Trophées Canal d’or : Trésor Mvoula la révélation de l’année

Samedi 7 Mars 2015 - 7:12

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le 28 février 2015 la capitale camerounaise Yaoundé a abrité la dixième édition du trophée Canal d’or qui a récompensé les artistes CongolaisTrésor Mvoula TM9 et le chevalier Roga-Roga, présence de la première dame Chantal Biya. Les deux artistes ont remporté respectivement le prix de révélation de l’année et de meilleur artiste d’Afrique centrale.

Cela fait exactement dix ans que la chaine de télévision camerounaise Canal 2 organise la remise des trophées aux artistes camerounais, dénommé Canal d’or. A l’occasion du dixième anniversaire de ce trophée, ses organisateurs ont bien voulu avoir plus d’ouverture à travers l’Afrique, parce que la musique n’a pas de frontière. L’objectif étant de propulser la musique africaine de l’avant. Ainsi donc, après une année d’observation, les Congolais Trésor Mvoula TM9 et Roga-Roga ont été récompensés. « Je suis très content d’arracher ce trophée. Il me permet de travailler encore davantage pour gagner d’autres trophées. Parce que, je sais que je ne suis pas encore arrivé, je ne suis qu’au début du commencement. D’où, je me rejouis et remercie les fans qui ont voté pour moi », a déclaré Trésor Mvoula.

"C’est la partie-là" est la chanson  qui a révélé l’artiste au trophée Canal d’or. Aussi, il a remercié le maire de l’arrondissement 6 Talangaï, Privat Ndéké, qui l'a offert une Mercedes coupée. L'artiste souhaite que certains mécènes prennent l’exemple du maire de Talangaï, afin de soutenir les artistes musiciens. « Ce geste me donne la force de travailler. Que Dieu le père soutienne le maire de Talangaï et sa fondation Privat Ndéké. J’appelle mes à mes fans de se procurer l'album ontentieux de mon grand-frère Roga-Roga et celui d’un autre grand-frère Oxy-Oxygène déjà sur le marché du disque» 

Trésor Mvoula, un œuf a gardé précieusement

Le directeur de DRTV productions et manager de Trésor Mvoula a lui aussi exprimé sa satisfaction suite à la désignation de son protégé comme révélation de l’année par Canal d’or: « Je demande au public et aux mécènes de soutenir notre musique et surtout Trésor Mvoula, qui à l’exterieur se vend bien. Il ne reste qu’au niveau national, où les gens n’ont pas encore compris que l'artiste fait rayonner l'image  du pays hors de nos frontières.  Lorsque l'on remporte des prix, on parle du Congo et non seulement de Trésor Mvoula. Il faut vraiment soutenir notre musique et les artistes qui sont en première ligne. Roga-Roga pour lequel j’ai représenté aussi a été nominé meilleur artiste d’Afrique centrale suite au titre Contentieux de son album Contentieux, qui a fait le tour d’Afrique.»

Christian Ingani a signifié qu’aujourd’hui dans les Night-clubs du continent les artistes de référence du Ndombolo sont Roga-Roga, Trésor Mvoula, Koffi Olomidé et Fally Ipupa. « Trésor Mvoula est comme un œuf que je garde précieusement entre mes mains, je n’ai pas besoin de le mettre dans un sachet mais dans mes mains. C’est un artiste talentueux, respectueux et qui aime le travail. Aujourd’hui, je suis fier de travailler avec lui. On s'est donné cinq ans pour avoir un immeuble. Je signale qu’en dehors de Trésor,  la maison de production DRTV produit également d’autres artistes.»

Actuellement le groupe de Trésor Mvoula TM9 refait son ossature. Aussi lance-t-il un appel à tous les artistes musiciens qui veulent intégrer son groupe de les joindre à leur bureau. Quant aux sollicitations sur les featuring dont l’artiste fait l’objet, Christian Ingani a déclaré que pour l’instant il est question d’abord de soigner son identité. Ce n’est qu’après qu’il va répondre à ces sollicitations, notamment avec les forces d’Abidjan ; X Maleya du Cameroun ; Wizboy du nigéria…

Enfin, rappelons que Trésor Mvoula TM9 est « tri-sanzaman » pour avoir remporté trois trophées des Sanzas de Mfoa : meilleure vedette, meilleure chanson (Vieux Thomas) et meilleur artiste. Il déclare que c’est le travail qui est le résultat de ces consécrations. « Soki oloni ngouba, okobouka ngouba, soki oloni mabanga obouka jamais Masangu », explique-t-il dans sa chanson Vieux Thomas.

 

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1: Trésor Mvoula brandissant son trophée Photo 2: Trésor Mvoula arborant les couleurs nationales