Enquêtes


Enquêtes
Mercredi 4 Juin 2014 - 14:44

Les tours sont annoncées pour 2016. Pour convaincre les journalistes que le projet a bien démarré, Romano Villarecci, directeur adjoint de la société Franco Villarecci, initiateur de ce projet, les conduit sur le chantier où s’activent, depuis deux ans, 148 ouvriers congolais. « L’idée est de changer le visage du centre-ville de Brazzaville », confie-t-il, lors de la visite guidée du site

Franco Villarecci ? Un nom peu connu, certes, car cette entreprise spécialisée dans l’architecture en marbre ne dispose pas d’enseigne dans la capitale congolaise pour la rendre visible. Mais la société a fait ses preuves avec d’importants ouvrages de qualité déjà réalisés ici et là, au Congo. « Nous sommes intervenus dans la construction du Mémorial de Brazza, surtout en ce qui concerne les finitions en marbre, le décor et les travaux intérieurs, etc. », ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 26 Mai 2014 - 21:23

Le lourd investissement des sociétés privées dans le secteur minier congolais prouve à suffisance que le Congo regorge d’importants gisements aux riches provisions. Des projets arrivés à maturité annoncent des productions pour bientôt. Mais la question de l’évacuation des minerais vers le port, à Pointe-Noire, conditionne la mise en exploitation. Observations. 

Dans le sud-ouest du pays, dans les départements du Niari et de la Lékoumou ainsi que dans la Cuvette et la Sangha, au nord, des projets miniers sont en phase de développement avancés. « Bientôt la filière lancera ses productions », lançait lors d’une émission le ministre des Mines et de la Géologie, Pierre Oba, dont le département, principal adjudicateur des permis de recherche et de production, prévoit ce boum dans deux ans, voire trois.

Quelque soit la localisation du gisement, en effet, la ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 17 Mai 2014 - 15:15

Le passeport Cémac suscite beaucoup d'interrogations chez la majorité des Congolais qui veulent bien se le procurer. Qui en a le droit ? Quelles pièces faut-il remplir et quelles sont les conditions pour l'obtenir ? Selon certains demandeurs, notamment ceux en situation d’urgence, les services d’immigration et d’émigration, font preuve de léthargie dans la délivrance du document. Les 15 jours prescrits par  le décret N°2013-226 du 7 juin 2013 ne sont pas respectés. Face aux interrogations et accusations émanant des citoyens, le directeur de l’immigration et de l’émigration, Paul Bernard Ondzé, apporte les réponses conséquentes dans un entretien avec Les Dépêches de Brazzaville

 

Les conditions d’attribution d’un passeport Cémac ordinaire 

D’après l’article 7 du décret portant institution du passeport Cémac ordinaire, ce document est ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 12 Mai 2014 - 17:58

L’objectif de cette formation lancée le 12 mai à Brazzaville, est de renforcer les capacités techniques des coordinations nationales de la Commission nationale des forêts d’Afrique centrale (Comifac), en matière de communication et de suivi-évaluation dans la mise en œuvre du plan de convergence  

Pendant cinq jours, les experts de la Comifac, venus du Congo, du Cameroun, du Tchad, de la Guinée Équatoriale, du Burundi, de la République démocratique du Congo, de Sao-Tomé Principe, de la République Centrafricaine et du Rwanda, représentant leurs coordinations respectives, acquerront de nouvelles connaissances dans divers domaines.

Il s’agit des compétences définies en termes de savoir-faire et savoir-être, concernant les activités de communication et d’animation des parties prenantes nationales ainsi que celles liées au suivi-évaluation de la mise en œuvre ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 10 Mai 2014 - 18:00

Les services de l’Immigration et de l’émigration à Brazzaville sont bandés depuis plusieurs jours. Des sujets étrangers qui souhaitent s’établir au Congo dans la légalité s’affairent à régulariser leur situation car secoués par les retombées de l’opération « Mbata ya Bakolo » qui se poursuit et l'appel des autorités du pays aux étrangers en situation irrégulière

La Préfecture de Brazzaville qui abrite la direction de l’Immigration et de l’Émigration n’a jamais été aussi visitée comme elle l'est ces derniers jours. Des couloirs envahis et des bureaux presque  remplis avec  des officiers de police qui entrent et sortent, passeports et divers documents en mains. Assis ou debout, ceux qui attendent ont l’air exaspérés mais sont rassurés. « J’attends ma carte de séjour pour être tranquille. Je crois que je l’aurai tout ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 5 Mai 2014 - 19:00

