Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Jeudi 29 Mars 2018 - 18:15

L'événement se déroulera pendant trois jours, du 3 au 7 avril, à l’Institut français du Congo. Au menu, la projection du film « Afriques, comment ça va avec la douleur ? » de Raymond Depardon, suivie d’une table ronde inaugurale « Afrique(s) : terre réelle, terre fantôme ?) avec Emmanuel Dongala, écrivain et chimiste congolais; Makenzy Orcel, poète et romancier haïtien; François Durpaire, universitaire et historien français; Romuald Fonkoua, écrivain camerounais, spécialiste de la littérature antillaise; et  Marc Alexandre Oho Bambe dit capitaine Alexandre, enseignant, slameur et écrivain camerounais.

 Gabriel Okoundji, Omer Massoumou, Yvan Amar sont invités à ce festival au cours duquel ils partageront leurs passions et leurs expériences avec le public à travers des conférences, tables rondes, cinéma, rencontres lycéennes et séminaires ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 29 Mars 2018 - 17:45

La médaillée d’or dans la discipline chanson aux 8es Jeux de la Francophonie de 2017, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, est une artiste complète, danseuse, compositrice, interprète et formatrice. Elle livrera, en partenariat avec la direction de l’Institut français du Congo (IFC) et la délégation de l’Union européenne, un spectacle, le 31 mars, pour clôturer en beauté le mois de mars, dédié à la femme.

À travers son palmarès, l’artiste a su imposer sa voix à l’international, son album intitulé « Bo yamba ngai » (recevez-moi en français), qui compte huit titres, sera joué. La musique de la star est un cocktail savoureux et varié, elle chante en différentes langues du Congo et d’ailleurs, notamment en lingala, sango, bouissi, kongo, wolof, bambara, français et anglais.

En première partie du concert qui aura lieu à l'IFC, trois jeunes femmes ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 30 Mars 2018 - 19:29

                                                                

Samba DD a lancé la mode des souliers rouge-et-blancs. Mais c’est une autre couleur, le rouge, qui lui procurera des déboires.

 Donc, Samba DD a bel et bien existé et il a travaillé. Il a fait avancer la cause de la chaussure. Et jusqu’au jour maudit où sa barbe attira l’attention de quelques plaisantins, il était un cordonnier pépère, ne se connaissant que deux ennemis officiels : un boucher maudit qui eut l’outrecuidance de lui reprocher une manière d’égoïsme dans la contribution à la démographie de notre pays, et les colères du père André Marie le jour où il lui arrivait de se présenter un peu pinté aux répétitions de la chorale. A part ça, rien : un saint homme. Un voisin des plus agréables dans son quartier. Et un ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 30 Mars 2018 - 19:35

M. Tout, Mme Ou et M. Rien se rencontrent fortuitement. Tantôt ils s'affrontent, se brouillent ; tantôt ils s'entraident, débattant du coq à l'âne, des brûlants sujets qui font le train-train de la vie humaine.

Sur quatre-vingt-neuf pages, Yvon Wilfride Lewa-Let Mandah met en évidence la double vocation de ce genre littéraire. Être lu et vu par le public. Le récit s'organise autour de la rencontre fortuite de trois personnages. M. Tout, Mme Ou et M. Rien. Au début de la pièce, chacun d’eux raconte une histoire, mais qu'il n'achève pas, parce qu'interrompu par l'autre. Découvrant le secret du vivre ensemble, ils invitent tous les habitants de la Terre à leur emboîter le pas en vue de connaître le bonheur. Ces trois récits diamétralement opposés, l'un après l'autre, montrent la différence de sensibilité et d'origine des personnages mis en scène.

M. Tout conte ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 30 Mars 2018 - 19:27

Né à Pointe-Noire en République du Congo, le jeune écrivain est passé de la prose à la poésie. Après le roman « Le meurtre de Daby Vicam », il publie un recueil de poèmes aux éditions La Doxa en France. Un opuscule qui se révèle à travers soixante-six pages.

C’est un recueil de quarante-cinq poèmes à l'écriture lyrico-pathétique, qui peignent la flamme amoureuse du poète envers la femme de ses rêves. Du premier au dernier texte, Avenir Blaise Diabankana utilise un langage châtié et des tournures densément imagées, dissimulant une émotion croissante. Tous les poèmes sont écrits à la première personne et adressés à un amour anonyme.

