Transports aériens/Covid-19 : l'IATA fait des propositions pour la reprise des vols internationaux

Jeudi 1 Octobre 2020 - 13:20

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'Association internationale du transport aérien(IATA) propose de rendre les tests Covid-19 obligatoires pour tous les passagers des vols internationaux.
 

Pour "rétablir la confiance dans le transport par avion et accélérer la réouverture des frontières et la reprise du trafic aérien international", l’IATA qui regroupe 290 compagnies aériennes à travers le monde, propose de rendre les tests Covid-19 systématiques et obligatoires pour tous les passagers des vols internationaux, afin de permettre la suppression de l’obligation de quarantaine imposée par plusieurs pays. Pour son directeur général, Alexandre de Juniac, " cela devrait permettre aux gouvernements de rouvrir les frontières sans quarantaine ".

Le nombre de voyages internationaux est en baisse de 92 % par rapport à 2019. Cela fait plus de six mois que la connectivité mondiale a été réduite. Certains gouvernements ont prudemment rouvert leurs frontières, tout en instaurant des mesures de quarantaine rendant les voyages peu pratiques. D’autres toujours maintiennent des restrictions importantes. Afin de rassurer les passagers et les pays qui craignent d’importer de nouveaux cas de coronavirus, l’IATA propose la suppression de la quarantaine et son replacement par des tests négatifs pour tous les passagers.

Alaxandre de Juniac a assuré que tous ses adhérents sont favorables à une telle mesure . Celle-ci pourrait être donc imposée au niveau mondial par l’Organisation de l’aviation civile internationale. De nouveaux tests ont été développés par l'IATA. Ils pourraient être réalisés en 10 à 15 minutes. Avec une fiabilité de 97 %, pour un prix allant de 7 à 10 dollars. Ce qui va faciliter le contrôle des passagers, et va leur permettre de voyager sans quarantaine. Le seul point faible de cette mesure reste la disponibilité des tests. Les laboratoires peinent à satisfaire la demande. Il faudra assurer entre 4 à 5 millions de tests par jour, même si le nombre de voyageurs aujourd’hui ne dépasse pas 1 million par jour à cause des restrictions sanitaires.

Noël Ndong

Notification: 

Non