Discussions directes : Muamba Kalonji espère la mise en avant de l’intérêt de la communauté

Mardi 13 Décembre 2016 - 18:35

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président de l’Union pour le développement communautaire et social (Udesc) soutient l’initiative des « discussions directes » de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) entre la majorité présidentielle et le Rassemblement.

Du Mexique où il séjourne depuis quelques mois, Isaac Muamba Kalonji suit de très près l’évolution politique du pays. L'Udesc a lancé un appel au calme aux filles et fils de la RDC en ce mois de décembre alors que le deuxième et dernier mandat du président de la République, Joseph Kabila, arrive à terme échu sans que de nouvelles élections ne soient organisées pour sa succession.

Alors que des tractations politiques battent leur plein avec, d’abord, le dialogue politique inclusif, et ensuite les « discussions directes » entre la majorité présidentielle et le Rassemblement des forces acquises au changement, plate-forme de l’opposition, Isaac Muamba Kalonji exhorte les Congolais et Congolaises « à ne pas se laisser manipuler par n’importe quel politicien pour la satisfaction de ses propres intérêts égoïstes ».

Le deuxième appel du président de l’Udesc est adressé aux acteurs politiques locaux, exhortant ceux-ci à la prise de conscience pour l’organisation prochaine des élections présidentielle et législatives dans un climat pacifique. Alors que l’Udesc soutient la démarche initié par la Cénco qui joue le rôle de médiateur dans les « discussions directes », le président de ce parti politique déclare : « L'intérêt de la communauté doit primer en lieu et place du partage du gâteau ».

Alors qu’il envisage enfin de se marier en février prochain aux États-Unis avec une Algérienne Houria Belmaaziz, Isaac Muamba Kalonji adresse des vives félicitations au nouveau président américain Donald Trump, indiquant qu’une lettre de félicitation personnelle lui sera envoyée ainsi qu’au Parti républicain pour avoir gagné la présidentielle aux États-Unis. « Dans notre correspondance, nous allons également lui montrer notre projet politique pour le développement de la RDC », fait savoir le président de l’Udesc qui annonce ses prochaines visites en Russie et en Algérie, pays de sa future épouse pour nouer des contacts importants.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Isaac Muamba Kalonji, président de l'Udesc

Notification: 

Non