Développement urbain : le Congo sollicite l’accompagnement des partenaires internationaux

Lundi 4 Novembre 2019 - 14:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le représentant du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) au Congo, Maleye Diop, a échangé, le week-end dernier à Brazzaville, avec le ministre de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat, Josué Rodrigue Ngouonimba.

Les entretiens entre les deux personnalités ont porté sur la mise en œuvre du projet d’élaboration de la politique nationale de la construction, de l’habitat et du développement urbain. Projet pour lequel le Congo a sollicité l’accompagnement du Pnud pour sa réalisation.

Le représentant du Pnud au Congo a indiqué à la presse que pour l’heure, les deux parties travaillent dans le sens de mettre en place un comité d’experts en vue d’étudier en profondeur les contours réels du projet à partir des termes de références arrêtés par le ministère de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat.

Notons que la politique nationale de la construction, de l’habitat et du développement urbain est un gage important d’une urbanisation bénéfique arrimée à une industrialisation bien pensée améliorant les standards minimums de la qualité de vie et du cadre bâti.

L’objectif principal de cette politique est de permettre à chaque Congolais d’avoir accès à un habitat décent, tenant compte des exigences environnementales, culturelles et des capacités financières du pays ; ainsi qu’un accès à des services collectifs et sociaux de base suffisants et viables.

Par ailleurs, le souci du gouvernement est de contribuer à faire des centres urbains congolais des villes durables par le biais de l’amélioration des connaissances sur la vulnérabilité au changement climatique et sur les risques auxquels font face actuellement les villes congolaises.

De fait, la politique nationale de la construction, de l’habitat et du développement urbain va permettre une meilleure intégration des aspects relatifs aux trois dimensions du développement durable, à savoir l’environnement, le social et l’économie.

Dans cette perspective, la démarche entreprise consisterait à atténuer les conséquences d’une croissance urbaine et d’un développement rural peu structurés, et jetterait des bases solides pour le respect des normes, des valeurs et des principes d’un renouvellement urbain innovant, afin d’optimiser l’usage des ressources publiques, privées et communautaires.  

     

Roger Ngombé

Notification: 

Non