Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Jeudi 27 Février 2020 - 20:37

Après sa première édition en 2018 à Ouagadougou, au Burkina Faso, le festival « série séries Africa » posera ses valises en avril à Abidjan, en Côte d’ivoire, pour sa deuxième édition.

Créée par et pour les professionnels du cinéma, cette rencontre panafricaine dédiée aux séries africaines forme un espace d’échange, de partage, de formation et de mise en lumière des talents de l’Afrique.  

Grand rendez-vous des créateurs, ce festival contribue également à la structuration du secteur audiovisuel africain, à la favorisation des nouvelles collaborations afin de stimuler et encourager l’accroissement de la qualité des séries et leurs diffusions entre les différents pays africains, ainsi qu’avec l’Europe. 

À travers cette deuxième édition, les organisateurs espèrent contribuer à faire rayonner la création audiovisuelle sur la scène ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 27 Février 2020 - 20:09

Alpha Blondy, la coqueluche de la jeunesse africaine des années 80, grâce à sa chanson « brigadier sabari », est passé du cauchemar au conte de fées. D’une voix haute et voilée, il chante en dioula, français et anglais le message rasta pimenté de proverbes africains sur fond de reggae.

Brigadier Sabari dont la signification est "pardon ou pitié brigadier" relate les débordements de la police ivoirienne lors d’une opération dénommée « Opération coup de poing ». Face à une arrestation policière qu’il a vécue à Abidjan dès son retour des Etats-Unis, l’artiste va se servir de cet exemple pour dénoncer les bavures de la police ivoirienne et conseiller la jeunesse de ce pays de faire attention pendant la nuit. En langue dioula, il chante : « Soufé yara magni dê Niya sêbê man dafa. N'ko bandiya mangni fêssê fêssê. Hôronya lé gnongon têssan. ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 27 Février 2020 - 20:08

Le cinéma congolais fait de plus en plus parler de lui à travers de jeunes artistes passionnés de cet art. Divana Cate Radiamick fait partie de cette dynamique qui fait bouger les lignes. Peu de films à son actif mais un professionnalisme et des ambitions nobles.  

Derrière son apparence timide et sa silhouette de miss se cache une mordue du cinéma. Née de parents congolais et résidant à Brazzaville, Divana Cate Radiamick est caractérielle et exige beaucoup dans ce qu’elle entreprend. Pas de hasard ou de négligence qui ne tiennent.

Cela fait près de dix ans que la jeune femme s’est lancée dans le cinéma. Elle qui ne s’imaginait pas du tout faire carrière dans ce domaine se retrouve aujourd’hui scénariste, réalisatrice et productrice. A son actif, un court métrage intitulé « L’ennui » sorti en 2016 et un long-métrage, « Attente », projeté en ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 27 Février 2020 - 20:00

Prélude à la journée internationale des droits des femmes, le ministère de la Santé, de la Population, de la Promotion de la femme et de l’Intégration de la femme au développement organise une marche, le 1er mars prochain pour dénoncer les violences basées sur le genre.

En partenariat avec la délégation de l’Union européenne, l’ambassade de France, l’Institut français du Congo et les agences du système des Nations unies, cette rencontre placée sous le patronage du Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba, sera axée sur le thème : « Briser le silence face aux violences basées sur le genre ».
Les initiateurs invitent le public à prendre part à cette marche à travers une pétition qui circule sur la toile. Cette rencontre entend unir les participants des quatre coins de Brazzaville autour de cette thématique.

Les violences basées sur le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 27 Février 2020 - 18:45

La sixième édition de la semaine du film afro-américain a été ouverte, le 25 février, à l’Institut français du Congo (IFC) de Brazzaville, par le chef de mission adjoint à l’ambassade des Etats-Unis en République du Congo, Daniel Travis.

Organisée par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en collaboration avec l’IFC de Brazzaville, cette semaine du film afro-américain s’inscrit dans le cadre d’une double célébration. Il s’agit de la célébration du mois de l’histoire afro-américaine « Black History Month » et celle de la troisième édition du Concours de Chorales « Le Congo a du Chœur ».

C’est sur le thème « musique des chorales » que se tient cette année la semaine du film afro-américain. « Nous célébrons cette musique qui nous rappelle notre humanité commune. La musique fait partie à la fois de la culture afro-américaine ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 27 Février 2020 - 20:16

Sorti le 13 février aux Etats-Unis, « The photograph » est le troisième long-métrage de Stella Meghie. Entre le passé et le présent, l’amour s’entremêle dans ce film, avec des rebondissements surprenants.

