Vie des partis : le bureau politique du PCT prépare la session du comité central

Mardi 25 Février 2020 - 18:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La rencontre, dont les travaux ont été lancés le 25 février au Palais des congrès à Brazzaville, par le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT), Pierre Moussa, prépare la session inaugurale du comité central issu du cinquième congrès ordinaire. 

Outre les préparatifs de la session inaugurale du comité central, prévue les 29 février et 1er mars, la réunion du bureau politique du PCT examinera également le budget du parti exercice 2020, ainsi que le programme d’activités. Chargé de l’orientation et du contrôle de l’activité du secrétariat permanent, le bureau politique, composé de 75 membres, est l’organe supérieur de direction du parti dans l’intervalle des sessions du comité central.

Le secrétaire général du PCT, Pierre Moussa, a rappelé que ces assises se tenaient dans un contexte politique de préparation de l’élection présidentielle de 2021, et dans une conjoncture économique et financière encore préoccupante. « En tant que parti ayant en responsabilité la gestion du pays, ces éléments du contexte nous interpellent fortement », a-t-il déclaré.

Revenant sur les orientations du président du comité central du PCT, Denis Sassou N’Guesso, concernant les défis à relever, il a indiqué que cette formation politique devrait être le centre de référence de la réflexion pour des solutions alternatives durables aux priorités de développement du pays.

« Le PCT doit également demeurer ce puissant levier de mobilisation pour des victoires politiques certaines. La mise en œuvre de ces options incombe au bureau politique… Dans cette optique, la présente réunion inaugurale prépare les outils et les matériaux nécessaires à la bonne exécution du chantier de mise en œuvre des options levées par le dernier congrès », a poursuivi Pierre Moussa.

C’est ainsi qu’il a invité les membres du bureau politique à un regard responsable des dossiers soumis à leur approbation afin de permettre au comité central, qui décidera en dernier ressort, de se doter des moyens d’actions efficaces.

Le secrétaire général du PCT a, par ailleurs, insisté sur la discipline qui doit régner au sein du bureau politique tout au long du présent mandat.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Pierre Moussa entouré des membres du secrétariat permanent ; une vue des membres du bureau politique du PCT/Adiac

Notification: 

Non