Kinshasa


Kinshasa
Jeudi 18 Janvier 2018 - 15:30

Le parti de Jean-Pierre Bemba se dit prêt à démontrer publiquement à l’opinion nationale et internationale les voies et moyens de tricheries planifiés à travers les dispositifs proposés par la Centrale électorale.

La machine à voter proposée par la Commission électorale nationale indépendante continue à susciter débat. Dans un communiqué du 15 janvier signé par la secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC), Eve Bazaïba, ce parti a dénoncé et s’est indigné contre « l’obstination des animateurs de la Centrale électorale à violer la loi, en obligeant le peuple congolais à utiliser la machine à voter ».

Le MLC a, en effet, rappelé que les élections générales en RDC étaient gérées par un cadre légal. Il s’agit notamment, selon cette formation politique, de la loi électorale qui interdit l’usage du vote électronique, en ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 17 Janvier 2018 - 19:06

Le siège du Réseau des journalistes amis de l’enfant (RJAE), situé dans la commune de Kintambo, a servi de cadre le 16 janvier à la cérémonie d’échange des vœux entre les membres et les partenaires qui appuient cette organisation.

Dans une ambiance festive, la coordonnatrice nationale du RJAE, Bibiche Mwika Batanpi, a, au nom du comité national du Réseau, présenté ses vœux aux membres et partenaires présents à la cérémonie. Tout en invitant les membres de son réseau à plus d’engagement dans la défense, la protection et la promotion des droits de l’enfant et de la mère, Bibiche Mwika Batanpi a  reconnu que le fait de collecter, traiter et diffuser des informations sur la situation de l’enfant et de la mère est une tâche noble. Il est cependant difficile  de l’accomplir dans le contexte socio-économique très précaire que traverse le pays. « ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 17 Janvier 2018 - 17:40

La controverse suscitée par la marche du 21 janvier prochain met à nu la tension qui couvait déjà entre les deux personnalités qui se disputent le leadership de leur regroupement politique. 

Entre Joseph Olenghankoy et Bruno Tshibala, tous deux cadres de l’aile dissidente du Rassemblement de l’opposition dont le siège est établi dans la commune de Kasa-Vubu, le courant ne passe plus. En témoignent, les sons discordants qu’émettent les deux acteurs politiques au sujet de la marche du 21 janvier prochain.

Le Premier ministre, Bruno Tshibala, en sa qualité de leader de la plate-forme, était le premier à annoncer la tenue de cette marche de soutien au processus électoral en cours. Roger Lumbala, un autre cadre de ce regroupement politique, est par la suite monté au créneau afin de mobiliser les militants pour cette marche dite « verte et pacifique », qui ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 17 Janvier 2018 - 15:23

Il se susurre, dans les allées du pouvoir, que les membres de l'exécutif sont interdits de voyager à l'extérieur jusqu’à nouvel ordre, sans obtenir  au préalable l’avis favorable de la présidence de la République.

Aussi curieux que cela puisse paraître, aucun communiqué ni un document dûment signé par le chef du gouvernement ou par le président de la République n’est brandi pour confirmer la décision qui passe de tout commentaire. Qu’à cela ne tienne. Tout ce qu’on sait est que quatre membres du gouvernement (un ministre d’Etat, deux ministres et un vice-ministre) ont été récemment empêchés de voyager, alors qu’ils détenaient des ordres de mission signés par le Premier ministre.

A en croire des sources gouvernementales, ce désagrément fait suite au non respect de la procédure par les intéressés qui ont cru que seule la signature du Premier ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 17 Janvier 2018 - 14:04

Soupçonné par la République démocratique du Congo d'avoir commandité, en 2011, une attaque contre la résidence du président Kabila et un camp militaire à Kinshasa, l'ex-chef d'état-major congolais a été arrêté le 10 janvier au Gabon, a-t-on appris de sources concordantes.

"Le général Faustin Munene est aux arrêts depuis le mercredi 10 janvier (...) au Gabon", selon un communiqué du parti Convention du peuple pour le progrès et la démocratie (CPPD, parti créé par Munene) reçu  le 16 janvier par l'AFP à Kinshasa. L'information a été confirmée à l'AFP par un haut responsable du secteur judiciaire du Haut-Ogooué, la province de l'est du Gabon où Munene a été arrêté. "Faustin Munene a été arrêté à Moanda. Il est aux mains de la DGDI (Direction générale de la documentation et de l'immigration - services de renseignement gabonais) en ce moment, à ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 17 Janvier 2018 - 14:09

Les partisans du président congolais, Joseph Kabila, sous pression de l'opposition, de l'Eglise catholique et d'une partie de la communauté internationale pour quitter le pouvoir, se sont mobilisés le 16 janvier à Kinshasa à l'occasion du 17e anniversaire de la mort de son père, Laurent-Désiré Kabila.

Un culte religieux protestant a été célébré en l'église du Christ au Congo suivi d'un hommage populaire au mémorial Laurent-Désiré-Kabila, assassiné dans son palais présidentiel le 16 janvier 2001, moins de quatre ans après avoir renversé la dictature du maréchal Mobutu Sese Seko en mai 1997. Plusieurs centaines de sympathisants du parti présidentiel, PPRD, ont affirmé ne pas avoir pu marcher entre l'église protestante et le mémorial, trois kilomètres plus loin, près du palais présidentiel.

Les autorités interdisent toute manifestation depuis des mois, comme ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 17 Janvier 2018 - 12:02

L’épidémie connaît une extension dans les zones de santé de la capitale congolaise, occasionnant déjà la mort de trente-deux personnes.

 Le coordonnateur du Programme de lutte contre le choléra, le Dr José Bompange, cité par radiookapi.net, a indiqué que sept cent vingt-cinq cas suspects de choléra ont été détectés à Kinshasa alors que trente-deux personnes sont mortes de cette maladie. « Il s’agit des cas suspects. Nous n’avons que des confirmations biologiques pour trois zones de santé qui constituent aujourd’hui le gros épicentre », a souligné le Dr José Bompange, ajoutant: « Pour les autres, ce sont des cas qu’on va investiguer pour pouvoir confirmer ».

Le Dr José Bompange note, par ailleurs, la densité de la ville de Kinshasa qui compte près de treize millions d’habitants, ainsi que les conditions dans lesquelles vit la population dans ... Lire la suite

Pages