Célébration de la mi- automne : la communauté chinoise festoie avec les Congolais

Lundi 16 Septembre 2019 - 15:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les Chinois résidant à Brazzaville ont commémoré l'événement avec faste, le 14 septembre à l’auditorium du rectorat de l’Université Marien-Ngouabi​,  en présence de plusieurs diplomates, étudiants de l’Institut Confucius et quelques autorités nationales.

L'occasion a été donnée aux Congolais de découvrir l'originalitéet la place qu’ occupe la fête de la mi-automne dans la société chinoise.

« C’est une grande fête de la réunion familiale, voilà pourquoi nous la célébrons avec nos amis congolais, parce que nous sommes d’une même famille. Je souhaite que nos deux peuples continuent de vivre, de coopérer et de travailler  ensemble afin d’avoir  un avenir commun », a indiqué Ma Fulin, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Chine au Congo.

L’organisation de cette manifestation s’est inscrite comme  un véritable moment d’échange culturel. La mixité des artistes qui ont presté, notamment les chanteurs, la chorale, les poètes et groupes chinois et congolais en sont un bel exemple. « Le mélange des deux cultures était magnifique. Cela s’est illustré par des bonnes prestations des jeunes congolais  qui ont chanté en chinois », a témoigné le diplomate chinois.

 La fête de la mi-automne ou fête de la lune est célébrée dans divers pays d’Asie de l'est et du sud-est, le soir du quinzième jour du huitième mois lunaire, qui peut varier en fonction des années aux environs de septembre (ou début octobre) sur le calendrier grégorien. La quinzième nuit du calendrier lunaire est une nuit de pleine lune.

Le jour de cette fête traditionnelle, la pleine lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l’année, ce qui symbolise l’unité et le rassemblement de la famille.

Cette fête représente un des deux plus importants événements du calendrier chinois, l’autre étant la nouvelle année lunaire chinoise, ou nouvel an chinois; elle est un jour férié dans de nombreux pays asiatiques.

On parle aussi parfois, en raison de la présence de gâteaux de lune pendant sa célébration, de « fête des Gâteaux lune ». Dans certaines régions de Chine, comme à Shanghaï, il est aussi dans la tradition de manger des raviolis.

Rude Ngoma, stagiaire

Légendes et crédits photo : 

Une vue des participants/ Adiac

Notification: 

Non