L'écriture devient un prétexte pour décrire, avec toute l'expressivité possible du poète, les sentiments romantiques de l'amour entre un homme et une femme. Le recueil dévoile un personnage nostalgique qui ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 30 Mars 2018 - 19:26

« 242 »
 Le nouvel  album d’Extra Musica est déjà disponible sur les plateformes de téléchargement

Constitué de dix titres, compositions de chaque jeune du groupe sous la direction artistique de leur leader Roga Roga, « 242, L’album d’Etat » comme indiqué sur la pochette, est l'opus de la maturité, puisque le groupe vient de totaliser vingt-cinq ans d’existence.

C’est un véritable cocktail de styles que nous sert le groupe. « Nous avons, à travers cet opus, retracé le parcours d’Extra-Musica, en mettant en exergue les styles musicaux de nos débuts à aujourd’hui.  Les fans de différentes générations seront comblés. Il y en a pour tous les âges et les goûts », a indiqué le patron du groupe.
L’album véhicule une véritable énergie festive autour de diverses thématiques comme l’amour, la jalousie, etc. L’un des messages dans ce nouvel opus, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 29 Mars 2018 - 17:00

A l'occasion de la célébration de l'événement, le 27 mars, le Pr Dominique Ngoie Ngalla a animé, à l'Institut français du Congo de Brazzaville, une conférence-débat sur le thème « Le théâtre africain : enjeux et perspectives ».

Moment d’échanges entre les amoureux du sixième art, la conférence a porté sur la place qu’occupe le théâtre africain et ses perspectives. Evoquant les débuts de ce théâtre, Dominique Ngoie Ngalla a dit que celui-ci était avant tout lié à la nature de l'homme africain, avant qu'il ne subisse aujourd'hui l'influence occidentale. Ainsi, plaidant pour le retour à l'authenticité de ce théâtre africain, il a souhaité qu'il soit véritablement le miroir de la société, autrement dit naturel.« Le théâtre englobe le bien et le mal et il restitue la nature de l’humanité », a déclaré le Pr Dominique Ngoie Ngalla.

... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 28 Mars 2018 - 20:02

L’idée a été émise le 27 mars par Stéphane Grellier, directeur général de l'établissement hôtelier situé dans le troisième arrondissement de Brazzaville, Poto-Poto.

« Ce qui m’a amené ici au musée galerie du Bassin du Congo, c’est de voir les cultures congolaise et africaine, puisque le musée galerie du Bassin du Congo est un mélange de toute cette culture. Pour nous Occidentaux, ce n’est pas toujours évident de savoir là où aller. Je viens de découvrir un lieu où il y a la culture du Bassin du Congo. C’est vraiment quelque chose d’épanouissant et de très intéressant. Je conseille à tous les Occidentaux et mêmes aux Congolais de venir voir la culture enrichissante de l’histoire du Bassin du Congo », a déclaré Stéphane Grellier à l'issue de sa visite.

Le directeur général de l’hôtel Africa a précisé également aux Dépêches de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 28 Mars 2018 - 19:30

L'ancien producteur, tourneur et manager sollicite le concours des autorités et la solidarité des grands décideurs économiques, en vue de soutenir son ami et artiste musicien, en délicatesse avec la justice française.

 

 

Président et propriétaire de l’orchestre éponyme, Doudou Copa de Mi Amor, Bienvenu Dominique Elenga à l'état civil, est incarcéré à la Maison d’arrêt de la Seine-Saint-Denis, Villepinte, depuis le 14 décembre 2017, où il purge une peine de dix mois.

Initialement condamné à dix mois de prison avec sursis dans une affaire de violence conjugale, qui remonte à 2010,  par une multiplication de circonstances il n’a pas pu répondre à plusieurs convocations. A son arrivée à Paris, en décembre, la justice française l’a puni sévèrement, faisant passer la peine de dix mois avec sursis en dix mois d’emprisonnement ferme.

La semaine ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 28 Mars 2018 - 20:24

Le 25 mars 1918, disparaissait l'artiste musicien, l’un des plus grands compositeurs français, à l’âge de 56 ans. Pour célébrer le 100e anniversaire de sa mort, une soirée musicale consacrée à ses oeuvres a été proposée, le 27 mars, à la population de Pointe-Noire.

 

Dans le cadre du centenaire de la mort de Claude Debussy, l’Institut français du Congo (IFC) a organisé un concert pour rendre hommage à ce grand compositeur de l’histoire de la musique française. « La musique doit humblement chercher à faire plaisir, l’extrême complication est le contraire de l’Art », disait Claude Debussy. Pendant cette soirée hommage,  le public ponténégrin a eu le privilège et, surtout, le plaisir de réécouter son œuvre.

 Claude Debussy a laissé un grand héritage derrière lui. Sa ­musique a résonné dans la salle Tchicaya-U-Tam’Si de l’IFC où ... Lire la suite

Pages