Vie des partis : le Cercle d’Action Politique (Capo) installe ses instances dirigeantes à Dolisie

Lundi 13 Janvier 2014 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le samedi 11 janvier, les instances dirigeantes de la génération Cercle d’action politique (Capo) de la ville de Dolisie ont été installées dans leurs nouvelles fonctions, en présence d’Alexis Ndinga, président national de cette structure

Créée l’année dernière, la génération Capo de Dolisie vient de mettre en place une équipe chargée de conduire les destinées de cette association au niveau de la troisième ville du pays.

Dix membres composent sa direction. Jean Bazale Moussoungou en est le président, secondé par Jean Bosco Mabikana. Par ailleurs, l’arrondissement 1, qui compte 15 membres, est dirigé par Abib Mabouka. Le deuxième arrondissement, comptant également 15 membres, est dirigé par Ange Jacques Yéké. La génération Capo prône le social et l’humanitaire. À Pointe-Noire par exemple, cette association a lancé l’insertion des jeunes à travers multiples formations. En effet, 1.500 jeunes devront être formés en 5 ans ; actuellement, quelque 189 jeunes ont déjà profité d'une formation.

Aujourd’hui, la population de Dolisie attend de cette association « l’insertion des jeunes ». Le credo de la génération Capo est « d’aider les uns et les autres à se réinsérer dans la société à travers des formations ». Ces formations sont axées dans les domaines de la couture, de la coiffure, du froid, de la conduite et de bien d’autres encore. Pour Alexis Ndinga, « qui dit insertion des jeunes dit travail », c’est pourquoi, à travers l’expérience déjà acquise au niveau de la ville de Pointe-Noire, la génération Capo Dolisie ne dérogera pas à sa mission qui consiste à l’insertion des jeunes. Rappelons que la génération Capo de Dolisie existe depuis juillet 2013.

Hugues Prosper Mabonzo

Légendes et crédits photo : 

Le présidium de la génération Capo (© Adiac)