente des résultats.

« Cette rencontre est prescrite dans l’accord de financement qui lie le gouvernement et la Banque mondiale (BM) sur le Pstat. Elle nous permet de faire le point  des activités qui ont été réalisées avec nos partenaires au cours de l’année écoulée », a indiqué le coordonnateur du Pstat, Patrick Valery Alakoua.

Pendant  deux jours, la formation  s’articulera autour de cinq sessions, à savoir : le rapport d’exécution du programme de travail et du budget 2019, le programme d’activités pour la période 2020-2021, la stratégie de mise en œuvre des activités du projet assortie d’un plan de suivi-évaluation opérationnel , la stratégie de communication du projet et enfin le cadre des résultats et le suivi des indicateurs.

L’atelier réunira une cinquantaine de personnes ressources représentant  les bénéficiaires institutionnels, les parties prenantes ou responsables des projets appuyés par le Pstat.

Par ailleurs, ledit atelier offre une opportunité de rassembler toutes les parties prenantes afin de dresser un bilan des activités de l’année dernière et d’adopter la feuille de route de l’année 2020.

Gloria Imelda Lossele

Légendes et crédits photo : 

les participants à l'ouverture de l'atelier

Notification: 

Non