Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 15:30

Lancée dans le cadre de la pérennisation des métiers d’art, l’Association internationale des critiques d’arts du Congo (Aica Congo) en collaboration avec la chambre consulaire du Congo organise depuis le 6 septembre à Brazzaville la première édition de l’exposition Éclosion d’art

Cette manifestation qui regroupe pour le moment trente artistes et artisans congolais vise à stimuler les relations professionnelles entre gens des métiers d’arts et services nationaux et internationaux. Plusieurs œuvres seront exposées pendant quatorze jours dans divers domaines : bijouterie, broderie, couture, peinture, perlerie, sculpture, tissage de raphia, macramé, céramique, etc.

Pour Gustave Konongo, président de l’Aica, « on reconnaît un artiste par ses œuvres, un artisan qui ne crée pas est mort. » Il a émis le vœu aux allures d’engagement afin que soit ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 15:30

Au lendemain de sa rentrée, le 4 septembre, la Halle de la Gombe a organisé sa première soirée grand écran avec la projection du film policier Inspecteur Lavardin, une réalisation de 1986.

Quatre films du réalisateur français, également producteur, acteur, scénariste et dialoguiste, sont à l’affiche à la Halle de la Gombe tous les mercredis de ce mois de septembre. Le Cycle Chabrol, c’est la série des quatre projections consacrées à deux de ses polars et deux de ses drames, lancé la semaine dernière avec le long métrage précité. La salle polyvalente de l’Institut français (IF) reste d’accès libre à chaque soirée cinéma.

Le 11 septembre, les cinéphiles sont invités à la projection de Betty dans la salle polyvalente de l’IF. Ce drame de près de deux heures sorti en 1992, une adaptation du roman de Georges Simenon, porte sur l’histoire de la ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 15:30

Préfacé par Thomas Makamu Ngangula Mbela, la dernière publication de Ngimbi Kalumvueziko livre les portraits de quinze personnages qui ont joué un rôle important dans le cours de l’histoire de la RDC.

Dans les 220 pages de Congo-Zaïre, les acteurs de l’histoire, Ngimbi Kalumvueziko fait un focus sur ceux qu’il tient pour les « acteurs-clefs de l'histoire du Congo ». Ici, il n’est pas seulement question de ces personnalités bien connus à la faveur de leurs actions ou encore, ceux qui sont tenus pour des inspirateurs. Ces noms qui ont marqué de manière particulière la vie des Congolais et, au-delà, l’histoire de leur mère patrie. Au travers de cet ouvrage, l’auteur porte donc le lecteur à la découverte « des personnages oubliés , ou presque des manuels d’histoire du Congo ».

Congo-Zaïre les acteurs de l’histoire revient dès lors sur des figures ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 15:45

L’opus de l’ancien batteur de Wenge Musica et de Quartier Latin rassemble ses meilleures chansons produites  alors qu’il évoluait au sein de l’orchestre Wenge Musica BCBG de JB Mpiana. Titina Al Capone, apprend-on, a fait appel aux musiciens Alain Mpela et Celeo Scram pour apporter la touche de l’orchestre Wenge. « Rappel à l’ordre »  précède la sortie de l’album «Elengi Nyenyele». Ce dernier est annoncé sur le marché  pour le mois de décembre prochain. Titina Al Capone a déjà produit deux albums: No comment et Affaire à suivre.


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 15:45

Les deux artistes ont interprété ensemble le titre « Je dis oui ». Le clip de la chanson a été tourné à Kinshasa au mois de juillet dernier. Il sera sur le marché dans les tout prochains jours. La chanteuse américaine a déclaré sur jamaicanmusic.com avoir une grande passion pour la culture africaine en général et la musique en particulier. C’est ainsi qu’elle a notamment collaboré avec Barbara Kanam, l’artiste Muss de la Côté d’ivoire ainsiqu’ avec les DJ sud-africains Euphonik et Fresh. 


