Vie des partis : les cadres du PCT édifiés sur la pensée de XI Jinping

Samedi 7 Septembre 2019 - 12:55

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, a organisé, le 5 septembre à Brazzaville, un séminaire spécial à l’endroit des cadres et dirigeants du Parti congolais du travail (PCT), pour leur expliquer la pensée du président de son pays sur le socialisme à la chinoise de nouvelle ère. C’est une vision globale et stratégique du chef de l'Etat chinois sur son pays et sur le monde.

La pensée de XI Jinping, selon l’ambassadeur, a été lancée le 19 octobre 2017, lors du XIXe congrès du Parti communiste chinois (PCC) et inscrite dans la charte du parti le 24 octobre de la même année. Elle est composée de quatorze principes essentiels, lesquels constituent un canevas global et une ambition démesurée de la Chine à accroître son développement dans le but de devenir première puissance mondiale sur tous les plans.

Il s’agit, en premier lieu, a dit Ma Fulin, d’assurer le leadership du PCC  au-dessus de toutes autres formes d’organisation en Chine ; de lui permettre d’adopter une approche cadrée sur l’intérêt et le bien-être du peuple chinois.

Il faut aussi agripper à cette liste de principes, a ajouté l'ambassadeur, l’ambition du pays d’adopter de nouvelles idées conçues sur la science et la technologie, en vue de susciter un développement novateur, coordonné, ouvert et partagé ; de pratiquer les valeurs socialistes fondamentales, y compris le marxisme, le communisme et le socialisme à la chinoise mais surtout d’exercer une gouvernance complète et rigoureuse sur le PCC.

Dans son allocution, le diplomate chinois a rappelé aux cadres du PCT, conduits par leur secrétaire général, Pierre Ngolo, que la vision du président XI Jinping, qui est aussi secrétaire général du PCC, s’inscrit dans la continuité du miracle chinois qui lui a permis de réaliser l’impossible en si peu de temps.

« Nous avons travaillé avec objectif. En soixante-dix ans seulement, la Chine a réalisé ce que les autres ont accompli pendant des siècles. Cette avancée extraordinaire de notre pays lui suscite aujourd’hui des convoitises. Malgré tout, notre pays nourrit toujours de grandes ambitions. Bien que première puissance économique aujourd’hui, notre rêve est de devenir, dans trente ans, la première puissance militaire mondiale. Nous travaillons nuit et jour pour y arriver », a indiqué Ma Fulin.

Pour accomplir cet exploit, l’ambassadeur a fait savoir aux dirigeants du PCT que l’unique secret de la Chine n'est autre que l’amour du pays, la rigueur dans le travail, le sérieux, bref, l’envie de se démarquer des autres.

Le PCT invité à être autoritaire dans la gestion du pays

Après avoir esquissé le bilan positif du PCC, parti au pouvoir en Chine, l’ambassadeur a relativisé la situation, en appelant le PCT qui est aussi parti au pouvoir, à prendre de la hauteur dans la gestion des affaires du pays et d’élaborer des politiques et stratégies adéquates de développement, capables de répondre aux attentes de la population.

Ma Fulin a martelé sur les comportements négatifs qui gangrènent de plus en plus la société congolaise, dont l’enrichissement illicite et la corruption restent le premier vecteur.

« Vous êtes un parti au pouvoir, vous devez être autoritaire et prendre des mesures courageuses pour lutter contre la corruption, le détournement d’argent qui sévissent dans votre pays. Sanctionnez les récidivistes, si vous voulez mettre fin à ces maux. En Chine, nous avons pris des mesures écrasantes pour combattre les comportements déviants. Lorsqu’un membre du PCC commet une infraction, le parti le met à la disposition de la justice pour qu’il soit sanctionné », a précisé le diplomate chinois.

Prenant la parole à son tour, le secrétaire général du PCT a salué la coopération entre les deux pays, tout en prenant acte de l’interpellation et des suggestions formulées par l’ambassadeur.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

1-Ma Fulin exposant la pensée de XI Jinping aux responsables du PCT/ ACI 2-Une vue des cadres du PCT lors du séminaire / ACI

Notification: 

Non