Vie des partis : le PCT Niari amorce la restructuration de ses organes de base

Mercredi 16 Septembre 2020 - 18:42

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La fédération du Parti congolais du travail (PCT) du département du Niari vient de lancer, à Dolisie, une campagne spéciale destinée à restructurer ses organes de base et intermédiaires, conformément aux recommandations issues du 5e congrès ordinaire.

A la faveur de cette campagne lancée par son président, Antoine Ngouala, la fédération du PCT-Niari procédera au renouvellement des nouveaux bureaux des comités d’arrondissements à Dolisie et Mossendjo ainsi que dans les districts. Celle-ci se tient en application des recommandations du 5ème congrès ordinaire tenu en décembre dernier à Brazzaville.

L’objectif étant de mieux organiser le parti au niveau fédéral, afin de le rendre plus structuré et plus fort que jamais, capable de relever les défis électoraux qui profilent, parmi lesquels l’élection présidentielle de 2021, pour laquelle le parti tient à offrir à son candidat une victoire écrasante.

S’adressant aux participants, essentiellement les membres du conseil fédéral, ceux du comité central de la Force montante congolaise (FMC) et l’Organisation des femmes du Congo (OFC) ainsi qu’aux membres et sympathisants, le président de la fédération du PCT-Niari a invité chacun à mener une grande mobilisation d’adhésions au parti.

« Je demande aux uns et aux autres de capitaliser ces moments précieux, en vous rendant partout dans les maisons, les ruelles, les villages et dans les districts pour susciter de nouveaux adhérents au parti. Cette campagne nous permettra, à terme, de déterminer le nombre exact des membres de notre fédération qui en comptait 30.000 avant le congrès », a souligné Antoine Ngouala.

 

Max Ferhynel Poudi, correspendant à Dolisie

Notification: 

Non