Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 14 Septembre 2020 - 17:14

C’est ce qu’a déclaré la ministre du Tourisme et de l’Environnement, Arlette Soudan-Nonault, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone.

Le 16 septembre de chaque année, la communauté internationale commémore sous les auspices des Nations unies, la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone. A l’orée de cette journée, la ministre du Tourisme et de l’Environnement, Arlette Soudan-Nonault, a lu une déclaration au nom du gouvernement congolais.   

Dans sa déclaration, la ministre en charge des questions environnementales, a fait savoir que cette journée rappelle la signature en 1987 de l’historique accord mondial visant à protéger la couche d’ozone de la terre en éliminant progressivement les produits chimiques qui l’appauvrissent. Il s’agit du Protocole de Montréal ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 14 Septembre 2020 - 16:39

Le secrétaire général de l’association Lisanga 242, Ulrich Mickya, a confirmé, le 14 septembre à Brazzaville, le financement des travaux de réhabilitation du centre de santé intégré (CSI) Jane Vialle afin d'améliorer les conditions sanitaires du couple mère-enfant.

L’aide apportée à cette structure sanitaire contribuera à l’amélioration de la couverture des interventions à haut impact en faveur de la survie et le développement du nouveau-né, du jeune enfant ainsi que de la survie de la mère, dans les conditions de baisse des ressources et du sous financement du secteur de la santé.

L’acte posé par l’association Lisanga 242 fait suite à un récent appel lancé par la Fondation Harris Oyo, une structure porteuse de ce projet.  

« Nos deux organisations sont de partenaires de longue date. De sacs de ciment, des boîtes de peinture et autres accessoires ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 14 Septembre 2020 - 16:30

Une plate-forme de la société civile, regroupant l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Fondation Ebina ainsi que d’autres organisations de défense des droits humains, a réclamé le week-end dernier du gouvernement l’allègement de l’heure du couvre-feu instauré de 20 heures à 5 heures du matin à Brazzaville et Pointe-Noire, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Ces ONG estiment que 20 heures imposées par le gouvernement s’avèrent trop tôt pour plusieurs raisons. L’OCDH, la Fondation Ebina et les autres organisations de la plate-forme, pensent que 20 heures n’est plus adaptée au contexte actuel. Ils soutiennent que le couvre-feu à 20heures porte préjudice aux populations de Brazzaville et de Pointe-Noire.

« En raison du couvre-feu imposé à 20 heures, les marchés de Tié-Tié à Pointe-Noire et de dragage à Brazzaville ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 14 Septembre 2020 - 16:15

Une cinquantaine de groupements de producteurs de manioc du département de la Bouenza bénéficie du projet Promanioc, financé à hauteur de 1,5 million d'euros (près d’un milliard de francs CFA) par l’Union européenne (UE) et exécuté par le Programme alimentaire mondial (PAM).

Ce programme qui vient de démarrer vise le renforcement de la chaîne de valeur artisanale du manioc au Congo. Il a été initié suite à un constat établi par le représentant du PAM au Congo, Jean-Martin Bauer. « Chaque année le Congo importe pour plus de 600 milliards de francs CFA d’aliments de l’extérieur alors que c’est un pays qui dispose de terres et d’un climat favorables à l’agriculture. Ce que nous voulons faire avec le projet Promanioc, c’est de renforcer la chaîne de valeur du manioc et des produits dérivés, notamment le gari et l’attiéké », a expliqué le ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 14 Septembre 2020 - 16:00

Candidat à l’élection présidentielle de 2021 sous le label de la « Dynamique témoins du changement », Aurélien Brillant Miamissa dresse son parcours politique.

Après des études primaires, secondaires et universitaires sanctionnées par une maîtrise en Littérature et civilisation africaines (LCA) à l’Université Marien-Ngouabi de Brazzaville, Aurélien Brillant Miamissa entre en politique en 1996.

Il est membre du parti F.D. R, Faveur démocratique pour la République que dirigeait Christian Marcel Mboumba. En 1997, il le quitte et crée la PICAF, Action pour la promotion des idées culturelles artistiques francophones jusqu’en 2000. La même année, il institue le Consensus national pour l’alternance (CENA).

En février 2001, le CENA est reçu par André Milongo avec qui cette formation politique signe un accord pour le soutenir dans le cadre de « l’ADP ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 14 Septembre 2020 - 12:55

Le Mouvement du 5 Juin, Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) à l’origine de la contestation au Mali contre le président Ibrahim Boubacar Keïta, renversé par un putsch, a rejeté la charte ratifiée par la junte prévoyant une transition de dix-huit mois.

La coalition d’opposants, chefs religieux et de membres de la société civile qui a conduit cette mobilisation a rejeté la « charte de transition » adoptée samedi par des experts désignés par la junte fixant les conditions du retour à un pouvoir civil.

Dans un communiqué publié le 13 septembre, le mouvement dénonce « la volonté d'accaparement et de confiscation du pouvoir au profit du CNSP » (Conseil national de salut du peuple, institué par les putschistes). Le M5-RFP affirme que « le document final lu lors de la cérémonie de clôture » de trois journées de concertation nationale sur la ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Lundi 14 Septembre 2020 - 13:00

Après trois jours de consultation avec les dirigeants des groupes politiques et de la société civile, la junte au pouvoir au Mali a accepté, le 12 septembre, un gouvernement de transition de dix huit mois.

Un comité formé par la junte devra désigner un président civil ou militaire qui ouvrira la voie aux élections. Les différents points du texte adopté ont été annoncés par le porte-parole des pourparlers, Moussa Camara. Trois organes de transition sont prévus par la charte :

-un conseil national de transition qui fera office d’Assemblée nationale sera composé de cent vingt-un membres répartis entre les forces de défense et de sécurité, la coalition de l'opposition (M-5), les partis politiques, les journalistes, la société civile, les religieux, la diaspora, les jeunes et les femmes.

- un Premier ministre sera désigné par la junte et sera à la tête d'un ... Lire la suite

Pages