Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Mardi 21 Mai 2019 - 14:17

Organisée sous les Grands chapiteaux du GB, le 26 mai de 10h à 18h, la manifestation baptisée « Merci maman » est une occasion qu’Intelex-ms2 Event et Empire Active offrent aux enfants de tous les âges d’honorer leur génitrice.

 

Merci Maman, une femme d’âge mûr avec sa mère déjà grand-mèreInitiateur de l’événement, Papy Mvulazana est d’avis que « les mères doivent être fêtées avant qu’elles ne partent ». Inspiré, dit-il, par « la chanson de Sexion d’Assaut “Avant qu’elle ne parte“ », qu’il prend pour point de départ et « pour base » de son initiative, l’event director d’Intelex-ms2 Event est convaincue que faire preuve de reconnaissance est primordial. Et pour cela, « il suffit de commencer par leur dire “Merci Maman“ cela leur fera du bien », a-t-il confié au Courrier de Kinshasa. Mais encore, soutient Papy Mvulazana, il ne suffit pas de le dire, il faut aussi le prouver.

Aussi, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 20 Mai 2019 - 19:23

Présenté comme une grande recommandation de lecture à la cinquante-sixième conférence annuelle de l’Association japonaise d’études africaines (JAAS), tenue les 18 et 19 mai, l’ouvrage était à la Une du Mainichi Shimbun, l’un des plus gros tirages de la presse au Japon.

Des exemplaires de la biographie de Denis Mukwege exposés à KyotoDans une publication faite au milieu de la journée du 18 mai sur les réseaux, photo à l’appui, le Pr Jean-Claude Maswana annonçait, à partir du Japon, l’honneur fait à la biographie du célèbre Prix Nobel de la paix congolais.

En effet, la mise en évidence de la couverture du livre sur la parution du journal japonais était en lien avec le forum spécial qui avait justement ouvert ses portes le même jour. Bien informé à ce sujet, Jean-Claude Maswana, professeur d’économie à l’université Ritsumeikan, institution classée parmi les meilleures du Japon, a souligné la place de choix ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 20 Mai 2019 - 19:00

La capitale congolaise se prépare à fêter l’anniversaire des 70 ans de la maison d’Editions Présence Africaine par une série de festivités placées sous le haut patronage du Premier ministre, chef de gouvernement, Clément Mouamba.

Les festivités commencent dès ce mardi matin par une grande rencontre à la Librairie Les Manguiers, au cours de laquelle un don d’archives d’une partie du fonds Présence Africaine sera remis à l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, par Lydie Pongault, conseillère à la Culture, aux arts et au tourisme du président de la République, au nom des Dépêches de Brazzaville.

Ce don d’une centaine de livres, offert par Présence Africaine et Les Dépêches de Brazzaville, sera remis aux Instituts français de Brazzaville et de Kinshasa pour permettre à la jeunesse de consulter les ouvrages sur place. Un autre don sera offert ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mardi 21 Mai 2019 - 15:47

Les membres du Conseil supérieur des Églises de réveil  (Coserco) ont été édifiés, le 17 mai, dans  la salle du Forum Mbogui par le colonel Jean Bernard Batantou, directeur de la police administrative et de la réglementation, sur les lois qui réglementent leur secteur et sur l'opération de contrôle démarré le 18 mai.

L’opération, organisée sur instruction du ministère de l’Intérieur, a été lancée en conformité avec la circulaire n°523/MID-CAB du 4 octobre 2017 portant éléments constitutifs des enquêtes administratives et de moralité sur les associations culturelles et les établissements de culte. Elle vise, a indiqué le colonel Jean Bernard Batantou, à assainir ce secteur où bon nombre d’Églises brillent par le non-respect des dispositions de cette circulaire qui exige que les Églises soient construites en matériau durable avec des issus de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 20 Mai 2019 - 12:45

Un séminaire atelier de sensibilisation aux avantages des statistiques dans le domaine culturel a été organisé, du 15 au 16 mai à Brazzaville, avec le soutien de la représentation de l’Unesco en République du Congo, sous le patronage du  directeur de cabinet du ministre de tutelle, Romain Pindou.

