Voir ou revoir : " Une nuit d’enfer" de Rodrigue Ngolo

Vendredi 4 Octobre 2019 - 14:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le film du réalisateur congolais, tourné à Pointe-Noire et sorti en 2017, est un reflet des réalités sociales d’aujourd’hui, tant du point de vue national que continental. 

Fondé sur une histoire vraie, le scénario du film parle de Lyana, une jeune fille qui doit faire face à la maladie de sa mère pour ne pas qu’elle succombe. En difficulté financière, Lyana est déboussolée car aucune opportunité ne s’offre à elle pour rassembler les frais nécessaires des soins de sa maman. Victime des mauvais conseils d’amis, la jeune fille sera obligée de suivre le raccourci de la prostitution.

A travers "Une nuit d’enfer", Rodrigue Ngolo montre le moment où tout peut basculer dans la vie de quelqu’un, une décision pouvant tourner au drame ou un manque de discernement qui peut entraîner de graves conséquences.

Ce film traite à la fois de la pauvreté, la prostitution, la naïveté, le travail illicite, l’amour de l’argent, la convoitise… Il condamne tous les comportements déviants auxquels recourt la jeunesse, en cas d’impasse sociale. Par ailleurs, il dénonce la malice de certains employeurs à contraindre leurs employés à se donner à eux, dans le but de bénéficier d’une quelconque aide ou une promotion.

En parallèle, cette œuvre cinématographique met également en lumière différentes pratiques fétichistes, connues des Congolais et de biens d’autres peuples, que certaines femmes usent pour s’attirer de riches hommes, les retenir sous leur domination et ainsi leur soutirer constamment de l’argent.

Tourné avec des moyens du bord, "Une nuit d’enfer" a le goût des leçons et la remise en question des mœurs qui minent la société. Pour le réalisateur, le pari a été remporté puisqu’élaborer un bon scénario ne suffit pas. En effet, le dynamisme et le professionnalisme des différents acteurs ayant joué dans ce film ont permis de présenter au public, sans aucun voile, la réalité qui se vit autour de nous.

Dans le casting du film, apparaissent des cinéastes congolais : Monie Lekoundzou, Alaye Safalay, Cleyde Ntari, Grace Ngali, Ulrich Pemba, Fifi Loali …

Long métrage de 1h 20 mn, "Une nuit d’enfer" n’est ni la première ni la dernière réalisation de Rodrigue Ngolo. Ce dernier a déjà signé plusieurs œuvres (court métrage, série, long métrage) parmi lesquelles : "Le foutou" en 2010 ;"Désir de femm" en 2012 ; "Amour d’un soir" en 2013 ; "Le prix du sang" en 2014, etc.

Jessica Atipo

Légendes et crédits photo : 

Affiche du film

Notification: 

Non