Cameroun-Tchad: vers la facilitation du transit des marchandises

Jeudi 17 Janvier 2019 - 19:58

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

À Douala,  la capitale économique du Cameroun, les directeurs généraux des douanes du Cameroun et du Tchad et plusieurs experts ont échangé, en vue de fluidifier la circulation des marchandises entre le Port autonome de Douala et N'Djamena, la capitale du Tchad.

L'objectif du séminaire de travail était de renforcer la coopération des services de douane entre le Tchad et le Cameroun, notamment dans le transit des marchandises du port autonome de Douala vers N'Djamena. 90% des marchandises du Tchad, pays continental, transitent par le port de Douala. L'acheminement se fait par le réseau routier. La rencontre s'inscrit dans le cadre du suivi et de la mise en œuvre d'un protocole d'accord en matière d'assistance administrative mutuelle concernant les douanes, signé en août 2016.

Le gouvernement camerounais a ainsi attribué un espace de dix hectares au Tchad, pour servir de base logistique pour les opérations de transit et de sécurisation des marchandises en direction de N'Djamena. De plus, les deux pays, le Cameroun et le Tchad, ont signé un accord visant à fluidifier la circulation des marchandises entre Douala et N'Djamena, notamment le développement d'un titre de transit unique, la libre-circulation des produits périssables entre les deux pays, l’exclusion des procédures des ventes aux enchères publiques des marchandises en transit pour le Tchad.

De plus, un numéro vert des douanes camerounaises a été mis à la disposition des usagers du port de Douala, pour d'éventuelles dénonciations des obstacles à la fluidité des marchandises à destination du Tchad et de cas de corruption. Un bureau avancé des douanes tchadiennes est déjà opérationnel au sein du port autonome de Douala.

Noël Ndong

Notification: 

Non