Kinshasa


Kinshasa
Samedi 24 Février 2018 - 14:30

Les deux partis de l'opposition ne sont pas encore convaincus de l’utilisation de la machine à voter pendant les échéances électorales du 23 décembre 2018, au risque de créer de problèmes et tensions dans le pays.

Le mouvement de libération du Congo (MLC) et l'Union pour la nation congolaise (UNC) continuent à exprimer leurs appréhensions sur la machine à voter qui ne semble pas les convaincre nonobstant les explications fournies à ce sujet par la Centrale électorale. Eve Bazaïba et Vital Kamerhe respectivement secrétaire général du MLC et président de l’UNC ont dernièrement effectué une visite à la Céni pour se forger une dernière conviction par rapport au recours à cette machine à voter. Visiblement, les lignes n’ont pas bougé quant à leur perception. Les deux acteurs politiques ont carrément rejeté l’utilisation de la machine à voter dans le ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 24 Février 2018 - 14:24

Jacek Roznowicz est, depuis septembre 2014, le directeur Europe du Sud-Est et Afrique d'Yves Rocher. Il pilote l’expansion de la célèbre marque française de cosmétiques sur le continent où les derniers magasins ont été ouverts à Kinshasa, Brazzaville et Pointe-Noire.  

Le Courrier de Kinshasa : Qu’est-ce qui a motivé l’ouverture du premier magasin Yves Rocher à Kinshasa ?

Jacek Roznowicz : Kinshasa est la première ville francophone au monde en nombre d’habitants. Il est donc tout à fait logique que nous souhaitions que les femmes kinoises aient accès à notre marque. Nous avons aussi ouvert notre premier point de vente de l’autre côté du fleuve à Brazzaville. Même si cette ville est plus petite en taille de Kinshasa, nous tenions absolument à y être présents.

LCK : Quelles sont vos premières impressions depuis cette ouverture ?

JR : Nous savions ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 24 Février 2018 - 14:13

L’Afrique devrait-elle tempérer sa détermination à se doter d’une industrie textile locale performante au risque d’une menace d’exclusion de l’Agoa (African Growth Opportunity Act) ? Le débat est bien lancé. Trois pays africains sont sur la sellette pour avoir violé le principe d’élimination des barrières au commerce avec les États-Unis d’Amérique.

Contacté par le Courrier de Kinshasa, un expert congolais s’est interrogé sur le bien-fondé d’une telle démarche dans le conflit désormais ouvert qui oppose la Tanzanie, l’Ouganda et le Rwanda à la puissante Smart, Secondary Materiel and Recycled Textils Association. C’est une affaire de gros sous, dit-il, car nous parlons d’un marché qui rapporte annuellement l’équivalent de 124 millions de dollars américains aux exportateurs américains. En dépit du statut de continent producteur de coton ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 24 Février 2018 - 14:00

Début 2014, un habitant a trouvé du cobalt par hasard en creusant une fosse septique - ou un puits, les versions divergent - sur son terrain du quartier résidentiel de Kasulo à Kolwezi, au cœur de la ceinture minière du sud-est de la République démocratique du Congo.

Quatre ans plus tard, quelque six cents familles ont été délocalisées et indemnisées, et leurs maisons rasées pour laisser place à la société minière chinoise Congo Dongfang international mining (CDM) sur le site de Kasulo. Entre ces deux dates, le cours du cobalt a triplé, boosté par la demande des fabricants de voitures électriques. Les habitants de Kasulo s’étaient transformés en petits "creuseurs" (mineurs artisanaux) pour extraire le précieux minerai.

Dans un rapport de 2016, Amnesty international s’était ému de leurs conditions de travail, interpellant les grandes marques (Apple, Tesla, ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 24 Février 2018 - 13:54

Des soldats des forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) ont installé une pièce d'artillerie mobile à côté d'un lance-roquettes multiples mobile à Matombo, à 35 km au nord de Beni, au Nord Kivu, le 13 janvier 2018.

Les affrontements entre l'armée congolaise et des rebelles musulmans ougandais des ADF ont provoqué jeudi le déplacement des habitants d'une localité de l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de sources locales. Depuis 15h00 (13h00 GMT), les affrontements opposent les rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) à l'armée congolaise à Mbau, a rapporté à l'AFP Teddy Kataliko, un responsable de la société civile du territoire de Beni dans le Nord-Kivu. "Les habitants sont en débandade", les uns se dirigent vers Oicha (nord) et d'autres vers la ville de Beni (sud), a-t-il ajouté.

Les "ADF ont attaqué la ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 24 Février 2018 - 14:31

La sécheresse qui gagne du terrain dans la région, avec des pluies de plus en plus rares, devrait conscientiser les dirigeants africains à initier des politiques visionnaires de réduction de la dépendance à l’hydroélectricité. C’est la pire sécheresse qui affecte l’Afrique depuis près d’un siècle.

Le 21 février, plusieurs délégations africaines ont afflué vers Johannesburg, en Afrique du Sud, pour participer à une conférence sur la diversification des sources énergétiques. L’on signale la présence massive des pays qui dépendent en grande partie de l’hydroélectricité. Les derniers changements du climat expliquent cette affluence. En effet, depuis quelques années déjà, une bonne partie de la région est gagnée par la montée des sécheresses qui impactent négativement la sécurité alimentaire et la desserte en électricité. Le phénomène ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 24 Février 2018 - 14:32

L’opinion continue à attendre l’élargissement des prisonniers dits « emblématiques » dont les cas ont été clairement évoqués lors du dialogue conduit par la Cénco et inscrits dans l’Accord de la Saint-Sylvestre.

Le gouvernement congolais a décidé de la libération de trente-trois prisonniers parmi lesquels un proche de Moïse Katumbi. « La commission technique qui travaille pour la décrispation m’a soumis une liste de personnes qu’on pouvait libérer », a annoncé le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Muamba, qui a également souligné avoir signé  un arrêté dans le cadre duquel il avait ordonné la libération de ces personnes.

Un deuxième arrêté avait porté sur « la libération conditionnelle du directeur du cabinet de Moïse Katumbi », Huit Mulongo, qui a ensuite été effectivement libéré. Mais les noms d’Eugène Diomi Ndongala et ... Lire la suite

Pages