Violences conjugales : les hommes en sont-ils également victimes ?

Vendredi 7 Décembre 2018 - 11:46

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’image de l’homme en tant qu’être dominant, puissant et résistant l'a longtemps mis dans une position stéréotypée, comme étant capable de tout supporter et donc de souffrir en silence. Pourtant, le danger psychologique que cela représente est non négligeable.

Selon le Dr Lylian Boukaka, psychologue clinicien à l’hôpital de base de Bacongo, le deuxième arrondissement de Brazzaville, et expert sur les questions de violences fondées sur le genre, effectivement les personnes les plus affectées par les violences conjugales demeurent les femmes, parce qu’elles osent briser le silence. Ce qui n’est pas le cas pour l’homme qui préfère intérioriser par refus d’atteinte à son image, à sa dignité. Et lorsque cela déborde, il peut en découler des conséquences fâcheuses.

Les violences conjugales à l’égard d’un homme sont multiples, notamment psychologiques (humiliation, critique systématique, intolérance…), physiques (agressivité…), verbales (insulte, hurlement, excès de langage...), sexuelles (mauvais traitement sexuel…), etc. Le plus souvent, ces violences conjugales se découvrent auprès de tierces proches ou lors des thérapies familiales. Et de leurs causes, cela varie d’un diagnostic à un autre.

La violence est bien prohibée. Et lorsqu'elle arrive, le mieux est d’en parler à un spécialiste afin de suivre une thérapie qui aidera à trouver la solution. Cette thérapie inclut les deux partenaires pour mieux cerner la source du problème. En tant que spécialiste, « nous prônons la prise en charge car une violence provenant de la femme peut rendre un homme à son tour plus violent qu’il ne l’est par nature, et renverser la tendance en faisant cette fois-ci de la femme une victime vulnérable. Pourtant, c’est parfois ce que nous découvrons dans certains cas de violences conjugales faites aux femmes. Il n’y a aucune honte d’en parler à un médecin pour se faire aider afin de sauver son union et sa famille puisque les enfants, si vous en avez, souffrent énormément des violences entre parents »,  nous a confié le Dr Boukaka.

 

Merveille Atipo

Légendes et crédits photo : 

Illustration

Notification: 

Non