Kinshasa


Kinshasa
Mardi 7 Mai 2019 - 14:45

Depuis le 1er aout 2018, la République démocratique du Congo vit pour la dixième fois une épidémie à virus Ebola qui a déjà dépassé le seuil de mille morts. L’insécurité à laquelle sont exposés les équipes ralentit le travail sur le terrain pour contrer cette maladie.

Les 5 et 6 mai, les activités de riposte ont fonctionné au ralenti dans la ville de Butembo au Nord-Kivu et les zones de santé voisines. Les comités locaux de riposte installés dans les différents quartiers de la ville ont assuré un service minimal.   À la suite de cette paralysie temporaire du travail, l’on craint une augmentation du nombre de cas et de décès dans les prochains jours.  

La dixième épidémie de la maladie à virus Ebola fait face à plusieurs défis, notamment l’insécurité. Les équipes de riposte ne savent plus mener des interventions comme il se doit. Plusieurs ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 6 Mai 2019 - 19:45

Donné pour mort quelques mois après son évasion de la prison centrale de Makala de Kinshasa, le chef spirituel du mouvement politico-religieux a réapparu après presque deux ans d'hibernation.

Evadé de la prison centrale de Makala, le 17 mai 2017, lors d’une attaque contre ce centre pénitencier de Kinshasa, et donné pour mort quelques mois plus tard, Ne Muanda Nsemi a réapparu. Le chef spirituel du mouvement politico-religieux Bundu dia Kongo et du parti politique Bundi dia Mayala a été vu, le 6 mai, au siège du Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre 2016. Il s’est entretenu avec le président de cette structure, Joseph Olenghankoy qui l’a présenté à la presse.

S’adressant aux journalistes, Ne Muanda Nsemi a indiqué qu’il vient afin de se mettre à la disposition de la nation, œuvrer à la consolidation de la paix et prendre part à son ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 6 Mai 2019 - 19:24

Un compromis entre les avocats du candidat malheureux à la présidentielle et la police ne lui a plus permis de se rendre, le 6 mai, au casier judiciaire où il devrait être entendu comme il s’obstinait à le faire, malgré l'ajournement de son audition annoncé par la police.

 

Martin Fayulu Madidi s’est finalement accordé à ne pas se rendre au casier judiciaire, dans la commune de la Gombe, où il était convoqué pour être entendu sur les accusations portées contre lui. Il a changé d’avis  parce qu’un compromis avait été trouvé entre ses avocats et la police nationale congolaise. « « Je n’ai pas voulu y aller parce que simplement mes avocats m’ont dit qu’ils se sont accordés avec le commissaire de police pour qu’ils trouvent une autre date. Donc, il y aurait une autre invitation », a-t-il expliqué.

Des mobilisations à travers le pays

Depuis ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 6 Mai 2019 - 19:15

En trois mois, le nouveau président de la République, investi le 24 janvier dernier, a donné des signaux incontestables du changement de gouvernance au sommet de l’Etat, pensent maints analystes.

La chronique politique de ces dernières heures reste dominée par les cent jours de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la tête du pays. Chacun y va de son commentaire pour jauger ses premiers pas, selon qu’il voit le verre à moitié vide ou à moitié plein. Et comme toujours, des rancœurs et antipathies mal dissimulées ont plus tendance à s’exprimer dans un tel exercice qui requiert, pourtant, une bonne dose d’objectivité pour une meilleure appréciation des faits.

En trois mois de gestion sous l’ère Fatshi, des signaux incontestables du changement de gouvernance au sommet de l’Etat sont bien perceptibles. Evoluant dans un contexte difficile où, en l'absence ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 6 Mai 2019 - 19:39

Accroché à Lubumbashi par l'Esparance de Tunis sur le score vierge, le représentant congolais a été écarté en demi-finale retour. Au match aller en terre tunisienne, le club de Tunis s'était imposé par un petit mais précieux score d'un but qui lui a ouvert la voie pour la finale de la compétition, la trente-deuxième du genre.

Après avoir perdu au match aller, le TP Mazembe a été tenu en échec sur le score nul de zéro but partout, le 4 mai, dans son stade de la Kamalondo. Au cours de ce match, les joueurs de l’entraîneur Phamphile Mihayo ont raté plusieurs occasions de marquer. Éliminés, ils ratent ainsi une prime de cinq cent mille dollars américains promise par le président du club, Moïse Katumbi, en cas de qualification pour la finale de la prestigieuse compétition contientale des clubs.

Réagissant à cette élimination, l'entraîneur adjoint, David ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 6 Mai 2019 - 18:30

Le territoire de Malemba-Nkulu est gravement touché, depuis plusieurs mois, par la présence permanente des pachydermes en divagation qui causent des dégâts multiformes. Le bilan est lourd : trente-trois mille ménages affectés, cinquante-cinq mille trois cent vingt-quatre hectares de champs dévastés, dix-sept morts et soixante-treize mille sept cent soixante-deux élèves en déperdition scolaire, etc.

Réélu, le député provincial du Haut-Katanga, Paul Ngoy Nsenga Binthelu, est le président de la commission d’évaluation des dégâts multiformes causés par les éléphants en divagation dans la province du Haut-Lomami. En mission de service à Kinshasa depuis le 20 avril, il est dépêché, une fois de plus, par l’Assemblée provinciale du Haut-Lomami auprès des autorités nationales en vue de solliciter leur intervention urgente en faveur des victimes de cette ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 6 Mai 2019 - 15:45

Les avocats d’Alexandros Stoupis ont annoncé, le 5 mai, leur intention de se rendre dans les prochains jours à Lubumbashi, pour relancer le dossier « spoliation d’immeuble » opposant leur client à l’ex-gouverneur du Katanga, faisant ainsi fi de l’arrêt de la Cour de cassation annulant le jugement rendu par défaut, le 2 juin 2016, par le tribunal de paix de Lubumbashi/Kamalondo.

Nouveau rebondissement dans l’affaire de spoliation d’immeuble pour laquelle Moïse Katumbi avait été poursuivi en justice par le sujet grec, Alexandros Stoupis. Alors que beaucoup ont crié à la victoire après l'arrêt de la Cour de cassation du 17 avril 2019 sous RP 185/1501 annulant le jugement RPP 7652 rendu par défaut le 2 juin 2016 par le tribunal de paix de Lubumbashi/Kamalondo, les avocats de Stoupis ont recadré les choses, apportant ce qu’ils pensent être la vraie ... Lire la suite

Pages