Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Samedi 28 Septembre 2013 - 11:38

L'artiste-musicien congolais évoluant en France a décidé de renouer avec la scène après plusieurs décennies consacrées à une carrière de producteur et arrangeur de musique. Arrivé au summum de sa carrière, il fera un clin d’œil à son pays en donnant deux  concerts, l’un à Brazzaville et l’autre fort probablement à Pointe-Noire

C’est grâce à son fan club présidé par Isidore Babela, féru de belles œuvres, que Sammy Massamba va donner un concert le 25 octobre à l’Institut français du Congo (ex-Centre culturel français du Congo) en partenariat avec cet institut. Le second concert, l’artiste entend le donner deux jours après, c’est-à-dire le 27 octobre, à l’espace Trentenaire de Total à Pointe-Noire, capitale économique du Congo.

Afin de s’acclimater au terrain et aux artistes qui vont l’accompagner, ce grand nom de la musique congolaise ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 28 Septembre 2013 - 6:45

L’artiste musicien, qui vient de lancer sa carrière solo, propose un album de dix chansons, Coffre-fort, disponible dès lundi

Les œuvres de Trésor Mvoula passent actuellement sur les ondes, avec des tubes comme Tchoko-Tchoko et Vieux Thomas, pour le grand plaisir de ses fans du Congo et d’ailleurs.

De son vrai nom Neil Trésor Bouya Itambala, il a commencé sa carrière musicale en 2002 au sein du groupe Patrouille des stars où il a contribué à la réalisation de deux albums. Après cette expérience de près de cinq ans, il prend son propre chemin en 2007 et crée le groupe Gouvernement des as avec lequel il sort un premier album de dix titres, L’homme est encore vivant.

À ce musicien qui cherche à se forger un nom parmi les grands, un seul vœu est cher : « Je souhaite vivement contribuer à l’élévation de la musique congolaise au plus haut sommet. Au niveau ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 28 Septembre 2013 - 8:15

Dans le numéro précédent de notre édition du samedi, l’artiste musicien qui nous a quittés, le 25 septembre à 73 ans, était à l’honneur dans sa célèbre composition, Congo . Aujourd’hui, les œuvres de Jacques Loubélo étant nombreuses, nous nous étendrons sur son parcours

Jacques Loubélo a conscientisé les Congolais par ses textes, des appels à l’unité qui seront à jamais gravés dans la mémoire de tous. La semaine dernière, nous disions de lui-à juste titre, que c’était un précurseur de la paix. Ce chantre de l’unité nationale n’est plus de ce monde. Le vrai hommage que l’on pourrait lui faire serait de tirer les leçons d’amour et de fraternité qu’il a sans cesse dans sa carrière fredonnées pendant un demi-siècle.

Comme l’a écrit notre confrère Bruno Okokana dans Les Dépêches de Brazzaville du vendredi 27 septembre 201, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 28 Septembre 2013 - 8:08

Dans le jardin municipal qui jouxte l’hôtel de la préfecture, le général Benoît Moundélé-Ngolo, qui avait célébré le matin même ses soixante-dix ans en la cathédrale du Sacré-Cœur de Brazzaville, a présenté en soirée son septième ouvrage, Fantasmons ensemble un instant dans un Snoprac, publié aux Éditions Hemar, comme pour commémorer ses trente ans d’écriture. Que peut-on retenir de sa production littéraire et que se cache-t-il derrière ce titre ?

Les professeurs André-Patient Bokiba, de l’université Marien-Ngouabi, et André T. Lukusa-Menda, de l’université pédagogique nationale de Kinshasa, membre de l’association des critiques littéraires de Kinshasa, ont dans leurs critiques, édifié l’auditoire. S’agissant du titre de cet ouvrage, le professeur André-Patient Bokiba retient le mot « fantasmons » qu’il trouve  important. Le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 27 Septembre 2013 - 10:00

Ce géant de la musique congolaise est mort mercredi 25 septembre en début de soirée au centre hospitalier universitaire de Brazzaville, où il avait été admis depuis quelques jours

La mort de Jacques Loubelo, qui était à la fois guitariste, auteur compositeur et interprète, représente une perte immense pour la musique congolaise, qui voit ses grands noms disparaître peu à peu.

À 73 ans, Jacques Loubelo avait encore beaucoup à donner aux mélomanes. Sa mort intervient alors que le public l’attendait le 24 septembre à l’Institut français du Congo et le 29 au bar La Détente à Bacongo (deuxième arrondissement de Brazzaville).

