Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Samedi 7 Décembre 2019 - 12:46

Dans un ouvrage de soixante-douze pages paru le 19 novembre dernier, aux éditions Edilivre à Paris (France), l'auteur dresse un état des lieux du secteur de la culture au Congo, avec un accent particulier sur les industries culturelles et créatives, et propose des bases stratégiques de planification et de mise en œuvre.

Le livre "Les Facteurs de manque de compétitivité des industries culturelles et créatives congolaises et leurs approches de solutions : cas de la Manufacture d’art et d’artisanat congolais (MAAC)", découle des rechercher menées par son auteur, sur les industries culturelles et créatives congolaises. A travers ces recherches, Franck Carel Nkaya découvre et met en évidence l’existence d’une mosaïque culturelle congolaise très riche et diversifiée, avec des atouts de développement socio-économique, notamment à travers les industries ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Décembre 2019 - 11:30

L’élévation d’Ibrahim Albalawi, au statut honorifique de président d’honneur du monde arabe du Cercle d’études Scientifiques Rayer (CESR), a coïncidé avec l’élection de son pays au Conseil exécutif de l’Unesco pour la période 2019-2023, le 20 novembre dernier.

Le CESR, par l’intermédiaire de son président perpétuel, a tenu à féliciter Ibrahim Albalawi pour sa contribution à la diffusion de la connaissance auprès de l’humanité, en l’élevant au statut honorifique de président d’honneur du monde arabe de ce cercle d’études et de réflexion.

Sa nomination découle d'une décision adoptée lors du dernier conseil d'administration du CESR. Le lauréat sera prochainement honoré d’un prestigieux diplôme de la main même du président, Jean Paul de Bernis, pour services exceptionnels rendus à la collectivité humaine par l’académie du Mérite ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 6 Décembre 2019 - 14:43

Célébrée autour du thème « Le dynamisme d’une jeunesse », la rencontre internationale de théâtre de Brazzaville se tiendra dans différents endroits de la capitale, avec une programmation spéciale à l’Institut français du Congo (IFC) du 16 au 19 de ce mois.

Organisé depuis 2003 par l'association Noé culture, le festival Mantsina sur scène a surmonté vents et marées pour s’affirmer aujourd’hui comme l’un des rendez-vous incontournables de l’art contemporain à Brazzaville. Avec un thème qui met en exergue la jeunesse, il s’agira pour l'édition de cette année non seulement de reconnaître sa place et son apport depuis le début de cette aventure, mais également de l’encourager à ne pas abdiquer. A en croire les organisateurs, cette jeunesse doit exister, se faire valoir et engendrer le changement.

Art sur scène de représentation ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Décembre 2019 - 19:15

Deux cent soixante et un jeunes congolais ont pris part à l'évaluation trimestrielle niveau A 1, le 4 décembre, au lycée Joseph-Chaminade de Brazzaville.

L'évaluation placée sous la supervision de l’ambassadeur de la République populaire bolivarienne du Venezuela, José Anibal Marquez, s’inscrit dans le cadre des cours d’apprentissage de la langue espagnole latino-américaine. Ces cours sont organisés conjointement par l’ambassade de la République bolivarienne du Venezuela, l’Université Marien-Ngouabi et les ministères en charge de l’Éducation du Congo. 

« Nous sommes en train de promouvoir une action concrète de l’amitié, de la coopération entre le Venezuela et le Congo, qui s’exprime par l’accord conjoint qui nous permet de contribuer à la formation, à l’éducation et à la croissance de la jeunesse congolaise, comme expression de l’effort ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Décembre 2019 - 20:43

Après 19 ans passés en France, Séraphine Nadine Eka Kamwa, 42 ans, mère de trois enfants, ressent le besoin de couper les ponts avec sa patrie de cœur et de revenir se ressourcer en Afrique. C’est au Congo Brazzaville qu’elle dépose ses valises, il y a de cela trois ans, à la suite d’un consulting auprès d’un cabinet de conseil pour accompagner les entreprises et les collectivités dans leurs projets. Zoom sur une entrepreneure au parcours atypique et aux actions prometteuses.

Depuis son arrivée à Brazzaville, Séraphine Nadine Eka Kamwa s’est entièrement investie dans plusieurs projets : Africadvice training center (vente des produis africains), Africadvice travel (entité de tourisme créée autour du voyage), African eben (structure qui regroupe des hôtesses qualifiantes). Séraphine ne compte pas s’arrêter en ci-bon chemin. Eveiller l’esprit ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Décembre 2019 - 15:54

Originaire du Congo Brazzaville, la lauréate fait partie des sept personnalités qui ont été récompensées le 4 décembre par  Prince Constantijn des Pays-Bas , au cours d’une cérémonie au Palais royal d’Amsterdam. Ces personnalités ont été distinguées pour leurs réalisations exceptionnelles dans le domaine de la culture et du développement.

