Vie des clubs : l’AS Otoho tient déjà l’échantillon de son équipe U-20

Mardi 10 Décembre 2019 - 15:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le club a  décidé d’investir sur le long terme, en organisant une campagne de détection en vue de bâtir une équipe des moins de 20 ans qui prendra la relève de la première les années à venir. Sur les cent vingt jeunes qui ont passé le test, trente-trois ont été pour le moment retenus.

Le point de la première phase de détection a été fait par l'ingénieur en préparation physique, Prosper Loubelo, le 8 décembre à Kintélé. Il a assuré que l’échantillon retenu va être convenablement étoffé. «La mission était de retenir trente-trois jeunes, notamment trente joueurs de champ plus trois gardiens. Nous avons fait un grand travail qui ne s’est pas arrêté parce qu’il y a une équipe qui descendra dans les départements pour continuer les différentes détections. L’équipe va être étoffée convenablement parce que chaque fois qu’on constatera des failles au plan technico-tactique, on pourra changer au fur et à mesure », a-t-il expliqué.

 Le travail effectué pendant plus de deux semaines a convaincu Prosper Loubelo quant à l’avenir de cette future équipe des U-20. L’AS Otoho, a précisé cet ingénieur en préparation physique, mental et nutritionnel, disposera  d'un effectif de qualité d’autant plus que ces jeunes ont été soumis à une batterie de tests pour confirmer tout  leur potentiel.   « L’équipe d’Otoho va avoir une pépinière des U-20 de qualité. Nous ne parlons pas encore des joueurs de haut niveau  mais  au plan  athlétique, nous avons fait un travail  qui fera en sorte que  ces jeunes, quand ils  entreront sur le terrain, seront un peu plus aptes », a souligné Prosper Loubelo.

 L’AS Otoho s’engage pour l'instant à ne travailler qu’avec les trente-trois retenus, en attendant la poursuite de la détection d'autres jeunes dans les départements. Après le test physique, ces jeunes vont désormais être suivis en éducation mentale et nutritionnelle alors que l’avenir. Quant aux quatre –vingt- sept  qui n’ont pas démérité, les organisateurs envisagent de les mettre à la disposition de la direction technique de la Fédération congolaise de football (Fécofoot) ou des clubs qui souhaiteraient les avoir  pour bâtir une équipe des jeunes. « La direction technique nous avait contactés dans ce domaine, mais nous ne pouvons pas trop ouvrir. Nous allons nous concentrer sur les trente-trois parce que si nous ajoutons  encore plus d’enfants, cela va être difficile. Il y a beaucoup d’équipes  dans le pays.  Les quatre-vingt-sept non retenus  pourront aussi  regarder du côté de la direction technique de la Fécofoot pour savoir comment ils pourront intégrer les autres  clubs. Car l’AS Otoho met en place une équipe U-20 et non un centre de formation », a précisé Prosper Loubelo.

 

James Golden Eloué

Légendes et crédits photo : 

Prosper Loubelo faisant le point du test de détection des jeunes talents /Adiac

Notification: 

Non