Zone Cémac : la BDEAC obtient 71 millions d'euros destinés aux projets intégrateurs

Mardi 22 Octobre 2019 - 16:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’aide budgétaire globale française en faveur de la sous-région est désormais logée à la Banque de développement de l’Afrique centrale (BDEAC). Un accord a été signé récemment entre elle et la commission Cémac.

L’aide française, auparavant versée directement sur le compte de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) avant la signature de l'accord, est rétrocédée à la BDEAC. Le document va permettre à l’institution financière de recevoir un montant additionnel de six millions d'euros en plus de soixante-cinq millions initialement mobilisés pour le financement des projets intégrateurs.

« À travers les avenants aux actes de rétrocession signés, la BDEAC réaffirme son positionnement et son savoir-faire en tant qu’institution de financement de la Cémac », a souligné un communiqué de la banque, ajoutant que les documents ont été signés en marge de la réunion de la zone franc, tenue du 10 au 11 octobre à Paris, en France.

Le vice-président de la BDEAC, Marcel Ondele, et le président de la Commission de la Cémac, le Pr Daniel Ona Ondo, représentaient la sous-région à la deuxième réunion des ministres des Finances de la zone franc au titre de l’année en cours.

La présence des représentants de l’institution lors de la rencontre de Paris à l’affermissement de la coopération de la BDEAC avec d’autres institutions financières  s’inscrit dans la logique de la dynamisation de ses interventions en tant qu’institution de financement du développement de l’espace communautaire.     

 

 

Fiacre Kombo

Légendes et crédits photo : 

Le siège de la BDEAC à Brazzaville

Notification: 

Non