Kinshasa


Kinshasa
Mercredi 18 Septembre 2019 - 17:45

Au cours d’une séance qu’il a eue le 17 septembre en son cabinet de travail avec les quatre chefs de division des provinces de Tshopo, Sud-Kivu, Kwilu et  Mongala, le ministre  Aggée Aje Matembo Toto a partagé avec eux sa vision de développer son département tout en les invitant à le redynamiser dans les provinces.

 

 

 

L’aménagement du territoire doit être au centre de tout développement de la République démocratique du Congo (RDC), a encore une fois de plus insisté le nouveau gestionnaire de ce secteur.  « Le secteur doit retrouver sa place concernant tous les projets liés à l'usage de la terre en RDC », a indiqué Aggée Aje Matembo, affirmant à ses hôtes sa ferme volonté ainsi que son engagement à y mettre de l'ordre.

Le ministre a, par ailleurs, sensibilisé les quatre chefs de division des provinces de Tshopo, Sud-Kivu, Kwilu et de Mongala ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 18 Septembre 2019 - 17:15

En séjour de travail dans la ville de Butembo, le ministre de la Santé, le Dr Eteni Longondo, a échangé avec l’équipe de la coordination de la riposte qui lui a présenté ce qui se fait sur le terrain pour mettre fin à la dixième épidémie de cette maladie.

 

Parlant des difficultés rencontrées sur le terrain, le coordonnateur de la riposte à Butembo, le Dr John Kombe, a reconnu que bien que la situation semble s’améliorer, quelques défis demeurent encore. Il s’agit de la question sécuritaire, de la manipulation des cadavres pendant les deuils, de la résistance de certaines personnes de la communauté à se rendre rapidement dans les centres de traitement Ebola. « Toutefois, de nouvelles stratégies ont été mises en place pour répondre aux besoins de la population en vue de mettre fin à toutes ces résistances », a-t-il assuré.

Accompagné du ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 18 Septembre 2019 - 13:55

Le dossier du Dr Oly Ilunga a été transféré au parquet près la Cour de cassation, juridiction devant laquelle il devra comparaître.

La situation se complique de plus en plus pour l’ex-ministre de la Santé, présumé détourneur de 4,5 millions de dollars destinés à la lute contre la maladie à virus Ebola. Oly Ilunga se trouverait actuellement en résidence surveillée, à Kinshasa, après avoir passé quarante-huit heures en garde à vue dans une cellule de la coordination de la police. Présentement, à en croire ses avocats, son dossier a été transféré au parquet près la Cour de cassation, juridiction devant laquelle il devra comparaître, après son relâchement, en homme libre pour présenter ses moyens de défense. Entre-temps, il lui est interdit de quitter, sous aucun prétexte,  le territoire national jusqu’à nouvel ordre pendant que se poursuit ... Lire la suite


Kinshasa
Mercredi 18 Septembre 2019 - 13:12

Dans un communiqué publié le 17 septembre, Flory Kabange Numbi met en garde contre toute tentative de nature à obstruer la poursuite de l'enquête ouverte par ses services.

L’affaire de la disparition des quinze millions de dollars dans les dédales de la présidence de la République continue de faire tâche d’huile. Après l’obstruction faite à l’Inspection générale des finances d’enquêter au motif qu’elle n’était pas habilitée à investiguer là-dessus sur injonction de l’Agence nationale de renseignement qui aurait outrepassé ses prérogatives constitutionnelles, le dossier se trouve, pour l’heure, sur la table du procureur général de la République. C’est le 17 septembre, en effet, que Floribert Kabange Numbi s’est saisi officiellement de l’affaire et, sans tarder, a vite fait de lâcher ses services sur le terrain. Dans un communiqué ... Lire la suite


Kinshasa
Mardi 17 Septembre 2019 - 18:45

Trois firmes asiatiques (Huawei, Tecno et Samsung) se partagent 74 % des parts de marché des appareils de téléphonie mobile dans l’ensemble de la sous-région. Et les projections les plus crédibles attestent, d’ailleurs, la montée en puissance de ces appareils au cours des prochaines années.

Le boom de la téléphonie mobile et de la vente des smartphones en Afrique subsaharienne, longtemps assimilé à un simple effet de mode, va déclencher la prochaine révolution attendue dans cette industrie au niveau mondial. En effet, l’un des paramètres phares à influencer les perspectives de croissance du secteur est naturellement le nombre croissant des utilisateurs. Entre 2012 et 2018, la sous-région à elle-seule est passée de 287 millions à 456 millions d’abonnés à la téléphonie mobile. Cela représente une évolution du taux de pénétration de 32 % à 44 %.

... Lire la suite


Kinshasa
Mardi 17 Septembre 2019 - 18:59

Après l’étape de Goma et du Rwanda, le Dr Eteni Longondo séjourne dans la ville de Butembo pour évaluer la riposte contre la maladie qui a causé plus de deux mille décès depuis plus d'une année.

 

 

« Nous sommes venus voir comment la mise en œuvre de la lutte avance. Déjà, nous avons des résultats. Dernièrement, vous avez vu le président de la République qui avait ordonné qu’on puisse avoir une cellule sur place ici. C’est ce qui a été fait et la cellule commence déjà à montrer les résultats. Nous avons la baisse en incidence et en mortalité. Nous sommes venus évaluer la situation », a déclaré le ministre de la Santé à l’étape de Goma où il a eu une séance de travail avec les équipes de la riposte.

 A l’invitation de son homologue rwandais, le Dr Diane Gashumba, le ministre Eteni Longondo a effectué, le 16 septembre, une visite ... Lire la suite


Kinshasa
Mardi 17 Septembre 2019 - 18:29

Solange  Mukenge et Esperance MuilaTshiboba, respectivement assistante et chargée de pratique professionnelle viennent d’être renvoyées de leurs fonctions pour cause de détournement des fonds liés au stage professionnel des étudiants de l' institution d’enseignement médical.

 

Des sources proches du  nouveau comité de gestion de l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM) Kananga renseignent que la grave décision a été prise à l’issue d’une enquête interne diligentée par le directeur général, le Pr Mukandu Leyka, qui veut remettre de l’ordre en mettant de côté toute personne qui s’illustre par des pratiques qui ternissent l’image de cet établissement.

Selon le procès verbal et la décision qui découle de celui-ci, il est reproché aux deux membres du personnel scientifique des fais graves constatés lors de la coordination des ... Lire la suite

Pages