Kinshasa


Kinshasa
Mardi 26 Mai 2020 - 13:57

Le deuxième jour d’audience à la prison centrale de Makala s’est déroulé sans incident majeur, permettant à toutes les parties de se prononcer pour soutenir les accusations ou pour les réfuter.

 

La deuxième audience dans le cadre du procès sur le programme des 100 jours du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, a eu lieu le 25 mai à la prison centrale de Makala. Le directeur de cabinet « empêché » Vital Kamerhe et l’homme d’affaires libanais, Sammih Jamal, ont été confronté à la partie civile.

Pendant tout le déroulement de l’audience, les deux hommes, principaux accusés, jusque-là, dans cette affaire, ont continué à clamer leur innocence. Vital Kamerhe, dont les avocats ont, une fois de plus, sollicité sa liberté provisoire, dit ne pas comprendre pourquoi il se trouve à la prison centrale de Makala. « Comment, père de famille que je ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 25 Mai 2020 - 17:15

Le directeur de cabinet « empêché » du chef de l’Etat et accusé principal dans cette affaire brandit la menace de « mettre le feu » si sa femme, Hamida Shatur Kamerhe, venait à être convoquée à comparaître.

« Je vais mettre le feu », a dit le directeur de cabinet « empêché » du chef de l’Etat, Vital Kamerhe, au cours de l’audience du 25 mai 2020 à la prison centrale de Makala, dans le cadre du procès de 100 jours de Félix Tshisekedi. Le leader du l’Union pour la nation congolaise et partenaire de Félix-Antojne Tshisekedi dans la coalition au pouvoir a ainsi réagi face à la requête de la partie civile de voir devant la barre l’épouse de la pièce maîtresse dans cette affaire.

Toute la partie Vital Kamerhe s’est inscrite dans cette logique parce que ses avocats se sont également opposés à la comparution d’Hamida Shatur. « Les ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 25 Mai 2020 - 16:45

Le milieu international relayeur congolais Jacques Maghoma (32 ans) ne va pas continuer son aventure avec Birmingham City FC. La direction des Blues de Birmingham a demandé au Congolais de trouver un autre club après l’expiration de son contrat avec le club évoluant en Championship (D2 anglaise). Son contrat ne sera donc pas renouvelé après cinq ans passés dans ce club. Jacques Maghoma a au total disputé 180 matchs sous les couleurs des Blues, et inscrit 21 buts en cinq saisons.

En 2018, rapporte-t-on, il a obtenu le prix du joueur de la saison 2017-2018 à Birmingham. A la suite des blessures et autres pépins physiques, il n’a disputé que 21 matchs dont 12 entrées en jeu comme remplaçant. Né à Lubumbashi le 23 octobre 1987, Jacques Maghoma a été junior de Tottenham, à Burton Albion FC, avant de jouer pour Sheffield Wednesday et ensuite intégrer Birmingham. Il ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 25 Mai 2020 - 16:27

Le jeune binational Xavier Mbuyamba pourrait quitter le centre de formation de Barcelone cet été afin de percer ailleurs, laisse comprendre son agent Carlos Barrios.

Pensionnaire de La Masia (Centre de formation du FC Barcelone), le prometteur défenseur central néerlandais d’origine congolaise, Xavier Mbuyamba (18 ans, 1m95), pourrait quitter la Catalogne cet été et chercher à s’épanouir ailleurs. Selon son agent, il est difficile aujourd’hui aux jeunes issus de La Masia d’intégrer l’équipe fanion, car la direction du Barça pense beaucoup plus à recruter à l’extérieur plutôt qu’à propulser les jeunes de son centre. Lié au club jusqu’à en juin 2023, Xavier Mbuyamba ne ferait en plus pas partie d’un petit nombre des jeunes que l’on pourrait propulser au groupe professionnel tels Carles Aleña, Marc Cucurella (le Barça devrait activer la clause de ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 25 Mai 2020 - 16:13

L'OC Bukavu Dawa du Sud-Kivu est relégué en Ligue 2 nationale au terme de l'homologation du classement du championnat de la Ligue nationale de football (Ligue1) à la suite de l'arrêt définitif des compétitions de football sur toute l'étendue du territoire national par la Fécofa à cause de la pandémie de covid-19. Les supporters du club noir et blanc de Bukavu crient à l'injustice.

L’homologation du classement de la 25e édition du championnat de la Ligue nationale de football (Linafoot) par la Fédération congolaise de football association (Fécofa) continue de susciter des réactions. Après les contestations de la direction de la jeunesse sportive Groupe Bazano de Lubumbashi, l’Olympique club Bukavu Dawa du Sud-Kivu, relégué en Ligue 2 à la suite de cette homologation du classement après la suspension du championnat national dès la manche aller, est aussi victime ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 25 Mai 2020 - 16:41

Né à Zurich en Suisse d'un père congolais, le défenseur central Martin-Yves Angha de Fortuna Sittard aux Pays-Bas se voit bien porter le maillot des Léopards de la RDC.

La sélection de football de la République démocratique du Congo (RDC) semble devenir de plus en plus attrayante. Et elle attire de plus en plus des joueurs binationaux, des footballeurs nés surtout en Europe des parents ou d’un conjoint congolais. Après l’aspiration exprimée récemment de l’arrière et ailier gauche belgo-congolais BoliBolingoli du Celtic de Glasgow de porter le maillot des Léopards de la RDC, le défenseur suisse de souche congolaise Martin-Yves AnghaLötshcher (26 ans), de Fortuna Sittard en Première division aux Pays-Bas, vient lui aussi manifester son désir de jouer pour le pays d’origine de son père, lui qui est né d’une mère suisse, et pourrait tout aussi bien être ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 25 Mai 2020 - 15:45

Selon l’Unicef, l’escalade de violence dans cette province de l’est du pays est non sans conséquence sur le vécu quotidien des femmes et des enfants qui sont exposés à plusieurs maladies.

Selon l’Unicef,  la situation d’insécurité que connaît cette province depuis le début de l’année met à dure épreuve l’aide humanitaire en faveur des populations dans le besoin, en particulier les femmes et les enfants. "La situation sécuritaire en Ituri se détériore rapidement", a déclaré Edouard Beigbeder, représentant de l'Unicef en RDC. "Nous devons agir rapidement pour éviter une crise qui déracinerait et mettrait en danger encore plus d'enfants", a-t-il ajouté.

L'escalade de la violence a détruit vingt-deux établissements de santé dans la province, d'importants stocks de vaccins et des éléments de la chaîne du froid. Plus de cent soixante écoles ont été ... Lire la suite

Pages