Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Jeudi 25 Juillet 2019 - 21:12

Rendez-vous culturel prônant le retour aux sources et valeurs ancestrales, la deuxième édition du festival Bimoko se déroulera du 25 au 29 juillet au sein du village de Singa Banana, dans le district de Boko, aux quartiers Mbami et Boko poste.

C’est par une conférence de presse que le festival a décliné le départ des organisateurs de Brazzaville pour Boko où les activités ont débuté la nuit du 25 juillet autour d’un feu et des histoires savoureuses. « Revalorisons les cultures ancestrales oubliées », c’est le thème choisi cette année pour déployer le festival Bimoko qui signifie retrouvailles, vivre ensemble. Comme à l’accoutumée, ce sera des rencontres-causeries, soirées de contes, animations de griots, spectacles de danse folklorique, projections cinématographiques éducatives, parades littéraires et biens d’autres en vue de reconsidérer la culture ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 25 Juillet 2019 - 20:00

 L'évènement culturel qui va se tenir du 29 au 31 août met  à l'honneur, cette année, la mode africaine.

Organisées par l’association culturelle Cercle des jeunes artistes créateurs,  les retrouvailles seront marquées par des rencontres et des échanges entre agences de mannequinnat, individualités et férus de la mode africaine du Congo, du Cameroun, du Mali et du Sénégal.  Le défilé de mode, la projection du concours de photos, l’exposition et vente des articles et la soirée de gala sont les différentes activités prévues à cet effet.

Biso na Biso African Beauty International est un rendez-vous culturel qui a pour objectif de valoriser la beauté africaine à travers les tenues traditionnelles. Il promeut aussi les créations des stylistes et facilite les jumelages internationaux entre stylistes et mannequins. Biso na Biso met en lumière les repères ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 25 Juillet 2019 - 21:10

En prélude à la sortie de son prochain album, Jah Thiano, artiste reggae congolais, lance une tournée africaine qui débutera évidemment sur sa terre natale, Brazzaville, le 30 juillet à l’Institut français du Congo (IFC). À travers un entretien, il nous étale son univers du reggae et nous en dit plus sur sa prochaine tournée.

Les Dépêches du Bassin du Congo (L.D.B.C.) : Pouvez-vous décliner votre identité ?

Jah Thiano (J.T.) : Né d’une mère sénégalo-congolaise et d’un père congolais en juillet 1982 à Brazzaville, je suis Rech Thiano, de mon vrai nom. Actuellement basé à Pointe-Noire, je suis leader du groupe de musique Makéda, initiateur du festival Reggae Kongo dia Ntotila et également responsable de la Fondation Makéda, une association qui milite pour la protection des droits de l’enfant.  

L.D.B.C. : Qu’est-ce qui vous a emmené à faire du ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 25 Juillet 2019 - 21:32

Two Pac Shalai, de son vrai nom Ntsindiba Ndoulou Bienvenu, est un styliste-modéliste du Congo Brazzaville. Il revalorise le tissu de soie dont l’admiration a été suscitée en lui par Nelson Mandela, l’ancien président sud-africain qui portait des chemises cousues à base de ce tissu.

Très adaptable en toutes saisons, la soie est une matière textile naturelle dite d’origine animale : contrairement au lin ou au coton dont l’origine est végétale, la soie provient du cocon que fabrique la chenille de bombyx, soit le ver à soie. Rare, somptueuse, épatante par ses qualités techniques, la soie a toujours charmé les hommes et représente le luxe et la distinction. C’est une matière ancestrale à la beauté intemporelle voire inégalable. « Je suis en train de valoriser le tissu en soie. Je me suis inspiré du style Nelson Mandela, il s’habillait souvent en soie. ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 25 Juillet 2019 - 21:30

Stéphane Pascal Migolet, alias Starnager Mig’gass, est un manager artistique congolais qui travaille présentement avec trois artistes : A6 produit par Sony Music France et le deuxième, Marvin M’vila, par CJM Production, une maison de production française et un troisième qui n’est pas encore bien connu du public, N’zo. Il nous révèle non seulement le travail immense qu’il réalise pour la promotion de ces artistes désormais habitués de grands podiums, mais aussi sur l’intérêt de soutenir ces talents qui représentent le Congo au niveau mondial.

L.D.B.C : En quoi consistent exactement ces productions ?

S.P.M : Nous avons un contrat de production avec A6 qui remonte déjà à trois ans assis sur quatre albums où il faudra lever l’option à chaque fois. La première option a été déjà levée, l’album est fini. Il sort courant 2019. Le titre est Jeunesse. ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 1 Août 2019 - 20:34

Sous-titré « Mémoires d’un enfant de la rue », cet ouvrage a été sacré meilleur roman sélection 2018 en France.

