Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Samedi 5 Octobre 2019 - 12:45

Représentant la République du Congo à la douzième édition de la manifestation qui s'est tenue du 18 au 27 septembre dernier, dans la capitale égyptienne, le groupe a restitué cet événement à son retour au pays.

Environ vingt-deux pays ont pris part au festival à travers groupes et chorales, entre autres, l'Algérie, le Bangladesh, les deux Congo, l'Egypte, l'Ethiopie, le Maroc, le Nigeria, l'Espagne, la France. Cette douzième édition a été placée sur le thème « Paix », une valeur encore recherchée dans les religions, au vu des attentats qui sont toujours perpétrés dans les cultes des chrétiens coptes.

Le représentant du Congo a presté tant à la cérémonie d’ouverture que  de clôture. Pour la petite histoire, il y a deux ans, lors de la dixième édition de ce festival, le ministère de la Culture avait délégué Le Chœur des Séraphins pour ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 3 Octobre 2019 - 19:00

Aristide Tarnagda et sa Compagnie de théâtre burkinabè Acclamation présenteront leur pièce ce 5 octobre à partir de 19 h, à l’Institut français du Congo de la ville de Pointe-Noire.

"Façon d’aimer" est un monologue et une histoire fascinante qui met sur scène une femme qui n'a que le bras gauche, accusée d’avoir assassiné son mari et sa coépouse blanche rentrée d’Europe. Dans un ton émouvant, la jeune femme raconte ses souvenirs, des bribes de dialogue permettant de reconstruire peu à peu son histoire assez pathétique.

Face à des juges, elle doit lever sa main droite et promettre à la cour de dire la vérité, rien que la vérité avant de plaider coupable ou non coupable. Cependant, son procès tarde à démarrer parce qu’elle n’a pas de main droite. « Ma main droite est restée entre les cuisses de ma mère », dira-t-elle lors du procès.

Mise en ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 3 Octobre 2019 - 18:00

En prélude à son spectacle caritatif gratuit de ce 4 octobre à Pointe-Noire, l’artiste musicienne a animé  jeudi une conférence de presse  au Village Mwana pour  édifier l’opinion sur l’événement.

En compagnie de Jean de Dieu Louvila, responsable de Village Mwana et de Lionel Kombo 2 Bayonne qui s’occupe des aspects  techniques du concert, Spirita Nanda a dévoilé ses motivations à soutenir  l’action de bienfaisance menée par Village Mwana à se doter d’un refuge définitif pour bien mener ses activités.   « Nous avons voulu accompagner ce projet  parce que nous trouvons louable l’initiative de l’orphelinat  qui a décidé d’avoir son propre refuge plus grand et plus confortable.  Ainsi, nous apportons notre pierre à l'édifice pour que soit concrétisé ce projet», a-t-elle dit.

Sur scène, Spirita sera accompagnée d’autres artistes ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 3 Octobre 2019 - 17:30

Mariusca Moukengue pour le slam, Juste Parfait pour l'humour, et Jules Ferry Moussoki pour le conte, sont les trois Congolais qui prendront part au prochain rendez-vous du Marché des arts et du spectacle africain (Masa), du 7 au 14 mars 2020 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, sur le thème « L’Afrique-Monde ».

Le choix des artistes congolais aux côtés des soixante-neuf autres venus d’ailleurs découle de la réunion technique du comité artistique international (CAI) du Masa, tenue du 23 au 27 septembre dernier à Abidjan.

Le CAI a étudié sept cent quatre-vingts dossiers de candidatures parvenus au siège du Masa. Les candidatures relevaient des pays suivants : Algérie, Argentine, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Comores, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, États-Unis, France, Gabon, Ghana, Guinée, Île Rodrigues, Madagascar, Mali, Maroc, Martinique, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 4 Octobre 2019 - 14:05

Tout sur la pochette (la constance de la couleur verte sur les titres, la présence de la sylve et cette feuille au-dessus du titre) indique que le groupe polyphonique Ndima, issu des peuples Aka, a habilement concocté des magnifiques chants, invitant le mélomane à un voyage au cœur de la forêt congolaise et de la culture de ce peuple. Un album qui met à nu les réalités auxquelles font face homme et femme de ce clan.

