Vie des partis : le MEC-Les verts présente son comité d’organisation

Lundi 15 Juillet 2019 - 20:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

 Le président du Mouvement des écologistes congolais (MEC/ Les verts),Younous Madzengué, a fait connaître, le 13 juillet, à Brazzaville au cours d’une conférence de presse, son comité d’organisation provisoire avant la tenue de son assemblée générale extraordinaire qui mettra en place les instances définitives.

 

Créé à Brazzaville en février 1991, le parti, a déclaré son président, est l’expression du regroupement des forces écologiques congolaises autour d’une philosophie de gestion nationale. Membre de la Fédération des écologistes et verts d’Afrique, le MEC/Les Verts, a ajouté son président, se réclame du centre.  Interrogé sur l’idéologie de son parti, celui-ci a laissé entendre que c’est son projet politique qui consiste à édifier un grand parti des nationalistes congolais avec des propositions autour d’un pôle idéologique fondé sur des valeurs de l’écologie politique pour travailler activement à la construction d’un Congo vert.

 Le parti fonde ses valeurs sur l’écologie politique d’où son mot d’ordre : « Ecologiser la politique et politiser l’écologie au Congo », parce qu’aucun projet, selon lui, ne peut se réaliser tant qu’il n’y a pas une étude d’impact sur l’environnement. « Aujourd’hui, plusieurs projets se réalisent dans la nature, sur le territoire national sans études d’impact sur l’environnement et lorsqu’il y a des catastrophes, on crie », a-t-il poursuivi.

Le MEC/les Verts, a renchéri Younous Madzengué, prône le développement durable pour les générations actuelles et futures, le respect de la biodiversité, l’autonomie, la responsabilité réelle, la solidarité, la prévention, l’égalité et la tolérance. Il aspire à bâtir un Congo démocratique avec un cadre de vie placé sous la ferrure permanente de l’écocitoyenneté. Le comité d’organisation est présidé par ce dernier et comprend un vice-président, un secrétariat général et cinq secrétaires.

 

 

Jean Jacques Koubemba

Légendes et crédits photo : 

Le président Younous Madzengué, au centre, devant la presse

Notification: 

Non