Bonne gouvernance : une agence de notation panafricaine va apporter son assistance au Congo

Lundi 21 Septembre 2020 - 17:27

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo, a présidé le 21 septembre à Brazzaville, une réunion avec les responsables de l’agence de notation, Bloomfield Investment Corporation.

Les échanges entre la partie congolaise et le président directeur général (PDG) de cette agence ivoirienne, Stanislas ZEZE, ont tourné autour de l’expertise que devra apporter la structure de notation au Congo, en vue de l’aider à améliorer sa gestion des finances publiques. « Jusqu’ici, notre pays était noté par des agences internationales qui sont installées en dehors du continent. Aujourd’hui, nous souhaitons avoir l’appréciation d’une agence qui note en FCFA et non seulement en devise », a expliqué le ministre délégué au Budget, Ludovic Ngatsé.

Intervenant par ailleurs, sur l’importance d’être noté, il a indiqué : « l’avantage de travailler avec une agence régionale africaine est que la note sera beaucoup plus précise. Car, elle connait l’environnement africain. Cela nous poussera à mieux travailler, afin d’améliorer la gouvernance dans notre pays et pouvoir être en mesure de lever les financements. On peut être en mesure de lever les fonds que si on donne les garanties d’une bonne gestion ».

Saluant l’initiative du Congo de rentrer à nouveau dans le processus de notation financière avec une agence panafricaine, le PDG de Bloomfield a signifié que « la notation faite en monnaie locale déterminera la vraie qualité de crédit du Congo alors que celle faite en devise par des agences internationales, détermine la capacité du Congo à faire face aux obligations financières en devise étrangère. Cela est très limité au regard de la hauteur des réserves et de la politique de transfert des devises par la Cemac ».

Il a ajouté qu’« en matière de notation financière, on ne peut pas tricher. Si la note donnée ne correspond pas à la réalité sur le marché, nous perdrons notre crédibilité. Nous ne prendrons pas ce risque ».

Bloomfield Investment Corporation est une agence ivoirienne spécialisée dans l'évaluation du risque crédit. En 10 ans d'activités, elle a passé au peigne fin les états financiers d'entreprises, d’États, de collectivités locales ou même d’institutions. Plus de 600 notes financières ont ainsi été attribuées.

La notation financière constitue, pour les investisseurs, un critère clé dans l'estimation du risque qu'un investissement comporte, particulièrement dans le cadre de marchés financiers de plus en plus globaux qui rendent difficile la maîtrise de l'information et donc de tous les paramètres de risque.

Des cadres du ministère des Finances, les représentants de la Banque mondiale et la Banque des Etats de l'Afrique centrale (Beac) ont pris part à cette réunion.

Lopelle Mboussa Gassia

Légendes et crédits photo : 

Une vue des participants à à la réunion

Notification: 

Non