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 15:45

L’artiste  est en studio à Paris pour enregistrer cet album qui commémore les 50 ans de sa carrière musicale. En outre, l’artiste compte livrer des productions musicales en Angola, au Congo-Brazza et en  RDC, pays où il a évolué durant  sa carrière. Né à Kinshasa, en RDC en 1945, Sam Mangwana a débuté sa carrière musicale à l’âge de dix-huit ans plus. Il a évolué successivement dans African Jazz, de Joseph Kabasele « Grand Kallé », les grands Maquisards et le T.P. OK Jazz de Franco Luambo Makiadi.


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 9:01

Pour la première fois à Brazzaville, dans le genre one man-show dont il a le secret, l’humoriste Fortuné Bateza présente cette pièce écrite originale à l’Institut français

Mais que contient à nouveau sa besace ? Après Verre cassé d’Alain Mabanckou en 2010 à Paris, La Danse du nombril de Paterne Boungou en mars de cette même année, cette fois le comédien rire-assuré nous plonge en une heure dans le monologue d’un Africain peu ordinaire. Il pense tout haut que même cinquante ans après les indépendances, l’Afrique reste en marge des grands progrès scientifiques. La preuve, selon lui, est le fait que l’Afrique est actuellement toujours dépendante de l’Europe, ce malgré les discours brillants des hommes politiques africains qui se détournent des vraies questions.

Cet Africain, un homme ordinaire dont la vie au quotidien est faite de mille ficelles, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 9:01

Belle Djambala est le titre du poème du sénateur Prosper Abbas Ickoula, qu’il a publié dans un document intitulé Congo Indépendance : cinquante-troisième anniversaire, huitième édition de la municipalisation accélérée

Sénateur depuis le 11 juillet 2002, le sénateur Prosper Abbas Ickoula a commencé à écrire sur la municipalisation accélérée depuis sa première édition, lorsque le président de la République déclarait en 2003 dans son message de fin d’année engager le pays dans des travaux de modernisation et d’urbanisation non seulement à Brazzaville et Pointe-Noire, mais dans tout le pays.

C’est ainsi qu’il a écrit un texte sur cette première expérience, Kouilou, département cobaye pour la municipalisation accélérée. Il a fait la même chose pour Impfondo, Dolisie, les trois municipalisations accélérées de Brazzaville, le département de la ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 8:58

La Maison culturelle Biso na biso a choisi l’album de l’instrumental des succès des années 1981. Ce n’est pas un disque conçu comme les autres parce qu’il met avant tout en exergue des chansons à succès d’auteurs congolais mais reprises par le synthé de Freddy Kébano

On retrouve ainsi Missengué de Pierre Mountouari, L’argent appelle l’argent de Pamelo Mounk’a, Nsona de Youlou Mabiala, et Osala ngai nini de Lambert Kabako des Bantous de la capitale.

Par cette conception analogue mais originale, Freddy Kébano, le célèbre arrangeur musical, compositeur et par-dessus tout musicien (appellation qu’il préfère parce qu’il compose de la musique), l’explique par le souhait à l’époque de réunir des chansons du hit-parade pour les foyers : « De nos jours, on entend des musiques de toutes sortes et à n’importe quelle heure. Dans ce disque, il est ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 9:00

Le concours de beauté de la Jeune impératrice élégante et intelligente (Jiel) a sacré samedi dernier Dominique Ngolo Miss Jiel 2013

Du haut de son 1,76 mètre, Dominique Ngolo a conquis le jury. Sa perspicacité à dénicher la parfaite candidate correspondant aux critères préétablis a fait l’unanimité sur Dominique. Ce concours de beauté veut que la jeune impératrice défende et défile avec le costume du métier de son choix. Dominique, elle, étudiante en première année de droit, a expliqué qu’elle souhaitait devenir magistrate parce que, en plus de la noblesse de la fonction, elle souhaite combattre et repousser la fraude dans le pays. « À tous les niveaux, nous constatons qu’ il faut corrompre avant d’obtenir un quelconque service, dans l’administration publique comme entre amis. Ce fléau prend de l’ampleur et j’aimerais pouvoir changer les choses. ... Lire la suite

Pages