La population brazzavilloise s’est réveillée, en ce lundi 5 mai, dans un climat de psychose, issu d’une fausse rumeur sur l’empoisonnement prémédité de la farine par quatre boulangers étrangers. Ces sujets exerceraient depuis des années dans la boulangerie Epi-d’or, située au rond-point de Mikalou à Talangaï dans le 6e arrondissement

En effet, l’information qui a semé la panique au sein des familles a conduit les services habilités, notamment ceux de la surveillance du territoire, du ministère du Commerce et des Approvisionnements ainsi que les dirigeants des formations syndicales de consommateurs et de boulange, à se déployer sur le terrain pour désamorcer la situation.

Selon cette première phase d’enquête commune, réalisée dans deux centres, notamment le Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU) et l’hôpital pédiatrique ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 10 Avril 2014 - 14:44

La pluie diluvienne qui s’est abattue dans la nuit du 4 au 5 avril a fortement endommagé une partie de la deuxième sortie Nord de Brazzaville et accentué son ensablement. Un délabrement qui a, le week-end dernier, rendu la circulation des populations et des transports en commun difficile

La scène s’est déroulée à l’arrêt « Trois-voleurs », situé entre les quartiers Petit-chose et Gamakosso, notamment à Talangaï, dans le 6e arrondissement. Pendant 8 heures, la pluie incessante a largement compliqué la circulation des bus et des populations des quartiers de la périphérie nord de Brazzaville, notamment ceux de Petit-Chose, Maman Mboualé et Gamakosso, situés dans le 6e arrondissement (Talangai) et à Ndjiri-Manianga dans le 9eEt ils étaient nombreux vers 13h à être mouillés de sueur, leurs bagages à la main, leurs visages renfermés sur lesquels ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 1 Avril 2014 - 19:00

Inondations régulières durant les périodes de pluies, glissements de terrains, boues sur la surface des parcelles, eaux stagnantes dans les rues, poubelles à ciel ouvert et latrines en mauvais état entraînant des odeurs nauséabondes : tels sont les éléments caractéristiques des conditions dans lesquelles vivent certains habitants des quartiers de Brazzaville

Pour faire face à ces phénomènes qui influent négativement sur la vie des populations, le gouvernement a initié un projet de rénovation de ces zones insalubres. La mise en œuvre de ce projet s’effectuera à travers deux procédures : l’expropriation et la compensation. Il a été présenté, le 28 mars, par le ministre des Affaires foncières et du Domaine public, Pierre Mabiala, aux habitants des secteurs concernés, notamment ceux des quartiers Ouenzé-ya-Liboulou et Kanga-Mbanzi, dans le 6e arrondissement ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 26 Mars 2014 - 16:44

Malgré des opérations d’aménagement des voies de navigation, l’ensablement du fleuve Congo cause chaque année d’énormes bouleversements dans la chaîne logistique de transport. Les autorités locales et les institutions internationales habilitées prévoient de rétablir le chenal et les ports, l’installation et l’équipement portuaires. En attendant, le dragage du fleuve en cours met en évidence une pollution progressive et au port, les passagers doivent changer de quai

Des bancs de sable se sont formés sur le fleuve Congo laissant voir un littoral asséché à la gare des passagers, en amont du Beach de Brazzaville. Plusieurs mètres de sable empêchent désormais les canots rapides d’accoster au débarcadère qui ne sert plus qu’à effectuer des formalités administratives, là où se pressent les habitués de la traversée Brazzaville-Kinshasa. En raison de ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 12 Mars 2014 - 12:18

Dans le sud de Brazzaville, dans la carrière de Kombé, les femmes qui concassent la pierre sortent peu à peu de leur isolement. Organisées en coopérative grâce à l’appui de l’État, elles espèrent trouver bientôt une filière économique pour écouler leurs produits

Foulard sur la tête, vêtues d’un pantalon et de chaussettes, elles travaillent dans la carrière de Kombé, à environ dix-sept kilomètres au sud de Brazzaville, depuis bientôt deux décennies pour certaines. Dans ce site où le bruit des marteaux se mêle au vacarme des camions chargeant la pierre, ces femmes rivalisent avec les hommes bien qu’elles n’en aient certainement pas les capacités physiques. Au fil des années pourtant, à force de taper le fer sur la pierre, elles ont décuplé leurs forces au point de produire parfois le même cubage que certains casseurs.

Pour se nourrir et sauver ... Lire la suite

Pages