Technologie : Wecashup continue son expansion au niveau continental

Vendredi 1 Février 2019 - 12:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Après plusieurs pays africains, le système des paiements mobile sans carte bancaire dépose ses valises en République du Congo. Ce service, fruit de la start-up Infinity space, est présent dans trente-cinq autres pays du continent.

Lancée en 2015, Infinity space ne cesse de séduire les adeptes du système de paiement en ligne. En effet, à travers la plate-forme Wecashup, cette structure diversifie non seulement les modes de paiement mais apporte l’innovation grâce à la prise en compte dans son système des paiements en ligne partout dans le monde, l’usage de la carte bleue, des mobiles money, de l’argent en liquide par le biais d’un point de relais, sans oublier la cryptomonnaie (monnaie utilisable sur un réseau informatique décentralisé). Pour bénéficier de ces services, les entreprises, sociétés, start-up et autres doivent tout simplement intégrer Wecashup sur leur site.

En 2017, cette start-up basée en France a réalisé un chiffre d'affaires de 20 000,00 €. Les chiffres sont connus et le potentiel énorme pour  cette jeune entreprise: plus d’un milliard d’usagers de téléphones mobiles en Afrique, très majoritairement dépourvus de comptes bancaires, et autant de clients  des solutions de paiement mobile offertes par les opérateurs, à l’instar d’Orange Money, Mobile Money de MTN, Tigo Cash, Airtel Money ou M-Pesa Vodacom, pour ne citer que ceux-là. Sans parler des services analogues qui sont offerts par les banques elles-mêmes. Wecashup est, selon ses propriétaires, « un moyen qui permet à tout petit commerce de devenir un point de dépôt et de retrait d’espèces et de gestion de comptes ainsi que  de paiement en ligne qui se fait par mobile de manière simple et sécurisée ».

En vue de rentabiliser ses caisses, WeCashUp a opté pour un modèle économique assez classique sur le prélèvement d’une commission pour chaque transaction. « Les négociations sont en cours avec les opérateurs de télécoms pour arriver à un tarif unique », note son manager, à savoir le jeune camerounais Cédric Atangana, qui est accompagné dans son équipe d’un Kenyan et d’un Congolais de Brazzaville.

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Illustration

Notification: 

Non