La sortie du film la veille de la Saint-Valentin n’est pas une coïncidence. « The photograph » est une histoire d’amour touchante entre Issa Rae et LaKeith Stanfield, des étoiles du cinéma afro-américain. Les visuels du film sont admirables et dégagent une certaine alchimie frémissante. Les deux acteurs principaux du film interprètent avec brio ce drame romantique de Stella Meghie qui maintient le spectateur dans une vague de suspense et d’appréhension.

Christina Eames, la mère de Mae, est une célèbre photographe au talent inouï. Décédée brusquement, dans des conditions mystérieuses, sa mort sera pour sa fille un grand choc. Pour ne pas avoir ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 26 Février 2020 - 16:28

Produit par Padiex Production, le maxi single "Kouala sansa bala" de l’artiste musicien Ya Vhos est désormais dans les bacs.

Après de longs mois de travail et d’attente, le maxi single de l’artiste musicien Henri Ndonga, plus connu sous le nom de Ya Vhos, est enfin prêt. Il précède  la sortie imminente de son premier album qui comprend six titres. Outre, la chanson "Kouala sansa bala", le maxi single contient aussi le chant "Le chemin de non retour et Bweké". Un dvd est également offert aux amoureux de la bonne musique qui vont se délecter à coup sûr en écoutant et visionnant cette œuvre musicale où les sons de sa sanza sont un régal pour les oreilles.

"Kouala sansa bala", le titre phare de cet album fait référence au poisson de mer hareng consommé presque par tous au Congo sous diverses formes et s’adaptant à toutes sortes de cuisine. À travers cette ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 26 Février 2020 - 14:30

En marge du printemps de la poésie, la Maison de la poésie des Hauts de France basée à Beuvry, dans le Pas de Calais, organisera un Festival de poésie en mettant le Congo à l’honneur. La directrice de la Maison de la poésie répond aux questions des Dépêches de Brazzaville.

Véronique Trinel, Directrice de la Maison de la Poésie BeuvryLes Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Pouvez-vous nous parler du Festival que vous envisagez ?

Véronique Trinel (V.T.) : La Maison de la Poésie des Hauts de France organise chaque année un Festival de poésie avec une thématique distincte. Cette année, la Maison s’est tournée vers les actions internationales. Nous avons décidé de consacrer le Festival à l’Afrique, notamment aux pays concernés par le Bassin du Congo. Le Festival de poésie se veut un moment d’échanges, de partages. On y reçoit des artistes, des poètes de toutes catégories. On propose des spectacles, des tables ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 25 Février 2020 - 19:12

L’atelier de renforcement des capacités pour une meilleure connaissance des conventions de l’Unesco de 1972, concernant la protection du patrimoine culturel et naturel, et de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, au Congo, a été ouvert, le 24 février, au Centre des Nations unies, à Brazzaville, par le ministre de la Culture et des Arts, Dieudonné Moyongo.

Organisé par le bureau régional multisectoriel Unesco de Yaoundé, représenté par Christian Ndombi, en sa qualité d’expert régional, cet atelier coanimé avec Jean Omer Ntady, conseiller au patrimoine, au ministère de la Culture et des Arts du Congo, permettra aux séminaristes pendant trois jours d’écouter et d'échanger sur les conventions de 1972 et de 2003. Celles-ci vont aider ensuite à la préparation des dossiers d’inscription des sites et des éléments sur les listes du ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 27 Février 2020 - 20:30

Autobiographie au titre énigmatique, ce roman met en exergue quelques reflets de la société congolaise actuelle.

L’auteur présente l’actuelle Brazzaville dans une succession de cartes postales et promène le lecteur dans le réel et non l’imaginaire. À travers son héroïne Florence, « Brazzaville, ma mère » conte le récit d’une femme abandonnée par une mère désinvolte. 

Élevée à Paris par un oncle, pour la protéger de l’oppression de sa mère, la jeune femme devient journaliste et travaille pour un magazine. Elle décide alors après trente ans d’absence de renouer avec ses racines congolaises, mais surtout pour aller à la rencontre de sa mère, Jeanne, une femme énigmatique, qui fait courber au travers des rites ancestraux les hommes et femmes puissants et nantis de la ville. « Ecrire sur ma mère était un point de départ. Erreur, illustrons, ... Lire la suite

Pages