Kinshasa


Kinshasa
Samedi 16 Février 2019 - 16:05

L'activité s'est déoulée en un jour et a permis de recueillir les avis et commentaires des participants en vue de contribuer à la validation du rapport diagnostic sur la base des documents de travail et des données produites par les experts, depuis juillet 2018.

 

 

 

 

 

 

 

L'atelier a bénéficié de l’appui du Programme des Nations unies (Pnud) pour le développement qui est l'agence d’exécution dans la mise en œuvre du processus de la réforme de l’aménagement du territoire.

Les participants ont passé en revue la synthèse des recensions de lecture et les données de base récoltées par la Cellule d'appui technique (CAT); inventorié les informations et données  manquantes à récolter. Ils ont, en outre, identifié les problématiques majeures de l’aménagement du territoire avant de proposer des idées-forces à la formulation de la vision, des ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 14 Février 2019 - 19:28

Des mouvements de reddition des miliciens sont rapportés depuis l'investiture, le 24 janvier dernier, du président Félix-Tshisekedi.

La hiérarchie des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) a exprimé, le 14 février, par voie d’un communiqué portant le sceau du général Léon-Richard Kasonga, un satisfécit en rapport avec la dynamique de reddition des miliciens qui s’observe dans le pays depuis l'investiture du nouveau président de la République élu, Félix Tshisekedi. 

Dans plusieurs provinces du pays, en effet, des miliciens se rendent par centaines, notamment dans les régions de l’Ituri (nord-est), Nord-Kivu, Sud-Kivu et Maniema (est). Au Kasaï centre, par exemple, l’on a recensé plus de six cents miliciens démobilisés. De quoi réjouir la hiérarchie militaire qui, en plus de saluer ce geste, invite d'autres rebelles actifs, ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 14 Février 2019 - 17:40

Poursuivi par la justice française pour viol et séquestration de quatre de ses anciennes danseuses, le patron de Quartier Latin connaîtra son sort le 18 mars. En attendant le verdict, le procureur requiert déjà, à son encontre, sept ans de prison ferme. C’était au cours de l’audience de 11 février au tribunal de Nanterre, à Paris.

Nouveau rebondissement dans l’affaire qui oppose, depuis février 2012, la star congolaise à quatre de ses anciennes danseuses actuellement installées en France. Il s’agit de sept ans de prison ferme requis contre elle par le procureur près le tribunal de Nanterre, à l’issue de l’audience à huis-clos tenue le lundi. Au cours de cette séance devant déterminer la peine de l’artiste inculpé, audience à laquelle il n’a pas pris part, la Cour a réexaminé la plainte introduite par les plaignantes, victimes d’agressions ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 14 Février 2019 - 16:35

Le challenger de Félix Tshisekedi à la présidentielle du 30 décembre a vu son mandat être validé à la chambre basse du parlement, au cours de la plénière du 13 février.

Candidat de la coalition Lamuka, l'élu de Kinshasa à la députation nationale pourra siéger valablement à l’Assemblée nationale parmi les  quatre cent quatre-vingt-cinq députés validés, en attendant les quinze autres qui seront connus à l’issue des scrutins de Butembo, Beni ville et territoire, et Yumbi prévus en mars, afin d'atteindre l’effectif requis de cinq cents députés nationaux. Pour maints observateurs, la présence de Martin Fayulu à la chambre basse est une bouffée d’oxygène pour cet acteur politique présenté, d’ores et déjà, comme le potentiel chef de file de l’opposition. L’on s’attend à ce qu’il utilise les armes légales pour combattre le pouvoir en place ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 14 Février 2019 - 16:04

Les revendications gravitent essentiellement autour du non-paiement des salaires et/ou de la prime de risque, de la discrimination dans le traitement et de l’existence au sein de l’administration de la santé de vingt-huit mille employés fictifs.

Ça gronde dans tous les secteurs publics en République démocratique du Congo. Les revendications sociales exprimées par les travailleurs ne faiblissent pas depuis l’avènement du nouveau pouvoir, porteur d’espérances pour diverses catégories socioprofessionnelles.

A la suite du personnel des entreprises publiques qui est à l'origine de la grogne observée dans le milieu professionnel, c’est au tour des médecins de hausser la voix pour réclamer également l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles. Passant à l’acte dans l’espoir d’obtenir gain de cause à leurs revendications, les blouses blanches ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 14 Février 2019 - 15:51

Depuis la prise de fonction d'Abdel Fattah al-Sissi comme nouveau président de l'Union africaine, le 10 février à Addis-Abeba, le service d’information de l’Égypte a lancé un nouveau site Web  en anglais, arabe, français, swahili et haoussa , afin d’améliorer les relations et la communication avec le reste de l'Afrique.

La langue amharique, l'une des langues éthiopiennes, sera également lancée dans quelques jours.

Selon le journaliste et actuel président du service d’information de l’État, Diaa Rashwan, cité par le site egyptianstreet.com, il s'agit de la plus importante «tentative sérieuse» de communiquer avec les Africains dans leurs langues locales. Il a ajouté que la création de ce site s'inscrivait dans le cadre d'une vaste activité médiatique menée par le service d'information d'État afin d'atteindre les objectifs du pays  consistant à ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 14 Février 2019 - 17:48

La place de la gare centrale va abriter, du 22 au 27 février, la Coupe du Congo de boxe, apprend-on des sources proches de la Fédération congolaise de boxe (Fécoboxe). Et les boxeurs de Kinshasa affûtent leurs armes pour cette compétition, dont les catégories varient de mi-mouche à mi-lourd.

Trente pugilistes de la capitale sont retenus pour combattre lors de ce tournoi national du noble art qui connaîtra la participation des athlètes venus du Kasaï oriental, de l'ex-Kasaï occidental, du Sud-Kivu, du Nord-Kivu, du Kongo central, du Grand Bandundu, du Haut-Katanga et naturellement de la ville-province de Kinshasa. 

Se confiant à la presse, l'entraîneur national, Sam Kayembe, qui encadre les boxeurs de Kinshasa, a précisé que les entraînements ont débuté depuis le 11 février, au stade des Martyrs, avec des exercices axés sur la performance, la rapidité et ... Lire la suite

Pages