Même si on ne comprend pas grand-chose par rapport à l’usage de leur dialecte,  on se laisse néanmoins séduire par les voix qui s’enchaînent les unes après les autres, les rythmes dansants et mélancoliques où chaque morceau révèle un pan d’histoire de ce peuple, sa coutume bonne ou mauvaise, le quotidien des femmes, sa marginalisation face aux Bantous, la sexualité, la polygamie…Un album plein de vie, puisqu’il met à nu les réalités ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 4 Octobre 2019 - 14:10

Le développement de la musique urbaine est devenu un besoin pressant chez les managers et producteurs de musique. Fédérer les jeunes artistes dans des projets artistiques peut les aider dans leur épanouissement. Ainsi Jules D. Tchimbakala Makambila, acteur culturel du Congo Brazzaville, pense qu’il y a encore du potentiel sur lequel on peut espérer.

Coordonnateur national de la Fédération des cultures urbaines (Fécocur) et fondateur de l’Agence de communication spécialisée dans le management culturel, l’événementiel et la communication digitale dénommée Show time entertainment, Jules D. Tchimbakala Makambila a aussi appris le métier de manager en France. Une expérience qu'il met au service des artistes musiciens depuis son retour au bercail.  

Autour de la structure qu’il coordonne, Fécocur, il a pu regrouper les opérateurs culturels urbains de Brazzaville, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 3 Octobre 2019 - 12:40

Qualifié dans le milieu artistique comme étant le globe-trotter du conte, Jorus Mabiala, entre deux voyages, répond aux Dépêches de Brazzaville.

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : En cette période de rentrée littéraire, où avez-vous posé vos valises ?

Jorus Mabiala (J.M.) : Quelle que soit mon actualité, Marseille, en France, demeure ma ville de résidence et le lieu de départ vers mes représentations en Afrique et ailleurs. C’est là que je me suis trouvé le plus souvent durant cet été. Les états généraux de la cité phocéenne ont rassemblé des intellectuels ainsi que des hommes et  femmes de culture. Une réflexion a été menée sur une question récurrente, celle de la visibilité de l’impact arc-en-ciel de Marseille dans tous les lieux et milieux de la culture. J’ai saisi cette occasion pour organiser  des activités en parallèle. Elles ont ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 4 Octobre 2019 - 14:06

La question a été posée plusieurs fois. Elle continue à animer les débats : faut-il ranger la tomate dans la famille des fruits ou au contraire considérer qu’elle fait partie des légumes ? Dans la mesure où elle sert à préparer des hors d’œuvre et des plats plutôt que des desserts, on serait tenté de dire que la tomate est un légume, mais cette classification obéit à des règles un brin plus subtiles. Nous avons fait quelques recherches…

D’un point de vue scientifique, le fruit est ce qui résulte de la transformation de la fleur et renferme les graines nécessaires à la reproduction. Un légume est une plante potagère dont on peut manger certains éléments.

Vous n’avez pas compris ? On recommence. Un fruit, c’est ce qui pousse à la place de la fleur pollinisée et qui renferme des graines. Un légume, c’est simplement tout ou partie d’une plante ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 4 Octobre 2019 - 15:31

Le jeune poète congolais a signé cette année un autre recueil aux éditions Renaissance africaine après "Le soleil des élites", publié en 2017 à L’Harmattan. 

La poésie de Malachie Cyrille Roson Ngouloubi se résume en un hymne d’amour. L’amour de ses proches, de sa patrie et de certaines personnes ayant positivement marqué sa vie et sa vision d’homme de culture. Sa sensibilité et sa gratitude à leur égard sont visiblement perceptibles à chaque texte ou vers que compose son recueil.

"La fleur idyllique" s’ouvre avec un poème lyrique consacré à sa dulcinée à qui il souhaite une amitié pérenne. « Je languis, faisant appel/ A la clémence éternelle/ Pour que la fidélité/ Guide notre idylle » (p.11). Dans le même élan, sensualité et étreinte sont décrites sublimement dans "Princesse altière" (p.16).

La femme prend une place prépondérante dans ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 3 Octobre 2019 - 21:41

L’œuvre, sortie aux Editions Renaissance Africaine, a été  présentée le 26 septembre, à Brazzaville. Il s'agit d'une anthologie de la littérature congolaise et du monde de 338 pages. 

Le livre dont le premier stock a été vidé sera vendu à la librairie Les manguiers des Dépêches de Brazzaville. "Plumes fécondes.  La beauté de la littérature congolaise et d’ailleurs" est un hommage aux écrivains congolais et d’ailleurs. Les lecteurs y trouveront plus d’une soixantaine de livres analysés et résumés.

La production littéraire qui vient renforcer la bibliographie d’Aubin Banzouzi a été préfacée par Aline Olga Lonzaniabeka. Cet ouvrage met en exergue le savoir-faire des écrivains congolais et d’autres pays  du monde d’expression française. « Le but de ce livre est de faire la promotion des œuvres de nos excellents écrivains. En dehors des ... Lire la suite

Pages