Transport ferroviaire : reprise du trafic des trains voyageurs sur le CFCO

Samedi 18 Juillet 2020 - 18:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

A l’arrêt depuis trois mois en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19), la circulation des trains des passagers du Chemin de fer Congo-Océan (CFCO) entre Brazzaville et Pointe-Noire est de nouveau rétablie. Le premier train « Roc 1 » partant de la ville océane est arrivé à Brazzaville le 18 juillet, à la grande satisfaction des voyageurs.

Considéré comme l’épine dorsale de l’économie congolaise, le Chemin de fer Congo-Océan est une entité importante reliant la façade maritime et la partie septentrionale du pays. Présente à l’arrivée du train, la ministre des Transports, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, s’est pleinement réjouie de cette reprise. « C’est un sentiment de satisfaction. Ma pensée va d’abord à toute cette population tout le long du corridor entre Brazzaville et Pointe-Noire qui a attendu ce moment en souffrance. Enfin, il est de nouveau possible de faire des navettes entre les deux villes », a-t-elle indiqué.

Pour la ministre, grâce à cette reprise de trafic, le CFCO verra ses ressources financières aller en nette amélioration. De façon générale, a-t-elle signifié, il est bon que le trafic entre les deux plus grandes villes du Pays soit rétabli afin qu’il y ait cette libre circulation des biens mais aussi des personnes.

Le chef de train, Joachim Mbalou Mabika a, de son côté, rassuré la population de la bonne reprise de la circulation de la voie ferrée. « Le trafic a bel et bien repris et le coût est très abordable. Nous n'avons fait face à aucune difficulté durant tout le trajet en dehors du petit retard causé à la réception et au chargement des colis. Tous les voyageurs ont respecté les mesures barrières », a-t-il déclaré.

Pour ce qui est des tarifs, Joachim Mbalou Mabika a précisé qu’avec moins de dix mille francs CFA, le voyageur peut assurer son voyage entre les deux villes. De Pointe-Noire à Nkayi le coût est 5715 francs CFA le ticket, et de Nkayi à Brazzaville 4175 francs.

« Le voyage a été un peu long mais tout s’est bien passé. Nous avons quitté Pointe-Noire le vendredi à 12h50 et nous sommes arrivé à Brazza samedi à 14h50. La sécurité était au rendez-vous. Pour ce qui est des mesures barrières, tout a été bien respecté », a renchéri, Peguy Louémba, une voyageuse.

La ministre des Transports a par ailleurs signalé que le train « Gazelle » devrait très rapidement reprendre son trafic. « Ce train est en phase de réparation, de reconditionnement. Nous avons visité le kilomètre 4, les travaux qui sont en train d’être faits par les chemineaux. C’est un travail extraordinaire fait avec soin et abnégation », a-t-elle fait savoir.

 

Gloria Imelda Lossele

Légendes et crédits photo : 

1- La ministre à l'arrivée du premier train après la reprise/ Adiac

Notification: 

Non