Artiste visionnaire, Jacques Loubelo avait composé en 1984 la chanson Congo, à une époque où la question du tribalisme et du régionalisme ne préoccupait pas les Congolais. Une œuvre produite par IAD (Industrie africaine de disque) avec ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Septembre 2013 - 17:45

L’artiste congolaise Nteko est sélectionnée parmi les douze artistes africains finalistes du concours Prix Découvertes RFI 2013. Elle défendra les couleurs musicales du Congo lors de ce concours qui existe depuis 1981

Nteko s’exprime dans un style influencé par les rythmes traditionnels congolais. Ses textes sont chantés en majorité en kikongo, en lingala et en français. Ils sont emprunts de la tradition Kongo, usant avec sagesse des adages des Anciens. Accompagnée de deux guitares acoustiques et percussions créatives, son album Cri est sur le point de naître. Elle y traite des sujets de la société congolaise avec beaucoup de pudeur et d’humilité. De sa voix envoûtante, la Congolaise Nteko chante la vie et la sagesse populaire de la tradition Kongo.

La candidate du Congo a besoin de notre soutien. On peut voter pour la soutenir sur Prixdecouvertes.com/fr/vote. ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 28 Septembre 2013 - 8:09

Nteko. La chanteuse congolaise originaire de Brazzaville, dont le nom signifie « source » en langue kongo, est une des douze finalistes du Prix Découverte Musique du Monde RFI 2013. La jeune interprète s'est lancée dans la carrière solo en 2012 après avoir fait ses armes dans de nombreuses chorales chrétiennes. Sa musique accoutisque est soutenue par des percussions et la guitare de Claude Koulou, qui s'est déjà illustré aux côtés de la chanteuse Oupta ou du groupe Lang'i . Ses textes inspirés par la tradition kongo sont chantés en lingala, en kikongo et en français. Vous pouvez soutenir cette artiste en votant pour elle sur le site internet de RFI (Prixdecouvertes.com/fr/vote) jusqu'au 19 octobre.


Art-Culture-Média
Samedi 28 Septembre 2013 - 8:10

PhotoquaiParis. Exposition : Quatrième biennale des images du monde Photoquai sur le thème « Regarde moi » du 17 septembre au 17 novembre. Quarante photographes de vingt-neuf pays différents exposent cette année dans le jardin du musée du Quai-Branly et sur les quais de Seine. Quatre photographes africains font partie de cette sélection : Filipe Branquinho (Mozambique), Thabiso Sekgala (Afrique du Sud) avec Homeland, Adolphus Opara (Nigeria) avec Srinking Shores et Nyaba Ouedraogo (Burkina-Faso) avec Les Fantômes du fleuve Congo. Depuis 2007, Photoquai tend à faire connaître des artistes non occidentaux dont l’œuvre reste inédite ou peu connue en France. Expositions en accès libre 7 jours sur 7, plus d’info sur Photoquai.fr/2013

Paris. Conférence : nouvelle édition des Palabres autour des arts sur le thème « entre culture et traditions » le samedi 28 septembre à ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 26 Septembre 2013 - 13:15

L’interprète de la chanson Congo, texte mélodique dédié à la paix, est mort mercredi après-midi à l’âge de 70 ans, au CHU de Brazzaville

Artiste compositeur-interprète accompli, Jacques accompagnait de sa guitare sa voix douce, véhiculant des mots empreints de son engagement patriotique pour leur donner plus de force. À travers des textes intemporels comme Mutampa, Ntima luaka, Ngando ou Kongo akoloba, Jacques nous lègue un ensemble d’hymnes à la paix.

Joint au téléphone, Cyriaque Bassoka, distributeur d’une partie de l’œuvre de Jacques Loubelo produite par Anytha Ngapy, a rendu un vibrant hommage « au dernier des grands poètes-interprètes après Pamelo Mounk’A » : « Je ressens une grande tristesse, mais, en même temps, je me réjouis car le chantre de la paix laisse à l’humanité un message universel de paix ».

Jacques Loubelo a écrit ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 28 Septembre 2013 - 8:11

Chaque semaine, découvrez le portrait de personnalités croisées au festival Africajarc. Cette semaine, il s’agit du duo incontournable du festival : Roch Amedet Banzouzi et Élie Lemboussou de la Compagnie Punta Negra

Elie Lemboussou et Roch Amedet Banzouzi

Depuis leur première participation en 2002, c’est une véritable histoire d’amitié qui s’est tissée entre la Compagnie et le festival. Roch Amedet Banzouzi y présentait le spectacle Le Lièvre et l’Avion co-écrit avec Emmanuel Letourneux, l’histoire d'un petit garçon congolais qui rêve de devenir pilote d’avion de ligne. Depuis, la Compagnie Punta Negra participe chaque année à Africajarc que ce soit pour des lectures, des spectacles ou des déambulations. Cette année, ils donnaient des ateliers de danse africaine pour les petits et les grands et animaient les soirées du festival jusqu’au bout de la nuit : impossible donc de ne pas les ... Lire la suite

Pages