Les prix Prince Claus 2019, explique-t-on, rendent hommage à des femmes remarquables qui accomplissent un travail culturel de haute qualité ayant un impact important sur la société. Leurs réalisations influencent la vie des femmes et des filles, mais profitent aussi à l’ensemble de leur société. « Travaillant et s’exprimant dans des disciplines et des contextes divers, elles offrent des exemples aux multiples facettes du rôle fondamental joué par les femmes dans le domaine de la culture et du développement »... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Décembre 2019 - 16:10

En séjour au Congo, son pays d’origine, l’artiste musicien résidant en Allemagne est venu célébrer le dixième anniversaire de la sortie de sa chanson "Il faut aller à l’école".

« Je suis à Brazzaville pour annoncer la célébration du dixième anniversaire de la chanson Il faut aller à l’école et profiter de cette plate-forme pour remercier toute la nation congolaise pour son adhésion à cette chanson qui avait été reçue avec beaucoup de ferveur », a déclaré l’artiste.

Figaro inscrit cette activité dans le cadre de sa fondation "Il faut aller à l’école". Après les dix ans, il a voulu convertir la chanson éponyme en fondation. C'est ainsi qu'à l’occasion de la célébration de ce dixième anniversaire, il a voulu engager une série d’actions qui consistent à œuvrer pour la lutte contre l’analphabétisme.

Dans son programme, Figaro ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Décembre 2019 - 20:52

Très prisée par les jeunes de Pointe-Noire, la marque qui a vu le jour en 2018 fait son bout de chemin pour le bonheur de son créateur, Bissila Ngama Marc Brunel, 18 ans, sérigraphe et élève en classe de terminale. Une touche qui s’adresse essentiellement aux jeunes en quête d’originalité.

« A travers cette marque, je veux juste lancer un message aux jeunes pour leur dire que tout est possible dans la vie, il faut juste se battre pour ses rêves, y croire et faire face à l’adversité », a expliqué Marc Brunel, dont le but est de pousser les jeunes à réaliser leurs rêves même les plus fous.

Amoureux de la mode, pour lui « le style c’est l’expression de soi, c’est ce qui rend unique et différent des autres ». Si sa couleur de prédilection est le noir, il ne se met pas pour autant des barrières et s’amuse volontiers avec d’autres tonalités ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Décembre 2019 - 20:41

De tous les musiciens gabonais, Pierre Akendengue est sans doute le plus connu tant dans son pays que sur l’échiquier international. Il appartient à une caste de chanteurs africains qui a donné tout son sens à la notion d’africanité à travers sa célèbre chanson "Awana W’afrika". Avec la Maison Culturelle Biso na Biso, qui soutient cette rubrique, replongeons-nous dans ce chef-d’œuvre intemporel.  

 

"Awana W’afrika" (enfant d’Afrique) est sorti en 1982. Le succès de ce titre a commencé au Gabon avant de se déferler sur le continent entier et bien au-delà, devenant ainsi un hymne à l’éveil de conscience. « J’ai recueilli pour toi ô Africain, les sept principes de ton code, sept principes dont l’application fera de toi un guerrier, et tu obtiendras les premiers fruits », raconte cette chanson en langue myéné.

Une formule que Pierre Akendengue ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Décembre 2019 - 20:50

Soixante-quatre artistes originaires d’une vingtaine de pays africains et de la diaspora sont sélectionnés pour le grand rendez-vous dédié à la culture africaine, qui se tiendra du 28 mai au 28 juin 2020, dans la capitale sénégalaise. Sur le thème "Forger’', cette quatorzième édition coïncide avec les trente ans d’anniversaire de cette manifestation, sous la coordination de EL Adji Ndiaye, directeur artistique.

La biennale de Dakar, connue sous le nom ‘’Dak’art’’, est un des principaux événements d’art contemporain africain à consacrer exclusivement sa sélection aux artistes vivant sur et hors du continent. Elle a été instituée par l’Etat sénégalais depuis 1989 et sa première édition avait été dédiée à la littérature en 1990, avant de consacrer sa deuxième édition, en 1992,  à l’art contemporain. Mais depuis 1996, cette ... Lire la suite

Pages