Unikin : les activités académiques reprennent en mars prochain

Lundi 27 Janvier 2020 - 16:44

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La reconnaissance de la qualité d’étudiant est conditionné au paiement de la première tranche des frais académiques du 27 janvier au 15 février 2020.

Le comité de gestion de l’Université de Kinshasa (Unikin), répondant à la demande du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka, de lui proposer un chronogramme pour la reprise des activités au sein de cette institution universitaire, s’est réuni dans le but de calibrer le temps pour la reprise des cours. Après concertation, ce chronogramme de la reprise des activités académiques a été fixé. Et c’est la date du lundi 2 mars 2020 qui avait adopté en vue de permettre aux étudiants de reprendre le chemin de leur alma mater.

Le comité de gestion pose, par ailleurs, quelques préalables avant cette reprise effective des cours. Selon ces préalables,  tout étudiant doit se faire identifier, en payant la première tranche des frais du 27 janvier au 15 février. Selon ce comité de gestion de l’Unikin, le paiement des frais académiques reste donc la condition sine qua non pour être reconnu comme étudiant au sein de cette université. Ce comité attend, par contre, du ministre de l’ESU, d’apprécier les décisions prises au cours de cette réunion. Thomas Luhaka a, quant à lui, maintenu les frais fixé par l’établissement qu’il trouve conformes à l’instruction académique.

On rappelle qu’après les troubles enregistrés du 6 au 7 janvier au sein de cette université, les activités académiques ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre. Cette décision prise par le ministre de tutelle avait pour objectifs de permettre la restauration d’un climat de paix sur le site universitaire. Le mouvement des étudiants qui avaient manifesté contre la hausse des frais académiques, rappelle-t-on, avait abouti à des actes de pillage et de vandalisme, poussant les autorités à décider, en plus de l’arrêt des activités académiques, du déguerpissement des étudiants et toutes les personnes vivant dans les homes.

Lucien Dianzenza

Notification: 

Non