Tournoi qualificatif aux J.O 2020 : les Diables rouges de Taekwondo procèdent aux derniers réglages

Lundi 10 Février 2020 - 17:16

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les différentes catégories de l’équipe nationale de taekwondo participeront, du 22 au 24 février à Rabat, au Maroc, aux éliminatoires des Jeux Olympiques, Tokyo 2020. Dans le but de maximiser les chances des Congolais, la Fédération congolaise de taekwondo(Fecotae) a rassemblé, le 9 février à Brazzaville, plusieurs athlètes autour d’un test d’aptitude.

Le regroupement qui s’est fait en présence des responsables d’autres sports de combat permettra aux dirigeants du taekwondo congolais de détecter les taekwondoïstes capables de défendre l’honneur du pays au Maroc, en obtenant les tickets pour la phase finale des Jeux Olympiques qui auront lieu du 24 juillet au 9 août prochain au Japon.

Au total, une vingtaine d’athlètes ont participé à cette phase de test et les meilleurs, dont les noms n’ont pas été dévoilés, constitueront l’ossature de la délégation congolaise. Le travail de ce 9 février a été basé sur l’évaluation en condition physique. Selon le directeur technique national de la Fecotae, Me Hugues Bazebizonza, l’accent a été mis sur la force des membres inferieurs et la capacité des muscles à se contracter pour produire un mouvement. Il s’est agi aussi du test cardiovasculaire, de souplesse et d’équilibre.

Optimiste quant à la participation des athlètes congolais à ce tournoi décisif qui regroupera, au Maroc, les plus grandes nations du continent africain de la discipline, le président de la Fecotae, Me Rock Cyr Popossi, estime que le Congo jouera son va-tout à Rabat puisque, selon lui, le Congo est déjà prêt sur le plan technique et athlétique.

« À travers cette compétition test, nous ferons la lecture du niveau des athlètes afin de procéder à la correction des déchets, s’il y en a. La fédération fait le maximum pour garantir la place du Congo non seulement à ce tournoi qualificatif mais aussi et surtout aux J.O. Nous attendons l’arrivée des athlètes internationaux afin de compléter l’effectif. Dès que toutes les conditions administratives et financières seront réunies, les sportives quitteront Brazzaville pour Rabat », a indiqué Me Rock Cyr Popossi.

 

 

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Deux athletes en plein séance de test/Adiac

Notification: 

Non