Vie des partis : l'Anadéc soutient la pérennisation des acquis de Joseph Kabila

Samedi 1 Août 2020 - 14:35

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’organisation des élections, la reconstruction du pays, la refondation d’un Etat de Droit et démocratique  et la toute première passation pacifique du pouvoir en RDC  où l’on voit les présidents sortant et entrant assis côte à côte sont là les acquis que la jeunesse doit pérenniser pour le développement d’un Congo fort et uni.

 

 

L'appel au patriotisme légué par Joseph Kabila a été lancé par  Aggée Aje Matembo Toto, autorité morale de l’Alliances des nationalistes pour la démocratie et l’émergence du Congo (Anadéc) parti allié au FCC au cours d’une matinée organisée par les jeunes kabilistes, le jeudi 30 juillet, à laquelle ont pris part des ministres, vice-ministres et nombreuses personnalités de différents partis politiques, associations et mouvements des jeunes.

Aux dires d'Aggée Aje Matembo, Joseph Kabila Kabange a légué beaucoup de biens, matériels et tant d’autres. Ceux-ci,  a-t-il expliqué, pourront  être oubliés à la longue par les ennemis de ce pays. Pour ce faire, Aggée Aje Matembo a estimé que toutes les réalisations de Joseph Kabila se résument en un seul mot : « Le Kabilisme » qui, selon lui, reste l’unique valeur républicaine. « L’unique façon d’aimer son pays. Cet esprit d’amour  a conduit Joseph Kabila à sacrifier sa jeunesse pour le bien-être du peuple. C’est par cet amour qu’il a accepté l’installation effective de la démocratie, l’organisation des élections, la reconstruction du pays et la refondation d’un Etat de droit et démocratique ainsi que la  toute première passation pacifique du pouvoir dans ce pays. C’est cet esprit d’aimer son pays qu’il faille incarner et apprendre. L’esprit de se sacrifier pour son pays »,  a déclaré l’autorité morale de l’Anadéc

Tout en invitant les jeunes à se  servir du modèle Joseph Kabila , Aggée Aje Matembo croit fermement que la jeunesse est au bon endroit et au bon moment. «  Au bon endroit parce que c’est là où on prône les valeurs républicaines. Cette jeunesse doit comprendre que nous sommes une référence parce que nous étions à l’école du kabilisme. C’est cette école que nous voulons pérenniser. Suivre nos pas sera une bonne chose pour l’avenir du pays, parce que c’est grâce au Kabilisme que nous pouvons défendre le pays », a-t-il conclu.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

Quelques personnalités à la journée de sensibilisation des jeunes

Notification: 

Non