Environnement


Environnement
Samedi 9 Mai 2015 - 15:00

L’étude de faisabilité, qui prépare l’implantation officielle de cette structure dont la mission sera d’identifier les risques sanitaires et environnementaux, causés par l’activité industrielle, a été publiée le 8 mai à Brazzaville, par l’Association pour la protection de l’environnement du Golfe de Guinée (APEGG), parrainée par le Conseil économique et social (CES).

L’Observatoire de veille de risques sanitaires et environnementaux, qui sera érigé dans le département de Pointe-Noire, est une structure technique dont la mission essentielle est de détecter et/ou de mesurer des risques environnementaux et sanitaires, que courent les populations, à partir des gaz polluants émis par les usines de production installées dans la ville.

«L’Observatoire de veille sert à identifier les risques sanitaires et environnementaux. C’est une structure ... Lire la suite


Environnement
Samedi 9 Mai 2015 - 9:00

Sept priorités sont inscrites dans ce plan de travail annuel adopté le 7 mai à Brazzaville à l’occasion de la deuxième session du Comité conjoint de mise en œuvre de l’Accord de partenariat volontaire (Apv-Flegt). Ce plan 2015 vise à réguler le commerce du bois au Congo ainsi que d’assurer la gestion durable du secteur forestier congolais, deuxième secteur économique.

Plusieurs points ont été débattus au cours de cette réunion co-présidée par le ministre de l’Économie forestière et du développement durable, Henri Djombo, et l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne au Congo, Saskia De Lang, qui a permis la mise sur pied du plan d’actions 2015.

Dans ce plan de travail, il est inscrit en priorité, le lancement à court terme du processus de révision du cadre légal qui accorde le privilège à la publication de la politique ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 7 Mai 2015 - 18:55

Le directeur départemental de l’économie forestière du Kouilou s’est exprimé de la sorte lors d’une interview qu’il accordée ce jeudi 7 mai aux Dépêches de Brazzaville dans son cabinet de travail.

Les Dépêches de Brazzaville : Quel était le but de votre descente dans les localités du Kouilou la semaine dernière ?

Gaston Ngassaki Okondza : Le but de cette descente qui s’est effectuée le 30 avril dernier dans certaines localités du Kouilou notamment au district Nzambi, au parc national de Conckouati Douli, à Bivela et à  Kotovindou était de sensibiliser les populations aux conséquences de la dévastation du massif forestier d’une part, et vulgariser la politique gouvernementale sur  la préservation des ressources naturelles d’autre part.

 LDB : Comment la population a-t-elle apprécié cette initiative ?

G.N.O : La population a positivement ... Lire la suite


Environnement
Samedi 2 Mai 2015 - 16:00

La 43e journée nationale de la chasse sportive  est célébrée le 1er mai  sur le thème « luttons efficacement contre l’exploitation illégale et le commerce illicite des produits de la faune sauvage du pays. Un choix convergeant avec la conférence internationale sur le même sujet qui a pris fin le 30 avril à Brazzaville.

Dans ce contexte, le gouvernement congolais considère la faune sauvage comme un gisement essentiel de la biodiversité. Ainsi devrait-elle être protégée et gérée de manière rationnelle, à travers le tourisme en vue d’un profit économique garantissant sa durabilité.

L’ouverture de la chasse sportive n’est pas une occasion d'exploiter abusivement les ressources fauniques mais plutôt de les gérer durablement afin de garantir leur pérennité. Tous les acteurs impliqués sont interpellés pour appuyer les efforts du gouvernement sur la ... Lire la suite


Environnement
Mercredi 29 Avril 2015 - 18:30

Cette opération est le symbole phare de la Conférence internationale sur l’exploitation illégale et le commerce illicite des produits de la faune et  la flore sauvages d’Afrique. Un acte de portée aussi parce qu'effectué par le président de la République du Congo, Denis Sassou N'Guesso, le 29 avril à Brazzaville. Au total, ce sont 1584 pointes d’ivoires qui ont disparu sous les flammes.

Ce geste réalisé en présence de son homologue tchadien Idriss Deby Itno et du Premier ministre gabonais exprime l'engagement du Congo de lutter contre le braconnage. Saisi depuis les années 2000 par les services de la faune au Congo, ses pointes d’ivoire qui ne servaient plus à rien. En raison de 100 dollars par kilogramme, ce butin aurait servi aux braconniers pour le compte des pays riches.

