Sud-Kivu : une délégation de l’ONU-Habitat RDC reçue par le président de l’Assemblée provinciale

Jeudi 20 Juin 2019 - 20:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La délégation séjourne à Bukavu, dans le cadre de la tenue de la conférence sur les conflits fonciers à l’est du pays. Elle a été accueillie, le 18 juin, par le président de l’Assemblée locale, Zacharie Lwamira Barhumana.

 

Le directeur pays de l’ONU-Habitat, Abel Walendom, le coordinateur des projets ONU-Habitat, Justin Daniel Kahindo, et l’expert en communication, Daniel Massamba, ont échangé avec le président de l’Assemblée provinciale  sur le mandat global de cette institution et de ses programmes en République démocratique du Congo ( RDC). Leur entretien a porté notamment sur la stabilisation, la planification communautaire foncière participative, l’appui à la réforme foncière et au renforcement des capacités de l’administration. « La problématique foncière est un enjeu de stratégie fort pour notre province. Elle figure dans notre calendrier de travail », a révélé Zacharie Lwamira Barhumana.

Rappelons que le directeur-pays de l’ONU-Habitat avait pris part à l’ouverture de la conférence sur les conflits fonciers à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.  Dans cette partie du pays, ces conflits sont légion et empêchent la cohésion pacifique entre les communautés.  

L’ONU-Habitat intervient dans le foncier. C’est dans ce cadre que depuis  2009, elle exécute en RDC un programme portant sur la promotion des mécanismes alternatifs pour la prévention et la résolution pacifique des conflits fonciers. Les actions menées au niveau local, avec une approche participative, ont contribué à jeter les bases pour une gestion pacifique, responsable et durable de la terre dans le pays. 

Pour la période 2013-2017, la stratégie d’ONU-Habitat  a encouragé une approche « faire-faire » en étroite coopération avec ses partenaires des ONG nationales, internationales et des organisations communautaires, pour répondre  à plusieurs objectifs, notamment renforcer la coordination (nationale, provinciale et locale) pour une résolution efficace des conflits fonciers, établir des conditions favorables pour le retour des déplacées et des refugiés en matière foncière et de l’habitat,  appuyer les efforts du gouvernement pour une réforme foncière inclusive, contribuer à l’amélioration du fonctionnement de l’administration foncière.    

Toujours dans le volet foncier, l’ONU–Habitat milite pour renforcer les capacités de la société civile et des organisations locales pour une meilleure contribution à la réforme foncière et la recherche des solutions aux conflits, mettre en œuvre des expériences pilotes de sécurisation foncière pour la protection des droits fonciers des vulnérables dont les femmes et les enfants.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

La délégation reçue par le président de l'Assemblée provinciale du Sud-Kivu (au milieu)

Notification: 

Non