L'atelier, le premier du genre, a été d'une grande importance pour les participants car le Congo ne dispose pas encore de données statistiques dans le secteur de la culture. Celles-ci permettent, entre autres, de connaître les industries culturelles du pays, de recueillir le taux de fréquentation des usagers dans les bibliothèques, les musées, le théâtre, le cinéma ; de mesurer l’offre de service culturel afin de comprendre la place qu’occupe la culture dans le développement du pays, a expliqué Bernard Akondzo, directeur de la Bibliothèque nationale.

« Si ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 18 Mai 2019 - 19:00

La cérémonie de remise des Heshima Awards a eu lieu, le 17 mai, à l’Institut français du Congo de Brazzaville.

 « Heshima » est un mot shawili qui veut dire honneur. Les talentueuses femmes ont reçu les unes après les autres des trophées couronnant l’ensemble de leur carrière. Elles ont montré au cours de la cinquième édition du festival, leurs talents et  leur savoir-faire. 

L'Ivoirienne Nastou Traoré, de son vrai nom Nafissatou Traoré, comédienne, costumière, a présenté tout au long du festival deux films, parmi lesquels "Ton pied, mon pied ». L’actrice exerce ce métier depuis plus d’une trentaine années et intervient dans plusieurs productions, dont "Bienvenue au Gondwana", "Première dame d’une demie journée", "Ma famille", "Ma grande famille", etc.  

Nastou a remercié la directrice dudit festival, indiquant que c'est un grand plaisir ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 18 Mai 2019 - 17:15

La conférence organisée par le Centre de recherches en linguistique et langues orales (Cerello), le 17 mai à Brazzaville, a réuni un nombre important de linguistes africains, particulièrement de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale, de la Communauté de développement d'Afrique australe et de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest​, sous les auspices du ministre de la Culture et des arts, Dieudonné Moyongo. 


Art-Culture-Média
Vendredi 17 Mai 2019 - 12:50

De nationalité congolaise et vivant à Brazzaville, Brice-Voltaire Etou-Obami, 47 ans, expert-comptable agréé Cémac EC n°389, est commissaire aux comptes et associé gérant du cabinet Cacoges. Il a publié trois ouvrages sur l’audit et les règles du droit, dont "Comptabilisation et audit des coûts pétroliers dans une société non opératrice" ; "Recueil des textes" et "Les fondamentaux de la consolidation et de la combinaison en référentiel syscohada révisé". Dans cette interview exclusive, l’auteur décrypte chacun de ces ouvrages.

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Qui êtes-vous ?

Brice Voltaire Etou-Obami (B.V.E-O) : Je suis associé gérant–Team Leader Fatca et Team leader audit des coûts pétroliers. A propos, je cumule dix-huit ans d’expérience dans le domaine de la banque, de l’assistance comptable et des institutions financières dont onze ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 17 Mai 2019 - 13:30

L'activité, la troisième du genre, se tient au Centre culturel russe (CCR) de Brazzaville sur le thème « L’école de la forêt » et s'achève le 18 mai. Au menu, des expositions et visites guidées, des spectacles et une conférence de presse.

 

La première édition de la Semaine culturelle des peuples autochtones Aka avait eu lieu en 2010, à l’Institut français du Congo (IFC). Elle avait connu la participation du Pr Aron (référence mondiale en matière de musique), parrain de l’événement. La deuxième, quant à elle, s'était tenue en 2018 à l’IFC de Pointe-Noire.

Pour cette troisième édition, une exposition est organisée au CCR, constituée d'objets des Aka, à savoir le patrimoine matériel et des photographies qui illustrent leur vie quotidienne dans la forêt. Il y a eu également la projection de quelques vidéos, pour bien expliquer aux ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 16 Mai 2019 - 20:32

L'homme de lettres congolais a été disigné, le 12 avril dernier à Paris, en France, par le comité directeur de l'association littéraire. Une récompense qui s’enchaîne une année après son admission en son sein.

« On n’adhère pas à la Société des poètes français, on y est admis », stipulent les statuts de l'organisation, qui précisent qu' « une fois admis, on peut prévaloir du titre de membre de la Société des poètes français ». Ainsi, devenu membre en mars 2018, Huppert Malanda s’est vu, récemment, décerné le sacre sous-régional par la plus ancienne association liée à la poésie et la plus prestigieuse en France. 

A travers cette distinction, Huppert Malanda se chargera, principalement, de créer et renforcer les liens d’amitié et culturels entre tous les poètes francophones, au niveau de l’Afrique centrale. Cette mission suppose une ... Lire la suite

Pages