"Sécuriser la biodiversité d’Afrique pour la durabilité et la paix mondiale", tel est ... Lire la suite


Environnement
Mardi 28 Avril 2015 - 19:30

Le président de la République du Congo, hôte de la conférence internationale sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la faune et la flore sauvages en Afrique, souligne la nécessité de prendre des mesures responsables pour enrayer le phénomène. Le Congo le démontrera avec des cornes d’ivoire saisies qui seront détruites à Brazzaville, à l’ouverture de la conférence proprement dite.

Denis Sassou N'Guesso s’est exprimé au cours d’une conférence de presse le 28 avril devant la presse internationale sur les enjeux de cette conférence que le Congo a le mérite d’abriter. Il rejoint l’objectif de la conférence qui entrevoit l’élaboration d’une stratégie globale. Selon lui, la conférence est nécessaire car elle fixe des mesures concrètes à tous les niveaux. « On ne peut pas prendre des mesures isolées car elles ne seront pas ... Lire la suite


Environnement
Samedi 25 Avril 2015 - 16:30

Prélude à la conférence internationale sur l’exploitation illégale et le commerce illicite des produits de la faune et de la flore sauvages d’Afrique, prévue du 27 au 30 avril, les experts de la Communauté des États de l’Afrique centrale (CÉÉAC) discutent déjà de la question.

L’objectif de leur rencontre est de valider des plans « d’action d'urgence de lutte anti braconnage», un outil ayant pour but d’indiquer les activités que mènera la sous- région les cinq prochaines années.

"Les résultats attendus constitueront la contribution de la sous-région à la stratégie sous-régionale pour la lutte contre l’exploitation illégale et le commerce illicite de la faune et de la flore sauvages d’Afrique ", a indiqué le ministre congolais de l'Économie forestière et du Développement durable , Henri Djombo à l’ouverture des travaux.

Représentant le ... Lire la suite


Environnement
Samedi 25 Avril 2015 - 14:00

Faisant suite à la requête congolaise auprès de ses différents partenaires au développement, la France a accepté d’envoyer un ou deux spécialistes pour aider l’équipe déjà organisée localement à rédiger un document qui reprend la contribution nationale volontaire de la RDC dans la lutte contre le changement climatique.

Dans sa démarche, la RDC s’est appuyée sur sa triple casquette de pays membre de l’ONU, pays doté d’incommensurables ressources naturelles capables de soutenir l’action internationale contre le dérèglement climatique et un des pays leaders de l’espace francophone. Pour le pays, il était indispensable de faire le point sur les actions et contributions de la RDC. Selon l’Agence française de développement, il faut prévoir le début des travaux à Kinshasa au courant du mois de mai. Pour les délais, les autorités congolaises ont ... Lire la suite


Environnement
Samedi 25 Avril 2015 - 14:15

Les forêts du bassin du Congo sont à 50% certifiées grâce au respect des prescriptions des plans d’aménagement que le Congo a mises en place depuis 2001. 2016 reste une date butoir pour que les concessions forestières du ministère du Développement durable soient aménagées

Le défi de la certification forestière sera relevé en collaboration avec le FSC (Forest Stewardship Council), l’un des standards de certification le plus rigoureux sur le plan social et environnemental.

Le ministre du département concerné, Henri Djombo, a signé le 24 avril à Brazzaville, un accord de coopération avec le président directeur général du FSC International, Kim Carstensen. Cet acte d’engagement traduit la volonté du Congo de renforcer la collaboration dans la promotion de la gestion durable des forêts et notamment du commerce responsable de bois.

Une disposition prise car ... Lire la suite


Environnement
Samedi 25 Avril 2015 - 13:30

Répondant aux questions de la socité civile de la RDC, le week-end dernier, l’ambassadeur Climat de la France pour l’Afrique, Stephane Gompertz, a partagé son idée d’associer l’ensemble des communautés à travers le monde à l’élaboration du plan environnemental.

La France avait commis cette même erreur, selon Stéphane Gompertz, de ne pas associer les paysans et les éleveurs au moment d’aménager ses parcs naturels. D’abord, les gens ont été complètement spoliés, a-t-il rappelé. Et lorsqu’il a fallu réintroduire des ours et des loups, ces animaux ont commencé à dévorer les moutons, a-t-il ajouté. Pour y faire face, il a fallu trouver des solutions en y associantjustement les éleveurs. Aussi la conférence de Paris contre le dérèglement climatique devrait-elle tracer la voie vers un accord global après celui de Kyoto inappliqué à ce jour. « Il ... Lire la suite

Pages