S’étendant sur deux-cent-deux pages, ce roman édité par Renaissance Africaine relate l’histoire d’Elvez, un garçonnet condamné à la rue par ses géniteurs. Il est accusé de sorcellerie par un charlatan, à cause de ses écrits incohérents lors d’un examen d’Etat. Pourtant la vraie cause de ce comportement anormal, c’est d’être maladivement amoureux de Lovez, une collégienne rencontrée lors d’un concours d’orthographe.

Après avoir connu une traversée difficile qui le conduit à plusieurs occasions en prison, le jeune héros incarne grâce à la force de la volonté, un rêve altruiste qui le hisse parmi l’élite politique de son pays. De la rue, il devient député et retrouve au hasard ou au biais de la providence sa dulcinée. Le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 25 Juillet 2019 - 21:26

Voici un titre qu’on dirait trop osé pour un roman policier signé Willy Gom, publié aux éditions Renaissance Africaine.

Bien qu'il présente la figure de l’ancien leader burkinabè, Thomas Sankara, à la première page de couverture, ce livre n’est ni fruit d’une enquête journalistique, ni celle d’un historien au sens propre du terme. « Qui a tué Thomas Sankara » n’est qu’un polar, une œuvre de fiction qui fonde sa trame sur un personnage historique qui n’a cessé de marquer la jeunesse africaine en particulier et celle du monde en général.

Willy Gom, à travers un narrateur anonyme et omniscient, imagine une enquête qui semble mettre en lumière l’origine et les commanditaires de l’assassinat du révolutionnaire burkinabè. L’auteur y consacre tout son talent en transcrivant son récit dans un langage policé et une structure narrative pleine de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 25 Juillet 2019 - 21:25

Celle qui affole les regards des amoureux du pagne et de la mode africaine pourrait tout aussi bien affoler vos oreilles avec son prochain titre « Boila Swagga ».  Quand mode et musique font bon ménage…

C’est une enfant de la balle comme on dit, bercée dans la rumba et autres airs célèbres de l’époque par des parents musiciens, un personnage hors du commun, une sorte d’OVNI [objet volant non identifié] dans le paysage de la mode congolaise pour laquelle elle repousse toutes les frontières. Elle c’est Tchianna Tchicou-Pembey, plus connue sous le pseudonyme de Queen Tawa, un caractère trempé d’où déborde presque un trop plein d’énergie, une « grande gueule », une présence qui en impose et une créativité sans limite dans l’art qu’elle affectionne, celui de la mode.

«  Guerrière des temps moderne »

Cette extra-terrestre semble vivre dans le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 24 Juillet 2019 - 19:45

Edité à L’Harmattan le 31 mai 2019, cet ouvrage de 318 pages de Simplice Euloge Lebi, a été présenté et dédicacé le week-end dernier à la librairie Les Manguiers des Dépêches de Brazzaville.

Le Congo-Brazzaville dans sa configuration actuelle, indique la quatrième de couverture de cet ouvrage, a été modelé et remodelé par des histoires multiséculaires. Il est constitué de peuples liés par un même territoire et une même histoire. Sa situation géographique est à tous égards éminemment stratégique et appelle dans le contexte international actuel une réorientation des doctrines militaires.

Cet ouvrage analyse de façon synthétique les aspects géographiques, historiques, économiques, ethniques et sociologiques du Congo-Brazzaville afin d’expliquer les intérêts des grandes puissances étrangères et leurs influences sur l’environnement congolais. Il ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 24 Juillet 2019 - 16:15

La chanteuse congolaise, Fanie Fayar, se produira dans la salle Savorgnan de l’Institut français du Congo (IFC), le 28 juillet. À cette occasion, elle présentera au grand public son tout premier album « Boyamba gai ».

Après avoir attiré l’attention au niveau national et conquis des publics à l’international, notamment lors de la première partie du grand bal de Youssou Ndour à Bercy, Fanie Fayar semble assez mûre pour se lancer dans la sortie d’un album, dont on devrait avoir des échos très prochainement.

Des titres inédits et mixés dans un style musical de fusion qui seront à découvrir, le 28 juillet, date à laquelle « Boyamba gai » (veuillez m’accueillir) viendra enfin se présenter, longuement en live, à son public brazzavillois.

Album riche linguistiquement, il compte huit titres interprétés en lingala, lari, sango, bambara, wolof, mbochi ou ... Lire la suite

Pages