Kinshasa


Kinshasa
Lundi 21 Mai 2018 - 17:15

Le coup d'envoi de l'opération a été donné, le 21 mai à Mbandaka, chef-lieu de la province, par le ministre de la Santé et de la population, le Dr Oly Ilunga Kalenga.

 

 

 

 

 

Pour la première fois, la République démocratique du Congo (RDC) organise une campagne de vaccination contre la maladie à virus Ebola, déclarée depuis le 8 mai pour la neuvième fois  dans la zone de santé de Bikoro, dans la province de l’Equateur. Cette campagne ne concerne pas tout le monde. Selon le ministère de la Santé publique, les cibles prioritaires qui seront vaccinées sont tous les professionnels de santé qui sont directement exposés aux cas confirmés de la maladie. Par la suite, les personnes ayant été en contact avec des cas confirmés ainsi que les contacts de ces contacts afin de briser la chaîne de transmission du virus.

S’agissant de la situation épidémiologique ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 21 Mai 2018 - 16:45

L'aide à titre gracieux apportée à la population de la région fait suite à une demande d’urgence de la Caritas en faveur de plusieurs structures sanitaires des provinces du Kasaï, du Kasaï Central et du Kasaï Oriental.

Le don comprend des antipaludéens, des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des solutés, des antalgiques et des vermifuges. Cette assistance du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) permettra ainsi de combler un besoin urgent et faciliter l’accès aux soins pour de nombreux déplacés internes et retournés  qui vivent dans le grand Kasaï, victime des attaques des milices de Kamuina Nsapu.

 Les premiers lots de médicaments et produits médicaux ont été officiellement remis, le 18 mai, au partenaire Caritas à Kananga pour les structures de santé sélectionnées au Kasaï Central. Les lots pour le Kasaï Oriental et pour ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 21 Mai 2018 - 16:00

Généralement très intense en début de journée, la circulation routière a tourné au ralenti en ce début de semaine comme en a témoigné la présence de nombreux usagers dans les arrêts de bus. 

Le trafic routier a connu quelques perturbations ce lundi. Sur les différentes artères de la ville, les taxis et taxis-bus se sont fait désirer au grand dam des Kinois qui ont éprouvé d’énormes difficultés pour se déplacer. La situation serait consécutive à une grève des chauffeurs de taxis et taxis bus qui exigeaient le maintien à la hausse du prix de transport en commun tel que signé, le 24 avril dernier, par le gouverneur de la ville province. On se souvient qu’André Kimbuta avait, il y a quelques jours, revu à la hausse les prix des transports en commun à Kinshasa, suite à l’augmentation du prix du carburant à la pompe qui se négocie actuellement autour de ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 21 Mai 2018 - 15:00

La Fondation Bill-Clinton pour la paix (FBCP) a dénoncé les tracasseries contre son directeur, empêché d'accomplir sa mission alors que toutes les formalités d'usage auraient été respectées.

Dans un communiqué du 21 mai, la FBCP a dénoncé l’interpellation, la veille, à la prison militaire de Ndolo, à Kinshasa, de son directeur, Emmanuel Cole, par un militaire en service dans ce centre pénitentiaire. Il s’y était rendu pour y rencontrer Janai Kagofero qui serait détenu sans jugement dans cette prison depuis le 11 mars 2017 et dont l’état de santé dégradé avait été relevé dans un communiqué de cette même ONG, le 3 mai.

La FBCP note qu’Emmanuel Cole, détenteur de la carte de visiteur d’une validité d’une année achetée uniquement pour rendre visite à Janai Kagofero, avait rempli toutes les formalités permettant d’accéder à ce détenu. Mais, a ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 21 Mai 2018 - 15:15

Le corps de l’activiste des droits de l'homme, assassiné le 25 février dernier dans la foulée de la marche pacifique organisée par le comité laïc de coordination, a été porté en terre le 20 mai à Kinshasa, sur fond de heurts entre les forces de l’ordre et ses proches.    

Les funérailles de Rossy Mukendi ne se sont pas déroulées dans la sérénité. Des échauffourées, il y a en a eu entre les forces de l’ordre et la population qui accompagnait le corps du défunt au sortir de la messe de suffrage dite en la cathédrale Notre-Dame de Lingwala. La procession improvisée depuis l’église à grand renfort de cris et slogans hostiles au pouvoir s’est butée contre les éléments de la police, à la hauteur du boulevard Triomphal. Ces derniers ont empêché au corbillard ainsi qu’à la meute des activistes et autres badauds qui encadraient le cortège ... Lire la suite


Kinshasa
Lundi 21 Mai 2018 - 15:45

Une discussion purement académique alimente la chronique politique de ces dernières heures. Constitutionnalistes, acteurs politiques et membres de la société civile s'opposent sur l’éligibilité de l'actuel chef de l'État qui a déjà épuisé ses deux mandats constitutionnels.    

 À la veille du dépôt des candidatures à la présidentielle, fixée selon le chronogramme de la Commission électorale nationale indépendante d’ici au 25 juillet, le ciel demeure toujours brumeux quant à la désignation par Joseph Kabila d’un dauphin censé lui succéder à la magistrature suprême du pays. La question n’est visiblement plus à l’ordre du jour au sein de la majorité présidentielle (MP) qui, pour l’heure, scrute plutôt l’option du maintien de son autorité morale à la tête de la RDC. Elle roulerait présentement pour sa candidature à la ... Lire la suite


Kinshasa
Samedi 19 Mai 2018 - 13:15

Après le succès sans précédent d’O’a motema mabe sur les réseaux sociaux en fin 2017 et au début de 2018, le rappeur a lancé, le 14 mai, Biloko ya boye , un nouveau son toujours en lingala dans lequel, encore une fois, il apostrophe et appelle à un changement d’attitude et de mentalités de la société congolaise.

O’a motema mabeAlain Chirwisa, alias Alesh ou encore King Lesh, toujours aussi engagé qu’à ses débuts, se montre plus incisif ces derniers mois. C’est désormais sur un ton exaspéré qu’il s’exprime au travers de ces deux derniers titres O’a motema mabe et Biloko ya boye. Pour ces sons qu’il veut dorénavant populaires, et il a réussi son coup, Alesh a décidé de faire les choses différemment.

D’ordinaire très méticuleux dans la composition de ses textes, cette fois-ci, il a choisi d’user d’un vocabulaire commun, quitte à faire même une croix ... Lire la suite

Pages