Vie des partis : « Le Congo en marche » se structure à Brazzaville

Jeudi 13 Février 2020 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les membres de la fédération de Brazzaville, des comités d’arrondissements et de la jeunesse de cette jeune formation politique du centre ont été présentés récemment.

Composé de vingt-trois membres, le bureau de la fédération du parti Le Congo en marche (LCEM) de Brazzaville est présidé par Elvy Roland Mabelé Mantsounga. En effet, au niveau des neuf arrondissements, des bureaux de comités de dix-sept membres ont été mis en place ainsi que des commissions de contrôle et évaluation de cinq personnes. S’agissant de la jeunesse du parti LCEM, un bureau de dix-sept membres a été installé.

S’exprimant à cette occasion, le président de la fédération du parti LCEM de Brazzaville a rappelé que leur appartenance à ce jeune parti politique du centre n’est pas un fait hasardeux. Selon Elvy Roland Mabelé Mantsounga, il s’agit d’une réflexion longue et murie, une réflexion qui rime non seulement avec l’idéologie du parti, mais aussi et surtout avec la vision actuelle du président de la République.

C’est ainsi qu’il a lancé un appel aux membres de la fédération de Brazzaville d’implanter le parti dans tous les blocs, toutes les ruelles de la ville capitale. « La devise de notre parti est le Peuple d’abord. Nous pouvons dire que la devise a été la première motivation de notre adhésion dans notre parti, ainsi nous mesurons notre responsabilité pour animer bien la fédération de Brazzaville », a-t-il conclu.

Donnant les orientations du parti pour l’année en cours, le président de cette formation politique, Jean Valère Mbani, a rappelé que 2020 est une année déterminante dans l’histoire de cette formation politique. « Cette année, riche en couleurs, demande de nous tous, une préparation morale et psychologique sérieuse afin de faire face aux enjeux et défis majeurs… Il s’agira de mettre en place des camarades avertis et motivés à la tête de tous nos organes : fédérations, comités d’arrondissements, comités de districts et de communes, sections, cellules et noyaux avant le mois de mai 2020 », a-t-il précisé.

D’après lui, un accent sera porté, pendant la structuration des organes intermédiaires et de base, sur la préparation des militants aux opérations d’enrôlement. Il a, enfin, appelé tous les dirigeants du parti à prendre toutes les dispositions pratiques pour la réussite des différentes activités programmées.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Une vue des membres des comités d’arrondissements ; Jean Valère Mbani/Adiac

Notification: 

Non