Transport maritime : le Port autonome de Pointe-Noire primé

Mardi 2 Juillet 2019 - 15:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'infrastructure portuaire a été distinguée « Prix de meilleure productivité à quai des ports d’Afrique centrale et de l’ouest» par la Fondation african ports awards, grâce aux importants investissements réalisés par le groupe Bolloré, par l'entremise de sa filiale Congo Terminal. 

La distinction a été remise à la République du Congo, lors du quarantième conseil annuel de l’Association de gestion des ports de l'Afrique de l’ouest et du centre (Agpaoc), tenu récemment à Lomé, au Togo, sur le thème "Le rôle de l'État dans l'économie maritime et portuaire : expériences des ports de l’Agpaoc au regard des pratiques globales".

Plusieurs responsables de haut niveau représentant tous les ports membres de l’Agpaoc, des opérateurs portuaires et des experts du secteur ont pris part à ce rendez-vous qui a réuni les décideurs des ports de l’Afrique de l’ouest et du centre.

« En examinant la productivité à quai de l’ensemble des terminaux à conteneurs sur la période 2017-2018, les participants ont noté avec satisfaction que la meilleure progression venait de Congo Terminal, filiale de Bolloré Ports. La fluidité remarquable des entrée/sortie navires et l’excellence des cadences à quai ont ainsi été distinguées. En moins de dix ans, elles ont augmenté de 15 mvts/h à une moyenne supérieure à 60 mvts/h aujourd’hui », indique le communiqué.

Pour Laurent Palayer, directeur général de Congo Terminal, il s’agit d’une très belle reconnaissance des efforts fournis par l’ensemble de ses équipes et des très importants investissements réalisés par Bolloré Ports. « Cela démontre que les missions assignées à Congo Terminal depuis son démarrage en 2009 sont bien mises en œuvre », s'est-il réjoui.

Signalons que cette distinction coïncide avec la célébration des dix années de Congo Terminal, en ce mois de juillet, qui marque de même une augmentation régulière et importante de son volume d’activités. Elle constitue ainsi une récompense remarquable pour cette entreprise. Congo Terminal, après avoir atteint le seuil de soixante-dix mille conteneurs manipulés par mois, en août 2018, l'a dépassé symboliquement, en manipulant plus de quatre vingt-deux mille conteneurs courant mai dernier.

Pour l'année prochaine, l’entreprise aspire au titre de « hub de transbordement en eaux profondes de référence sur la côte ouest-africaine » et ambitionne de devenir également, dans les prochaines années, le meilleur port de transit de la sous-région,  grâce à tous les efforts consacrés au développement des corridors qui desservent les pays du bassin du Congo.

Congo Terminal est une filiale de Bolloré Ports créée en 2009, dans le cadre d’un partenariat public-privé avec le gouvernement congolais, pour la concession du terminal à conteneurs du Port autonome de Pointe-Noire. Afin d’accompagner son développement, Bolloré Ports y a entrepris de nombreux travaux de modernisation et d’extension d’une valeur de plus de trois cent soixante millions d’euros. Une initiative qui a notamment permis la création de huit cent cinquante emplois permanents, ainsi que nombreux emplois indirects.

 

Lopelle Mboussa Gassia

Notification: 

Non