Kinshasa


Kinshasa
Samedi 10 Février 2018 - 16:04

À travers  la série des manifestations, disent les initiateurs, le peuple congolais ne demande que l’application de l’Accord de la Saint-Sylvestre, un texte largement soutenu par l’ensemble de la communauté internationale.

Dans un communiqué publié le 10 février, le Comité laïc de coordination (CLC) annonce l’organisation d'une nouvelle marche après celle du 21 janvier qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Faisant fi des dérapages ayant sanctionné cette marche dite pacifique qui a failli virer à l’émeute sur fond d’affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants, le CLC entend récidiver. Une date est déjà avancée, le 25 février. « Levons-nous et marchons pour dire Non à la dictature. Dressons nos fronts et marchons pour dire NON à toutes les atrocités dont notre peuple est victime. Debout Congolais et marchons ! Soyons ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 10 Février 2018 - 15:30

Petite en superficie, la commune cache un potentiel énorme qui explique sans doute sa fulgurante croissance au cours des dernières années.

Un rapport interne de l’administration communale de Bandanlungwa (Bandal), notamment le rapport d'activités 2017, préconise de renforcer la réflexion sur la possibilité d’y développer le tourisme ou autres visites guidées. Ce document, publié par le service de l’économie, rappelle la présence des sites touristiques en état d’abandon, un potentiel dormant qui ne demande qu’à servir pleinement au développement économique de la commune.

Bandal dispose en son sein, en effet, de l’une des cités modernes bâties seulement dans certaines communes huppées de la ville de Kinshasa. L’on y trouve aussi la maison familiale du deuxième président de la République, Joseph-Désiré Mobutu. A cela s'ajoutent le premier pont ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 10 Février 2018 - 14:50

Dans son dernier rapport, le Réseau pour la réforme du secteur de sécurité et de justice charge les élus du peuple pour n’avoir pas accompli les tâches qui leur sont dévolues par l’accord du 31 décembre 2016, celles d’accompagner le gouvernement et la Commision électorale nationale indépendante (Céni) dans l’organisation des élections en 2017.

Les experts  du Réseau pour la réforme du secteur de sécurité et de justice (RRSSJ) ont récemment mené une étude sur l'évaluation de la mise en œuvre de l’accord politique global et inclusif du 31 décembre 2016, une année après sa signature. L’objectif de cette recherche a consisté  à établir les responsabilités dans l’échec du processus lié à l’application intégrale de ce document qui, visiblement, peine dans sa mise en œuvre. Force est de constater que cet accord a été appliqué de manière ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 10 Février 2018 - 13:45

L'ONG entend s’associer à toutes les victimes pour traîner, devant les cours et tribunaux, les sociétés de télécommunications qui ont privé leurs abonnés de certains de leurs services, notamment pendant les manifestations publiques organisées dans le pays.

Dans un communiqué du 9 février, l’Institut de recherche en droits humains (IRDH) appelle les victimes de mesures de coupure des services internet à se manifester. « Le groupe déposera des plaintes le 15 février 2018, contre les entreprises multinationales de télécommunication », est-il signifié dans ce document.

Pour l’IRDH, ces entreprises seront traînées devant la justice pour avoir interrompu et perturbé régulièrement le droit d’accès à l’internet ; pour avoir attribué des numéros d’appel et vendu des Mégabytes, sans offrir les services régulièrement payés ni les rembourser, et pour ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 10 Février 2018 - 11:45

Il est attendu de l'institution créée par l’Accord de la Saint-Sylvestre d’éclairer l’opinion sur les vraies raisons et les responsabilités dans le blocage du processus de libération des détenus depuis plus d’une année, alors qu’une commission a été mise en place pour mener cette action.

Dans une correspondance du 3 février adressée au Comité national de suivi de l’accord de la Saint-Sylvestre (CNSA), les familles des prisonniers politiques ont fait constater que trois mois après la constitution d’une commission par cette structure et toutes les déclarations qui ont suivi, « rien de concret n’a été fait et tous les prisonniers politiques, y compris les emblématiques, sont toujours inexplicablement en prison ». Ces familles disent ne pas arriver à comprendre les raisons qui empêchent leur libération.

Appelant les responsables du CNSA à éclairer ... Lire la suite


Kinshasa
Vendredi 9 Février 2018 - 17:21

Neuf ans déjà que la RDC est engagée dans un vaste processus d’amélioration de son environnement des affaires. Dès le départ, les différents organes techniques du gouvernement ont insisté sur la durée nécessaire à la maturité des réformes engagées.

La RDC expérimente ses réformes depuis 2009 et les autorités congolaises veulent de leur mise en œuvre effective par les services concernés. Il s’agit des réformes systémiques qui touchent les systèmes, les procédures et les méthodes. Mais beaucoup reste à faire pour améliorer durablement le climat des affaires et des investissements. Pour 2018, plusieurs options semblent se dessiner au niveau des institutions du pays. Kinshasa projette des actions d’envergure dans plusieurs domaines : résistance des services publics, faible appropriation institutionnelle, faible communication sur les mesures et impunité. ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 8 Février 2018 - 19:18

La prochaine rencontre entre les décideurs congolais et le monde minier aura lieu sans doute devant la justice internationale. Selon la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) qui prend très au sérieux l’escalade verbale actuelle, certaines sociétés comme Glencore, Ivanhoe et Tenke Fngurume ont promis de s’allier à toute initiative de Kibali Gold visant à aller en arbitrage international.

Kinshasa a clairement fait savoir que le processus de révision du Code minier ira jusqu’à son terme. La prochaine étape est bien la promulgation de la nouvelle loi après cinq ans de tractations infructueuses et plus de quinze ans d’application de l’ancien Code minier vieillot. Dans un bref délai, tout devrait donc tomber après la promulgation prochaine du Code minier révisé par le président de la République. Une information confirmée par le patron des Mines ... Lire la suite

Pages